Il y a deux semaines, le constructeur italien d'accessoires photo Manfrotto était présent, comme tous les ans, sur le Salon de la Photo 2016. Si nous en avons profité pour faire un tour sur le stand de la marque lors d'une visite VIP du salon organisée avec nos lecteurs, l'occasion était aussi excellente pour rencontrer Marco Pezzana, directeur général de Manfrotto Imaging More, filiale du groupe anglais Vitec.

Marco Pezzana, directeur général de Manfrotto
Marco Pezzana, directeur général de Manfrotto Imaging More.

Alors que Manfrotto s'est lancé sur le secteur de la bagagerie il y a relativement peu de temps (en 2010), Marco Pezzana nous apporte ses lumières sur le succès de la marque dans ce domaine, ainsi que sur ses envies de conquêtes d'autres marchés, notamment par le biais du Digital Director.

Je pense que le Digital Director est une plateforme exceptionnelle, car elle combine une conception matérielle de qualité à une interface logicielle innovante — combinaison que nous devrions voir dans les produits Manfrotto de plus en plus souvent à l'avenir.
Marco Pezzana, directeur général de Manfrotto Imaging More.

Focus Numérique – Pouvez-vous nous renseigner sur la vision de Manfrotto concernant le marché de la photographie, ainsi que sur les projets de la société dans le futur ?

Marco Pezzana – Je pense que la photokina 2016 a été un événement majeur et un point d'articulation entre ce que le monde de la photographie était auparavant et ce qu'il devient aujourd'hui. Ces quatre dernières années, l'industrie des appareils reflex a notamment fortement décliné en conséquence de la crise financière et des évolutions technologiques. Jusqu'à la photokina 2016, on a donc vu les photographes — professionnels et amateurs — résister en quelque sorte aux nouvelles technologies développées. Si nous avions déjà vu des appareils photo hybrides ainsi que quelques drones et smartphones lors de la photokina 2012, le marché se concentrait sur les boîtiers reflex et les dernières innovations n'étaient pas totalement approuvées.

Cette année, nous avons vu pour la première fois la communauté professionnelle réellement adopter ces nouvelles technologies, non pas en tant que substituts aux appareils reflex mais en tant que compléments. Nous voyons aujourd'hui sur le marché de plus en plus de créateurs de contenu qui capturent des photos et des vidéos avec un même appareil et qui complètent cela avec des images provenant de caméras d'action, de drones, ou même de smartphones si besoin.

Tous ces dispositifs de prise de vue font maintenant partie des produits pour lesquels nous fournissons des accessoires. Il y a deux ans encore, les accessoires pour caméras d'action et smartphones étaient limités à une qualité correspondant à l'entrée de gamme aujourd'hui. Notre vision du futur consiste à penser que ces appareils s'adressent de plus en plus à une clientèle professionnelle, et c'est sur ce terrain que Manfrotto et Gitzo ont un rôle important à jouer.

Nous continuons bien entendu à fabriquer des produits dédiés aux boîtiers reflex mais, en plus de cela, nous sommes probablement la marque rassemblant le plus d'accessoires destinés aux appareils hybrides. Nous avons également pénétré le marché des smartphones avec une offre plus professionnelle, correspondant aux contenus qualitatifs de plus en plus nombreux créés à partir de tels terminaux.

Nous sommes donc désormais pleinement conscients des moyens à notre disposition pour participer à l'émergence des nouveaux dispositifs de création de contenu ; nous le faisons en commercialisant des accessoires offrant un haut niveau de compatibilité ainsi qu'une excellente qualité de fabrication, et il se trouve que la société Manfrotto a toujours été douée pour cela.

Stand Manfrotto au Salon de la Photo 2016
Le stand Manfrotto au Salon de la Photo 2016.

Focus Numérique – Comment expliquez-vous que le marché des sacs photo se porte aussi bien dans un contexte actuel complexe pour l'ensemble du secteur de la photo ?

Marco Pezzana – Je pense que nous créons des produits qui répondent aux besoins des utilisateurs et nous faisons également beaucoup d'efforts pour les commercialiser d'une façon pertinente par rapport au marché actuel. En ce qui concerne les sacs, contrairement à d'autres sociétés, nous faisons attention à ne pas développer de gammes trop larges qui ont tendance à être déroutantes pour les utilisateurs et difficiles à gérer pour les distributeurs.

Je dirais également que le talent de Manfrotto — et sur ce point je pense que nous sommes les seuls sur le marché — réside dans le fait d'offrir un écosystème complet d'accessoires qui fonctionnent les uns avec les autres et facilitent ainsi grandement la vie. Nos sacs sont par exemple parfaitement compatibles avec nos trépieds, qui sont eux-mêmes conçus pour supporter les appareils photo les plus récents aussi bien que des torches Led. Les accessoires utilisés pour la captation d'images à l'aide d'un smartphone font également partie du même écosystème et tous ces éléments sont parfaitement interchangeables. Je pense que c'est l'un des éléments qui participent au succès de Manfrotto.

Sacs Manfrotto Windsor et Manfrotto Street
Les nouvelles gammes de sacs Manfrotto Windsor et Street.

Focus Numérique – Nous avons été quelque peu surpris lors de la sortie du Manfrotto Digital Director il y a maintenant plus d'un an. Comptez-vous faire évoluer ce produit ?

Marco Pezzana – Absolument. Je pense que le Digital Director est une plateforme exceptionnelle, car elle combine une conception matérielle de qualité à une interface logicielle innovante — combinaison que nous devrions voir dans les produits Manfrotto de plus en plus souvent à l'avenir. Comme vous le savez, Manfrotto fait partie intégrante du groupe Vitec, qui comprend des marques telles que Teradek, Paralinx et SmallHD. Celles-ci ont apporté à Vitec une compréhension très profonde des logiciels en lien avec la production d'images.

Si la captation d'images numériques est exceptionnelle en ce qui concerne les possibilités qu'elle offre, son principal inconvénient réside dans la trop grande quantité de contenu produit. Il est en effet très compliqué pour les photographes de faire du tri et de procéder à l'editing de leurs images, en particulier à une époque où le partage de telles images se fait de façon quasi instantanée.

Le Digital Director et les futurs produits que nous développerons ont donc un principal objectif ancré dans leur ADN : profiter du plein potentiel de la captation d'images numériques en rendant sa pratique encore plus simple et efficace. Le Digital Director permet en fait de prendre moins de photos en assurant une mise au point précise, un meilleur cadrage et la certitude que la première photo capturée est la bonne. Il est de plus possible d'effectuer des retouches sur un iPad et de partager immédiatement les images obtenues. Tout cela permet d'avoir un workflow plus rapide et plus efficace.

Nous destinions initialement le Digital Director aux photographes et vidéastes professionnels mais nous avons réalisé que ce produit paraissait très attractif à un plus grand public, notamment pour des applications en lien avec l'éducation. Dans un tel cadre, la possibilité de percevoir en temps réel de quelle manière l'image change lorsqu'un paramètre de prise de vue est modifié est très importante. Cette demande nous a permis d'étendre l'offre initiale à tous les différents formats d'iPad existants. Le prix du Digital Director a de plus baissé de façon relative au volume de production : à son lancement, cet accessoire était positionné à environ 500 €, alors qu'il est désormais possible de l'acheter à 299 €.

Manfrotto Digital Director
Manfrotto Digital Director.

Focus Numérique – Prévoyez-vous de rendre ce produit compatible avec les terminaux Android ?

Marco Pezzana – Il y a des choses que je peux dire et des choses que je ne peux pas dire... Ce que je peux dire pour l'instant, c'est que nous travaillons dur pour étendre la compatibilité du Digital Director à de nouvelles marques d'appareils photo.

> Toute les tests d'accessoires photo
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation