Le DxO One est un concept intéressant, et une vitrine pour les technologies de pointe développées par DxO. Mais selon vous, le produit n'est pas vraiment en phase avec le marché actuel et vous ne parierez pas sur son succès commercial. Voici, dans les grandes lignes, ce qui se dégage de vos réponses au sondage que nous vous avons soumis cette semaine.
Dxo One dans tous ses états

Le concept d'usage

DxO One
Le concept du "Smart Lens", comme l'a proposé Sony en 2013, vous touche peu. Si vous êtes nombreux à rechercher un appareil aussi pratique qu'un smartphone et délivrant une meilleure qualité d'image, vous êtes plus de la moitié à considérer que le DxO One n'apporte pas grand-chose en termes d'usage et permet en réalité de faire la même chose qu'un appareil doté d'une connexion Wi-Fi afin de télécharger des images sur son smartphone ou sa tablette. Un tiers d'entre vous reconnaissent néanmoins que ce type d'appareil est très pratique pour poster rapidement ses images sur les réseaux sociaux.

Apple Only

DxO OneContrairement à Sony qui a fait le choix d'une connexion dénuée de branchement, le DxO One possède une connexion Lightning uniquement compatible avec les iPhone et les iPad de dernières générations. Pour vous, ce choix est très surprenant, voire suicidaire : 50 % d'entre vous considèrent que cela empêchera le produit de rencontrer le succès. Près de 30 % se montrent indulgents et considèrent qu'une connexion Wi-Fi avec les autres périphériques sera suffisante, tandis que 20 % d'entre vous pensent qu'étant donné les parts de marché d'Apple dans le domaine des périphériques mobile, le pari n'est pas perdu d'avance.

Focale fixe

DxO OneLe boîtier possède une focale fixe de 32 mm, ce qui n'est finalement pas mieux qu'un smartphone. Mais le critère du zoom n'est pas un problème pour 70 % d'entre vous, à condition que la qualité optique soit au rendez-vous. Pour les autres, c'est tout de même un manque énorme, alors que pratiquement personne ne semble touché par l'annonce du développement de compléments optiques.

SuperRaw

DxO OneLe DxO One, c'est un concept ergonomique, mais également un appareil de grande qualité, notamment grâce au développement de modes spécifiques pour la réduction du bruit, à l'image du SuperRaw. Si, pour un bon tiers d'entre vous, vous êtes impressionnés par les prouesses technologiques et vous montrez déjà très curieux de découvrir le produit, 40 % craignent de se décourager très vite par la nécessité d'utiliser des outils spécifiques pour exploiter les fichiers. Un peu plus d'un quart avoue même que le fait de devoir traiter des fichiers Raw de 80 à 120 Mo est une barrière à l'usage d'une telle fonction.

Bicorps moderne

DxO One
Le fait que le DxO One demande de connecter deux périphériques et qu'il reprenne ainsi l'ergonomie des appareils bicorps vous laisse plutôt de marbre. 40 % d'entre vous considèrent que les manipulations de branchement et la nécessité de posséder deux appareils pour faire des photos représentent une fausse bonne idée de concept. Près de 35 % ne ferment pas totalement la porte à l'idée, mais ne sont pas tout à fait séduits et attendent de voir ce que présentera la marque sur les générations futures. Plus de 20 % se montrent néanmoins très enthousiastes.

Plus gros oubli

DxO OneInterrogés sur les défauts principaux de l'appareil, vous êtes près de la moitié à vous accorder sur le fait que la restriction aux périphériques Apple récents est rédhibitoire. L'absence de stabilisation et de zoom sont les deux critères cités ensuite, les autres points n'étant qu'anecdotiques à vos yeux.

Tarif

DxO OneÀ la quasi-unanimité, vous considérez qu'à 649 €, le DxO One est trop cher. Il est même annoncé à un prix exorbitant pour plus de la moitié d'entre vous, alors que 40 % suivront les évolutions tarifaires, certainement dans l'espoir de voir les prix baisser rapidement.

Merci de toutes vos réponses qui nous permettent de toujours mieux comprendre vos attentes. À bientôt pour un nouveau sondage.
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Résultat du sondage sur la DxO ONE



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation