Avec le Galaxy Camera, Samsung entre dans la ronde des compacts sous Android. Petite ronde, car pour l'heure elle ne compte que deux protagonistes: Nikon avec son Coolpix S800c, et ce Galaxy Camera. 

Le modèle Samsung est, sur le papier du moins, plus audacieux que celui de Nikon. Tournant sous Android 4.1 (Jelly Bean), il propose un grand écran 4.8 pouces côté pile, et un capteur CMOS BSI 16.3 Mpix (1/2.3") épaulé par un zoom 21 X stabilisé (4.1 - 86.1mm f/2.8 - 5.9) côté face. En équivalent 35mm, on arrive tout de même à un impressionnant 23mm - 480mm. La sensibilité pourra monter à 3200 ISO.

L'appareil renferme aussi un SoC quad Core 1.4GHz, des connexions 3G et WiFi ou 4G et WiFi, et bluetooth 4.0... Les connexions 3G et 4G seront assurées par une micro SIM, que l'on trouvera sous le capot. On notera également l'implémentation de contrôles vocaux permettant par exemple de zoomer ou de prendre la photo. Outre la photo, le Galaxy Camera saura aussi enregistrer les vidéos en Full HD à 30 images par seconde, et réaliser des séquences à 120 fps en 720p. Enfin une puce A-GPS est également intégrée. 

Galaxy Camera

Le stockage des photos se fera de plusieurs manières: sur les 8 Go de mémoire intégrés, sur la MicroSD que l'on pourra glisser dans le slot prévu, ou en ligne. A ce titre une fonction Auto Cloud Backup pourra sauvegarder automatiquement les clichés dans le cloud via AllShare. On pourra également connecter l'appareil à plusieurs autres de la famille Galaxy, comme le SIII ou le Note II.
Galaxy Camera dos

L'appareil dispose en outre de 35 fonctions d'édition d'image regroupées dans le "photo wizard". Ces fonctions tirent pleinement parti du processeur quad core de l'appareil. Enfin, bien entendu, comme sur tout mobile Galaxy on pourra profiter du potentiel de l'OS, des applications de Google Play. Au premier rang desquelles les applications photo (prise de vue, édition, partage). Et si le Galaxy Camera n'est pas à proprement parler un smartphone, on pourra l'utiliser pour de la VOIP avec des applications comme Skype.  Il 

Galaxy Camera dessus

Ces solutions, celle de Nikon et celle de Samsung, sont-elles à même d'arrêter l'érosion des ventes du compact d'entrée de gamme au profit des smartphones ? L'avenir nous le dira. Et n'oublions pas que d'autres se sont aventurés dans le camera-phone avant eux. On pense entre autres à Sharp avec ses Aquos Shot. Plus téléphones que compact, ces modèles (à clapet) intègrent des capteurs très définis: la dernière génération est en CCD 16 Mpix, et sait filmer en full HD à 30 images par seconde... Mais ces modèles restent avant tout des téléphones. 

Les deux modèles Android fraîchement lancés prennent le problème à l'envers et sont d'abord des appareils photo dépourvus de fonctions téléphoniques basiques.  Ils ont toutefois pour eux le charme du smartphone et de l'OS de Google, ce qui pourrait bien faire la différence. 

Si Nikon a dégainé le premier, il est très loin de proposer une fiche technique aussi complète que celle de Samsung. Nikon a opté une vieille version d'Android, pour un SoC moins véloce, et n'a pas retenu de connexion 3G. Samsung se montre plus généreux sur tous les tableaux, même si on ne connaît encore ni le prix ni la date de commercialisation du Galaxy Camera.  Reste à voir lequel des deux proposera la meilleure qualité d'image. 

Lire également :
> Nikon dévoile le S800c
Source : Samsung


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation