Photokina 2016 – La Suisse est réputée pour sa joaillerie (beauté) et son horlogerie (mécanique de précision). Il semblerait que ces deux savoir-faire se réunissent dans l'univers des optiques. En effet, il y a quelques mois, une nouvelle marque d'objectif faisait son apparition sur la toile : Irix. Ici, à la photokina, nous avons pu prendre en main les premiers modèles : un 11 mm f/4 et un 15 mm f/2,4.

Objectif Irix 15mm F2.4

Pour l'instant, seules ces deux focales fixes sont disponibles, mais la gamme est vouée à s'étendre, puisque nous avons pu apercevoir sous cloche le futur 45 mm f/1,4, ainsi qu'une bague d'adaptation en monture FE. 

Objectif Irix 15mm F2.4 de profil

Les Irix sont des objectifs manuels au niveau de la mise au point, mais dotés d'un contrôle électronique du diaphragme (à 9 lamelles). Ils sont disponibles en monture Canon, Nikon et Pentax. Bien entendu, il sont capables de couvrir le format 24 x 36 mm.

Ils intègrent d'intelligentes astuces, comme la possibilité de bloquer une distance de mise au point ou encore une échelle graduée pour jouer avec l'hyperfocale. Il est également possible de personnaliser la dureté de la bague de mise au point manuelle (un rêve !).

Objectif Irix 11mm F4

Particularité du concept Irix, chaque objectif est décliné en deux versions : l'une tout en magnésium et aluminium ("Blackstone"), l'autre en plastique ("Firefly"), plus légère et un peu moins bien finie. Ce qui diffère entre les deux est seulement la finition et la qualité de construction (pour le reste des caractéristiques techniques, c'est exactement la même chose), et bien évidemment le prix. L'écart de prix entre les deux finitions est notable, puisque le 15 mm est par exemple proposé à 695 € en version Blackstone, contre 475 € en version Firefly.

Objectif Irix 11mm F4 vue de dessus

Nous ne pouvons que saluer le design de ces objectifs : ils sont tout simplement beaux. La qualité de fabrication et le niveau des finitions sur les versions Blackstone sont excellents. Les optiques sont agréables à prendre en main et à manipuler.

Prototype de l'objectif Irix 45mm F1.4

Impossible à ce stade de juger de leur qualité — nous espérons pouvoir les tester d'ici la fin de l'année. Notons que pour l'instant, ces objectifs ne sont pas distribués en France, mais il est possible de passer commande sur le site de la marque. Les Irix sont conçus en Suisse, et fabriqués en Corée.

> Tous nos tests d'objectifs
> Toute l'actualité de la photokina 2016
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation