photokina 2014 - Tamron a profité de cette édition de la photokina pour annoncer l'arrivée imminente d'un nouveau zoom grand-angle en monture SP f/2,8 constant. Il s'agit d'un 30 mm, qui est en plus équipé d'un système de stabilisation optique. Nous avons rencontré M. Kenji Nakagawa, directeur marketing adjoint de Tamron, pour lui poser quelques questions.



Kenji Nakagawa
Kenji Nakagawa
Kenji Nakagawa
Focus Numérique - Pourquoi avoir intégré une stabilisation optique sur ce nouveau zoom ?

M. Kenji Nakagawa - Les utilisateurs attendent une stabilisation optique, y compris sur les zooms grands-angles. Dans de faibles conditions lumineuses ou de nuit, la stabilisation permet de pouvoir faire facilement des images, y compris avec de courtes focales.

Focus Numérique - Pourquoi un 15 mm et pas un 14 mm ou encore un 16 mm ?

M. Kenji Nakagawa - On voulait un zoom 2x. À 14 mm, avec la stabilisation optique, l'objectif devient beaucoup plus imposant. On a donc abandonné cette idée. Avec un 15 mm, c'est le bon compromis de taille en intégrant la stabilisation. On a donc préféré un 15-30 mm.

Focus Numérique - Que pensez-vous des Sony A7 et la monture FE ?

M. Kenji Nakagawa - Pour l'instant, nous n'avons pas de plan de développement dans ce sens, mais nous nous intéressons de près à cette nouvelle monture. Nous réfléchissons à développer des objectifs haut de gamme pour les compacts à objectifs interchangeables. On ne sait pas encore quel sera le format de capteur dominant dans le futur : micro 4/3, APS-C ou bien 24 x 36 mm. Nous devrons être prêts pour tous les cas de figure. Nous devons analyser chaque monture et décider dans quelle direction nous allons aller.

Focus Numérique - Que pensez-vous des optiques vidéo ?

M. Kenji Nakagawa - Nous nous focalisons principalement sur des optiques conçues pour la photo. Cependant, il est vrai que les reflex sont désormais équipés de fonction vidéo et que nous devons aussi adapter nos technologies dans ce sens. On doit pouvoir proposer des systèmes autofocus doux, avec par exemple une motorisation pas à pas. C'est cette fonction qui est notre objectif dans le futur.

Focus Numérique - Pouvons-nous imaginer voir arriver une version à f/4 des objectifs SP ?

M. Kenji Nakagawa - Le f/4 permet de faire des objectifs plus légers, plus compacts et moins cher. Canon et Nikon ont déjà des objectifs de ce type. Les utilisateurs sont rarement satisfaits par un f/4. Ils veulent les optiques les plus rapides : f/2,8, f/1,4. Notre objectif est d'avoir la valeur d'ouverture la plus petite.

> Toute l'actualité de la photokina 2014
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Rencontre avec M. Kenji Nakagawa, de Tamron



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation