Près de deux ans après l'annonce du GR Digital II, Ricoh présente la troisième évolution de son compact expert à focale fixe. Encore plus lumineux, ce GR Digital III demeure une évolution prudente du précédent modèle.

Ricoh GRD III


Là où certains changent leurs compacts tous les six mois sans forcément les améliorer, Ricoh fait évoluer son vaisseau amiral par petites touches : depuis le premier GR Digital, en 2005, ce n'est que la deuxième mise à jour du boîtier -- et le passage du GR-D au GR-D II (testé) se limitait à un nouveau capteur et à un accroissement de l'écran.

Le GR-D III reprend sensiblement le boîtier de ses aînés, largement partagé par le GX200. On retrouve donc le duo molette avant / basculeur clicable permettant aux photographes aguerris de régler leur appareil avec le même confort qu'un reflex expert ; une seconde touche Fonction personnalisable apparaît et l'écran passe à 3 pouces... et surtout voit sa définition quadrupler : il s'agit désormais d'une dalle VGA, comme sur le récent CX1. Bonne nouvelle : ce nouvel écran n'entraînerait pas de chute de l'autonomie.

Le capteur ressemble à celui du GR-D II : c'est toujours un 10 mégapixels. L'ancien était limité passé 400 ISO ; espérons donc que les progrès effectués en deux ans en matière de traitement du signal et les nouveautés apportées au CCD permettront au GR-D III de rejoindre les compacts de référence. Toujours côté capteur, si l'on peut être déçu de ne pas retrouver ici un CMOS haute vitesse comme sur le CX1, il convient de noter que la surface du CCD du GR-D III est 50 % supérieure, entraînant une densité nettement moindre.

En revanche, l'objectif est nouveau. S'il s'agit toujours d'une focale fixe grand-angle (28 mm), il est encore plus lumineux : il ouvre désormais à f/1,9, reprenant le titre de compact le plus lumineux du moment au Panasonic LX3. Il serait spécialement optimisé pour la macro, ce qu'on espère vérifier rapidement.

Ricoh promet également un autofocus accéléré, et les fonctions permettant de bloquer l'objectif à des distances prédéfinies pourront supprimer cette attente. Le mode priorité à l'obturation est enfin apparu, accompagné d'un troisième mode personnalisé, le flash est réglable manuellement et l'enregistrement en DNG est bien entendu reconduit.

Petite déception : comme beaucoup d'appareils experts, le GR Digital III reste à la traîne en vidéo, avec un dépassé mode VGA à 30 images par seconde.
Il est intéressant de noter que pour l'occasion, Ricoh propose également une mise à jour du GRD II avec 4 nouvelles fonctionnalités. Le firmware sera disponible très prochainement.

Pour l'instant aucune date de disponibilié et aucun prix n'est fixé pour le marché français. Nous aurons donc l'occasion de revenir sur ce petit compact expert bien sympathique.

Ricoh GRD III
Source : Ricoh France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation