Le 14 janvier 2011, le photojournaliste Lucas Dolega tombe sous le "tir tendu" d'une grenade lacrymogène dans les rues de Tunis alors qu'il couvrait la "Révolution de Jasmin". Ce n'est malheureusement pas le premier ni le dernier photojournaliste a périr dans l'exercice de son métier, mais en hommage à son travail et à sa mémoire, les proches du reporter ont créé le Prix Lucas Dolega. Une distinction, destinée à récompenser les photographes qui exercent leurs métiers dans des situations de conflits et qui "témoignent par leurs engagements personnels, leur implication sur le terrain, leurs prises de position et la qualité de leur travail à leur attachement à la liberté de l'information". Cette année, c'est le photographe Emilio Morenatti qui remporte le prix.

Emilio Morenatti lors de la cérémonie

Beaucoup de photographes et de journalistes étaient présents le mercredi 18 janvier 2012 afin d'assister à la remise de ce prix des mains même de Bertrand Delanoë. Organisé en partenariat avec la mairie de Paris, le magazine Polka et le soutien de Reporter Sans Frontière, le Prix Lucas Dolega récompensera chaque année un photographe par une dotation Nikon d'une valeur de 10 000 euros, une exposition, une parution dans le magasine RSF, ainsi que dans Polka Magazine et la production d'un autre reportage par Polka.

  Prix Lucas Dolega : Emilio Morenatti Prix Lucas Dolega : Emilio Morenatti
"Displaced in Tunisia" crédits: Emilio Morenatti

Cette première édition a remporté un franc succès avec 98 candidatures de 22 nationalités différentes et place la barre très haute en terme de qualité photographique. Le travail d'Emilio Morenatti, "Displaced in Tunisia"  montre les foules de migrants massées à la frontière entre la Lybie et la Tunisie au début du conflit lybien. Son reportage est non seulement un témoignage très émouvant, voire éprouvant, d'une actualité brûlante, mais aussi la signature d'un œil aiguisé capable de mettre en lumière des histoires tragiques et des drames personnels. "Displaced in Tunisia" dépasse la news et inscrit le travail du photographe dans le hors champ et le contexte de guerre. Un travail poignant très justement récompensé.

"Displaced in Tunisia" sera exposé du 2 au 29 février 2012 dans les locaux de L'UPP ( Union des Photographes Professionnels).
Prix Lucas Dolega à la mairie de Paris. crédit David Lefèvre
Un nombre important de photographe et de journalistes étaient présents à la cérémonie.
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Prix Lucas Dolega



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation