Nous avions évoqué récemment la sortie en fin d'année d'un appareil photo numérique Polaroïd avec imprimante intégrée. La fuite grossit encore un peu : ce ne sera pas un, mais au moins deux appareils qui arriveront, pour un choix entre au moins deux formats d'impression. Petit et plus gros.

Les professionnels qui avaient pour habitude de photographier au Pola des objets, des scènes, pour coucher sur papier une preuve ou un instant, pourront reprendre leurs habitudes. L'appareil devrait ré-ouvrir des marchés en sommeil depuis l'arrêt des Polaroïds argentiques. Pour couvrir un anniversaire, un mariage ; pour du repérage ; pour remercier des amis quand on joue les touristes à l'étranger : ce genre de produit risque de bouleverser les habitudes et de rendre la photo numérique encore plus conviviale et ludique qu'elle ne l'est aujourd'hui.

Le grand retour de Polaroïd. Enfin !

On connaît sans doute déjà le prix par tirage des petits formats : la Pogo, l'imprimante du constructeur, produit des photos qui reviennent à 30 cents pièce. Ce n'est pas donné, dans la mesure où la concurrence propose des formats 10 x 15 cm pour ce prix là où Polaroïd n'est qu'au quart de cette surface (5,1 x 7,6 cm), mais leurs images sont autocollantes, l'imprimante est transportable, elle est compatible Bluetooth, etc. Et dès l'instant où cette imprimante sera intégrée à un appareil photo, le pré-requis technique sera encore plus faible, voire quasi nul.

A combien reviendront les plus grands formats ? Plus cher, sans aucun doute, mais on peut espérer que le prix soit plus modéré qu'à l'époque de l'argentique : les photos Pola revenaient à environ 1,50 euros chacune !
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation