Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)

Presque un an jour pour jour après la disparition de Lucien Clergue à l’âge de 80 ans, le 15 novembre 2014, le Grand Palais ouvre ses portes au photographe arlésien et ce, jusqu’au 15 février 2016.

Même si cette exposition était prévue du vivant du photographe, elle reste néanmoins un hommage. Difficile choix pour François Hébel, commissaire, que de refaire une exposition, car aux Rencontres d’Arles 2014, il avait monté la rétrospective qui saluait 50 années de travail photographique de Lucien Clergue. Afin d’avoir une lecture différente, François Hébel s’est associé à Christian Lacroix, l’ancien couturier, tous deux amis de Lucien Clergue et passionnés de la ville d’Arles. Dans l’atelier du photographe, is ont découvert avec émotion des documents de jeunesse inédits, jamais montrés.

Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)
Ruines d'Arles 1955. © Atelier Lucien Clergue

Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)
Acrobate, 1955. © Atelier Lucien Clergue

Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)
José Reyes, 1967© Atelier Lucien Clergue

Alors oui, s'il y bien les fameux nus connus de tous, le langage des sables, les Toros, les Picasso..., on y découvre également un Lucien Clergue plus mélancolique, marqué par la guerre. L’exposition débute d’ailleurs par une mise en contexte de la ville d’Arles post-guerre.

La pièce suivante est une mise en lumière de ses premiers albums de travail, sept au total, découverts à sa mort, où règne une certaine poésie mortifère et qui permettent de mieux comprendre l’âme de ce jeune adulte photographe en devenir. Ruines, cimetières, saltimbanques et charognes seront ses sujets de prédilection dans ses premières années.

Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)

Le parcours ensuite est thématique, avec le meilleur de ses clichés. Le nu, quant à lui, n’est pas comme on aurait pu s’y attendre le sujet principal. Il est là mais n’occupe pas l’espace visuel de la scénographie. Un mur long d’au moins une vingtaine de mètres happe nos rétines par la juxtaposition serrée de photographies des plus graphiques et abstraites, comme un film photographique en noir & blanc qui défile sous nos yeux. Le sol en moquette trompe-l’œil nous invite à une déambulation mentale dans les rues pavées d’Arles.

Exposition Lucien Clergue 2015-2016 au Grand Palais (Paris)

Même si nous connaissons tous les photographies de Lucien Clergue, cette belle rétrospective salue le photographe, qui, il ne faut pas l’oublier, est l'un des hommes par qui la photographie a pu être visible de tous avec la création des Rencontres photographiques d’Arles.

Lucien Clergue – "Les premiers albums"
Du 14 novembre 2015 au 15 février 2016
Galeries nationales du Grand Palais, entrée galerie sud-est
Fermeture hebdomadaire le mardi
Tous les jours de 10h à 20h ; le mercredi de 10h à 22h

> Le site du Grand Palais
> Toute l'actualité
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation