Canon France nous a présenté sa nouvelle caméra numérique C300 dont la sortie est prévue en janvier 2012. Après l'annonce au mois de novembre, nous avons eu l'occasion de prendre en mains la "bête". Premières impressions.

Canon C300 prise en mains de la nouvelle camera pro
La Canon C300 dans notre laboratoire.
La C300 apparait d'emblée comme une caméra robuste avec sa coque en magnésium. Elle semble même un peu trop lourde pour filmer au poing malgré la présence d'une poignée amovible. Selon nous, un trépied sera vivement recommandé en tournage, car le boîtier est nettement plus volumineux et lourd que celui d'un 5D Mark II. Il sera également possible de monter la caméra sur des crosses d'épaule pour plus de flexibilité.

L'écran LCD est d'une excellente qualité (10,1 cm pour 1,2 millions de points) tout comme le viseur qui reprend la définition des viseurs des caméras XF300, soit environ 1,55 millions de points (1,3 cm).

Bien sûr, la nouveauté est le capteur CMOS 8 Mpx spécialement étudié pour la vidéo. Celui-ci est un équivalent Super35 dans un format 16/9e dont la surface fait 24,6 x 13,8 mm. Tout l'intérêt de ce capteur est d'enregistrer des informations sur 8 millions de points pour les différentes couleurs (4 millions de points verts, 2 millions de points bleus et 2 millions de points rouges). Par un simple regroupement de photodiodes, le capteur crée un pixel coloré sans interpolation pour au final une image HDTV 1080. Ce système permet de limiter l'apparition du moiré et de l'aliasing. 

Le format proche du Super35 permet également à la C300 d'exploiter les optiques cinéma en monture PL déjà existantes et les optiques EF avec un coefficient multiplicateur de 1,53x. 

L'enregistrement s'effectue en 4:2:2 en 1920x1080 pixels en 25, 24p ou 50i à 50 Mbps. Le format d'encodage est du MPEG-2 Long GOP générant des fichiers MXF sur Compact Flash à l'instar du caméscope de poing Canon XF305. La camera est livré avec un le Canon Log, une courbe de gamme qui permet d'élargir la dynamique des images tout en nécessitant un étalonnage particulier. Un des avantages de la camera Canon est de proposer un Log par défaut sans surcoût tarifaire. Un profil EOS est également disponible pour faciliter l'intégration des images de la C300 avec d'autres boîtier EOS de type 7D ou 5D Mark II.

Canon EOS C300 explication fonctionnement capteur

Nous avons rapidement effectué quelques tests en labo. Bien sûr, nous préférons attendre le test définitif en janvier pour publier tous nos résultats (et avec différentes optiques), mais voici déjà un aperçu de l'image sur mire avec l'objectif EF Canon 16-35 mm qui ouvre à f/2,8 (téléchargeable en définition native par clic-droit) :

À première vue, la C300 témoigne d'un piqué remarquable sans le moiré qui faisait défaut au 5D Mark II. Nous avons aussi effectué quelques images rapides en basse lumière et le résultat s'est révélé aussi très bon. En jouant sur l'iris et l'ISO il est possible de conserver un excellent rapport signal/bruit avec un sujet très visible sous un éclairement de 5 lux.
Canon C300

Un point faible : le prix ?

Bien qu'elle ne soit pas encore commercialisée, la Canon C300 fait déjà débat dans la communauté des vidéastes. Certains comme le réalisateur Sébastien Devaud (voir notre vidéo) l'ont déjà utilisé en tournage et se réjouissent de ses performances. D'autres, sans l'avoir touchée, lui reprochent une quantification à 8 bits (malgré un échantillonnage 4:2:2) et l'absence de mode 50p. Les expériences en tournage trancheront le débat, encore que le 5D Mark II, malgré son utilisation régulière dans les productions HD, suscite toujours des critiques.

De notre point de vue, il est toujours hasardeux de juger une caméra sur le papier. Bon nombre de tests ont fait mentir des positions et des idées reçues fondées uniquement sur des chiffres. On sait qu'une image ne se résume pas à un nombre mais à une chaîne de composants (optique, capteur, processeur) qui influence le résultat final. On peut mettre une quantification 10 bits en 4:2:2, si l'optique est un cul de bouteille, ça ne donne pas grand-chose. Après une rapide prise en main et quelques shoots en labo, la C300 nous a semblé très prometteuse.

Le seul point qui nous laisse sceptiques est son positionnement prix. Vendue 12000 euros HT sans optique, la C300 se place très haut et rivalise avec des caméras broadcast. Or, si elle prétend être être une évolution du 5D Mark II vers la vidéo, son prix marque tout de même un écart gigantesque avec ce dernier dont le succès doit aussi beaucoup à son prix très bas (2800 euros aujourd'hui avec une optique 24-105mm). La C300 (qui ne fait pas de photo) ne connaitra sans doute pas le même succès, mais sera sans doute très prisée en location.

Des tests ?

Nous n'avons malheureusement pas eu le temps de réaliser des tests poussés en studio, mais nous reviendrons très rapidement sur cette caméra avec un test terrain et un examen approfondi des images sur un banc de montage.

PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Prise en mains de la caméra Canon C300



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation