#10ansfocus - Le Grand Quizz Photo est terminé ! Vous avez été extrêmement nombreux à tenter votre chance pour gagner l'un des 16 incroyables cadeaux offerts par nos partenaires. Nous vous remercions tous de votre participation et allons désormais procéder au tirage au sort des 16 grands gagnants, parmi tous ceux ayant répondu correctement à l'ensemble des questions. Les lauréats seront contactés par email dans les prochains jours.

dotations grand quizz photo

Ce quizz n'était pas facile et vous avez passé du temps à répondre : en moyenne 30 minutes ! Revenons sur chacune des 16 questions...

1/ Canon EOS 5D Mark IV

Le Canon EOS 5D Mark IV hérite du mode autofocus de l'EOS 1D X Mark II à la différence que le collimateur central est un peu plus sensible. Quelle est donc cette sensibilité ?

Canon EOS 5D Mark IV

Côté photo, le Canon EOS 5D Mark IV est une belle et onéreuse évolution avec une définition en hausse, la technologie Dual Pixel AF, un écran LCD tactile, des connexions modernes, un autofocus au top et une fabrication de qualité.

Voir le test complet



Réponse : -3 IL.

« Le module autofocus, justement, est celui du 1D X Mark II, mais en plus sensible, puisque le collimateur central est désormais fonctionnel jusqu'à -3 IL en visée optique. Le 5D Mark IV utilise donc le module à 61 collimateurs, dont 41 croisés et 5 en double croix. Tous les points AF sont sensibles jusqu'à f/8, ce qui permet l'utilisation de télézooms avec des multiplicateurs de focales. Si un processeur DIGIC 6+ est dédié au traitement des données provenant du capteur principal, le système autofocus dispose de son propre processeur : un DIGIC 6. »

2/ Pentax K-1

Grâce à la technologie Pixel Shift Resolution implémentée pour la première fois dans le Pentax K-3 II, il est possible d'améliorer sensiblement la précision et la netteté des images. Sur le Pentax K-1, cette technologie a été améliorée. Comment ?

Pentax K-1

Que penser du premier reflex 24x36 de la marque Ricoh-Pentax, le Pentax K-1 ? Après 15 jours passés en sa compagnie, il faut bien avouer que ce modèle est séduisant, même s'il n'est pas dépourvu de défauts. Mais commençons par les points positifs.

Voir le test complet



Réponse : une compensation du mouvement.

« Le K-1 dispose toutefois d'une nouveauté : la compensation de mouvement. Celle-ci est censée limiter les mouvements d'un sujet en déplacement pendant la prise de vue. Et cela fonctionne... dans une certaine mesure. En effet, les artéfacts créés par les mouvements de l'eau ou des feuilles sur notre scène sont bien atténués, mais certains sont encore bien visibles. »

3/ Sony A6500

Le nouveau Sony A6500 intègre un nouveau mode totalement silencieux. Comment ce dernier fonctionne-t-il ?

Sony A6500

La famille A6xxx s'agrandit. Il faudra désormais compter avec un nouveau vaisseau amiral, l'Alpha 6500, qui vient se placer au-dessus de l'A6300 que nous avons testé (et approuvé) en mars dernier. 

Voir la news



Réponse : l'appareil dispose d'un obturateur 100 % électronique.

« L'A6500 utilise un capteur similaire à celui de l'A6300 : un capteur APS-C à 24,2 Mpx. La plage de sensibilité ISO ne change pas (limitée à 51 200 ISO), mais Sony annonce une meilleur traitement du bruit électronique. Le nouveau processeur, associé à une mémoire tampon de grande capacité, apporte un mode rafale à 11 ips (avec suivi AF et mesure d'exposition) sur 307 images, soit plus de 36 secondes de rafale. La cadence descend à 8 ips en visée liveview. Notez qu'il est possible de déclencher de manière totalement silencieuse en utilisant un obturateur électronique. Très pratique pour la photographie de spectacle. »

4/ Profoto B2

La particularité du système B2 de Profoto est son aspect nomade et portatif. Associé à son générateur, combien d'éclairs une torche peut-elle émettre à pleine puissance par charge pleine de batterie ?

Profoto B2

Le Profoto B2 confirme l'enthousiasme qu'a suscité son annonce. En plus de répondre à une réelle demande du marché, la marque Profoto est parvenue à concevoir un outil véritablement pensé pour les professionnels de la photographie. 

Voir le test complet



Réponse : 220.

« Le générateur est livré avec un sac permettant de le porter en bandoulière ou de l'accrocher à un trépied. Une fois le générateur à nu, il est d'ailleurs possible de détacher la batterie lui servant de socle. Vous pourrez ainsi disposer d'une ou plusieurs batteries de secours. L'autonomie annoncée par Profoto pour cette batterie de 14,4 V et 3 Ah est de 220 éclairs à pleine puissance. »

5/ Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM

Le Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM intègre une lentille asphérique à large diamètre (8 cm) dont le procédé de production est une première et a demandé beaucoup de ressources en R&D. Cette nouvelle lentille a été réalisée par... ?

Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM

Design, prise en main, qualité optique : tout y est ! Le Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM n'est pas encore parfait, mais les points d'amélioration que nous avons soulevés commencent à relever du pinaillage.

Voir le test complet



Réponse : moulage.

« Le Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM, zoom ultra grand-angle disposant d'une ouverture constante f/4, est le compagnon idéal du 24-105 mm. Au programme, on trouve une ambitieuse formule optique composée de 16 lentilles réparties en 11 groupes incluant des lentilles asphériques (dont 1 moulée de 8 cm de diamètre) et 5 lentilles en verre FLD (faible dispersion). Sigma annonce bien entendu une très haute qualité d'image sur l'ensemble du champ, une compatibilité avec les capteurs de 50 Mpx ou plus, une faible présence d'aberrations chromatiques et de flare, ainsi qu'une absence totale de distorsions. »

6/ Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD G2

À quoi sert la fonction Zoom Lock sur le nouveau Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD G2 ?

Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD G2

Avec son nouveau 150-600 mm deuxième génération (G2) ou SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD G2, Tamron signe une belle optique ; elle fera sans conteste le bonheur des amateurs de photo de sport et de photo animalière qui ne peuvent s'offrir le luxe de travailler avec de très grosses focales fixes lumineuses. Polyvalence et maniabilité sont les maîtres mots de cet outil à presque tout faire.

Voir le test complet



Réponse : elle permet de verrouiller le réglage de la focale.

« La bague de zoom, située vers l'extérieur, est large et confortable à utiliser. Elle est assez lourde, ce qui est compréhensible compte tenu du nombre d'éléments que l'on déplace en l'actionnant. Sa course est assez longue : il faudra s'y reprendre à deux fois pour basculer du 150 au 600 mm. Les repères de focales ne sont malheureusement pas assez précis. On retrouve également une nouvelle fonction Flex Zoom Lock bien pratique qui permet de verrouiller une focale. Pour ce faire, il suffit de tirer la bague de zoom vers l'extérieur (ce qui fait apparaître un bandeau blanc). »

7/ Hasselblad X1D

L'Hasselblad X1D est le premier hybride équipé d'un très grand capteur de 50 millions de pixels. Quelles sont ses dimensions ?



> Présentation du Hasselblad X1D

Réponse : 43,8 x 32,9 mm.

« Mais la pièce maîtresse du X1D est son capteur. Il s'agit d'un modèle CMOS à 50 Mpx (8 272 x 6 200 px) qui équipe déjà le H6D 50c. Il mesure 43,8 x 32,9 mm et propose des photodiodes de 5,3 µm. D'après les premiers visuels, la baïonnette semble parfaitement dimensionnée pour ce capteur qui vient en limite de la monture. Du coup, il semble difficile d'imaginer une version équipée du capteur 100 Mpx, largement plus grand. »

8/ Olympus Pen-F

L'Olympus Pen-F a un look rétro unique et extrêmement séduisant. Son design est inspiré d'un appareil photo argentique mythique qui portait le même nom. En quelle année ce premier Pen-F est-il sorti ?

Olympus Pen-F

La prise en main est vraiment agréable. Le Pen-F se distingue par un look rétro réussi, mais également des finitions de qualité. Sur le boîtier, aucune vis n'est visible ; le revêtement en simili-cuir est réussi et les designers d'Olympus ont eu la bonne idée de recouvrir le dos de l'écran arrière de la même matière.

Voir le test complet



Réponse : 1963.

« Pour se replacer dans le contexte, il faut souligner que cette année, la marque fête ses 80 ans dans l'industrie photo et que pour l'occasion, elle a souhaité marquer un grand coup en relançant une version moderne de l'un de ses appareils mythiques : le Pen-F, sorti pour la première fois il y a plus de 50 ans en 1963. Olympus parvient à bien tirer son épingle du jeu sur le marché de la photo (celui des appareils à objectifs interchangeables, reflex et hybrides confondus), en terminant 2015 bon quatrième derrière Nikon, Canon et Sony. »

9/ Fujifilm X100T

Le Fujifilm X100T dispose d'un viseur unique qui confère à ce compact expert un confort et une polyvalence d'utilisation sans égal. Quel est le principe de ce viseur ?

Fujifilm X100T

La formule que propose la version T montre de façon convaincante le degré de maturité auquel est parvenu Fujifilm dans le développement de son concept, qui va au-delà de l’attrait simple pour l’aspect rétro : les fonctionnalités et l’hybridation réussie des types de visées, la compacité et la légèreté de l’appareil ainsi que la qualité globale des images en font un outil extrêmement pertinent en tant que "second" boîtier.

Voir le test complet



Réponse : il s'agit d'un viseur hybride optique et électronique.

« Côté visée, si on retrouve le viseur hybride caractéristique des X100, celui-ci a fait l'objet de certaines améliorations. La vue proposée en visée électronique est plus claire, plus fluide (y compris par mauvais éclairage), et Fuji assure avoir réduit le décalage typique des visées électroniques. »

10/ Panasonic Lumix G80

Le Panasonic Lumix G80 dispose d'une fonction qui permet de sélectionner la mise au point après la prise de vue et ajuster la profondeur de champ : le Post Focus. Comment cette prouesse est-elle possible ?

Panasonic Lumix G80

Le Lumix G80 se distingue des autres par son allure de petit reflex, avec notamment la possibilité de lui adjoindre une poignée d'alimentation. Équipé de la sorte, le nouvel hybride est paré pour un long week-end photo ou pour accompagner un photographe professionnel en reportage.

Voir le test complet



Réponse : l'appareil réalise une rafale d'images en 4K à 30 images par secondes en ajustant la mise au point.

« Vous pourrez également retoucher la mise au point après la prise de vue avec le Post Focus. Cette fonctionnalité réalise une série d'images en rafale en ajustant la mise au point sur différents plans. »

11/ Samyang 50 mm f/1,2 AS UMC CS

Les Samyang 35 et 50 mm f/1,2 sont disponibles en monture Sony E, Fujifilm X et Micro 4/3. Par exemple, si on utilise le 50 mm sur un hybride Fujifilm (équipé en capteur APS-C), la focale "équivalente en 24 x 36 mm" est de... ?

Samyang 50 mm f/1,2 AS UMC CS

Bravo à Samyang pour ce très beau 50 mm qui sait allier très grande ouverture (f/1,2 tout de même !) et qualité optique. Monté sur un boîtier équipé d'un capteur APS-C, cela en fait une arme redoutable pour les portraits, même si il faudra être particulièrement vigilant sur la précision de la mise au point

Voir le test complet



Réponse : 75 mm.

« Voici ce que donne ce 50 mm monté sur un hybride Sony équipé d'un capteur au format APS-C. En utilisant un coefficient de conversion de 1,5x, on obtient un "équivalent" 75 mm — il en sera de même si vous l'utilisez avec un hybride Fujifilm. Cet objectif est également disponible en monture Micro 4/3 (hybrides Panasonic et Olympus). Dans ce cas il devient un "équivalent" 100 mm (coefficient de conversion 2x). »

12/ GoPro Hero5 Black

La GoPro Hero5 Black peut se contrôler à la voix pour certaines de ses fonctions. Pour démarrer l'enregistrement d'une nouvelle vidéo, que faut-il lui dire ?

GoPro Hero5 Black

Avec la Hero5 Black, GoPro propose une belle mise à jour de sa caméra d'action et une ergonomie revue de fond en comble. La qualité des vidéos et des photos n'évolue pas beaucoup, et c'est sans doute le reproche que beaucoup lui feront, mais les images étaient déjà d'un très bon niveau.

Voir le test complet



Réponse : "GoPro, enregistrer vidéo".

« La Hero5 Black dispose en outre d'une nouvelle fonctionnalité : le "pilotage" à la voix. La caméra dispose d'un jeu de commandes vocales afin d'activer plusieurs fonctionnalités. Ainsi, la commande "GoPro enregistrer vidéo" fonctionne à merveille, encore faut-il respecter l'énonciation. Car la Hero5 n'interprète pas vos paroles, mais attend des ordres bien précis. La liste des différentes commandes est disponible dans les menus. Dans un environnement sans bruit et sans trop de vent, la reconnaissance fonctionne plutôt bien. Il n'est pas possible de piloter la visualisation des images à la voix. »

13/ BenQ SW2700PT

L'écran art graphique BenQ SW2700PT dispose d'une télécommande. À quoi sert-elle ?

BenQ SW2700PT

Tout comme le PG2401PT nous avait éblouis lors de son test, le BenQ SW2700PT nous impressionne. Sur pratiquement l'ensemble de nos mesures, l'écran 27" (68,6 cm) se montre brillant : c'est un quasi-sans-faute. 

Voir le test complet



Réponse : à contrôler l'OSD.

« L'un des reproches fait au PG2401PT concernait l'ergonomie des menus. En installant le nouvel écran, nous étions déçus : aucun progrès de ce côté. Pire, les repères des commandes situées sous l'écran ont disparu ! Toutefois, nous n'étions pas au bout de nos surprises. En effet, un dernier petit boîtier contenait une sorte de télécommande ronde. Une télécommande ? Oui, une télécommande filaire USB qu'il faut relier à l'écran pour accéder rapidement et facilement aux menus. »

14/ Huawei P9

Le Huawei P9 dispose d'un double module photo conçu en partenariat avec Leica. Quelle en est la particularité ?

Huawei P9

Au-delà des effets d'annonce, que vaut donc le Huawei P9 ? Si celui-ci ne bouscule pas autant les ténors du genre que son constructeur aimerait nous le faire croire, les qualités dont sont dotées les images issues du double module photo le placent logiquement dans le haut du panier des photophones de ce début d'année 2016.

Voir le test complet



Réponse : le premier sert à la couleur et le second au noir et blanc.

« Le P9 bénéficie donc de deux objectifs cachetés "Leica Summarit-H" proposant une ouverture de f/2,2 mais dépourvus de système de stabilisation optique. La véritable surprise réside cependant dans le fait que ces deux focales de 27 mm (équivalent 24x36) sont couplées à des capteurs aux rendus photographiques bien différents… Si tous deux sont des capteurs Sony IMX286 d'une définition de 12 Mpx et disposant de photosites d'une taille de 1,25 µm (contre 1,12 µm sur le P8), le premier permet de prendre des photographies en couleur tandis que le deuxième est dédié à la capture d'images monochromes. »

15/ Nikon KeyMission 360

La caméra Nikon KeyMission 360 est capable, comme son nom l'indique, de filmer en 360° et en 4K. Conçue pour un usage tout terrain, elle a la particularité d'être étanche. À quelle profondeur peut-on l'utiliser sans ajouter un caisson ?

Nikon KeyMission 360

Le florissant marché des caméras sportives étanches et anti-choc compte désormais un nouvel acteur avec Nikon : le fabricant historique de matériel photo vient de dévoiler son premier modèle, la KeyMission 360. 

Voir la news



Réponse : 30 mètres.

« La KeyMission surpasse également sa principale concurrente en termes de résistance puisqu'elle est étanche jusqu'à 30 mètres et résiste aux très basses températures ainsi qu'aux chocs provoqués par une chute jusqu'à une hauteur de 2 mètres. Nikon l'a également pourvue d'un système de stabilisation électronique pour réduire les vibrations en photo et en vidéo. »

16/ Impossible I-1

L'Impossible I-1 dispose d'un ring flash intelligent qui permet, entre autres, de ?

Impossible I-1

Le boîtier I-1 d'Impossible Project a de nombreux atouts pour une utilisation plus avancée en photographie, et il est en outre beaucoup plus joli. 

Voir le duel



Réponse : connaître le nombre de vues restantes.

« On est immédiatement happé par le ring flash (flash annulaire Led) qui permet à la fois d'éclairer la scène, mais également de "comprendre" l'appareil. En effet, le nombre de diodes allumées indique le nombre de vues restantes ou le niveau de batterie. »


Et voilà pour les réponses aux 16 questions. Nous souhaitons bonne chance à tous les participants pour le tirage au sort. Nous remercions évidemment nos partenaires qui vous ont offert de très belles dotations — il y en a pour plus de 20 000 €.

Notre hotte contient : un Canon EOS 5D Mark IV, un kit Sony A6500 (avec un 18-105 mm), un Pentax K-1, un kit Profoto B2 To-Go, un Sigma Art 12-24 mm f/4 DG HSM, un Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD G2, un voyage en Suède pour visiter l'usine Hasselblad et découvrir le X1D, un kit Olympus Pen-F (avec un 17 mm), un Fujifilm X100T, un kit Panasonic Lumix G80 (avec un 12-60 mm), un kit Samyang f/1,2 (avec un 35 et un 50 mm), un kit GoPro Hero5 (avec une Black, une Session et un sac), un BenQ SW2700PT, un Huawei P9, une Nikon KeyMission 360° et un Impossible I-1.

Le Grand Quizz Photo était la première surprise pour célébrer les 10 ans de Focus Numérique. Une seconde, de taille, vous attend le 6 décembre prochain (jour précis de notre anniversaire).

Merci de votre fidélité !

> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation