CP+ : Difficile d'aller au Japon et de ne pas visiter quelques temples de la consommation photographique que sont MAP Camera ou les Yodobashi. Ces derniers, sorte de supermarchés de la photo, concentrent plusieurs milliers de références du papier argentique à l'éclairage en passant par les boîtiers, les optiques et les accessoires. Les prix ne sont pas forcément meilleur marché qu'en Europe, mais la profusion de l'offre est réellement impressionnante.

Sony RX1 test review qualité des images

Pour rapporter quelques clichés du salon CP+ 2013, nous étions partis par un Sony RX1. Compact, léger et capable d'excellentes photos en basse lumière, le RX1 est un appareil de choix pour suivre un salon... et pour immortaliser des souvenirs du Japon. Il a bien sûr quelques côtés très frustrants comme l'absence de viseur intégré, une autonomie vraiment très limitée, un écran fixe et un autofocus parfois énervant. En France, c'est surtout le prix (environ 3000 euros), qui refroidit les ardeurs des photographes, mais qu'en est-il au Japon ?



Un petit tour chez MAP Camera s'impose ! Cette boutique qui propose des modèles en neuf ou en occasion est une référence à Tokyo. En neuf, le compact expert est proposé à 219 800 yens. Un convertisseur actualisé fixe le prix en euros à moins de 1800 euros...

Prix d'un Sony RX1 au Japon

D'accord, chez MAP Camera les tarifs sont généralement plus attractifs que dans les grandes enseignes classiques que sont les Yodobashi, Bic Camera ou Labi (Yamada). Un petit coup d'oeil chez ces derniers pour s'apercevoir que le RX1 est vendu 248 000 Yens, soit un peu plus de 1 950€. C'est plus cher que MAP Camera, mais encore 30% moins cher qu'en France ! Certes la TVA n'est encore que de 5% au Japon, mais les grandes enseignes ont l'habitude de s'octroyer des marges très généreuses (bien plus que les enseignes françaises), ce qui compense habituellement la TVA. 

Et dans les magasins proposant un rayon "Sony overseas models" (comprenez "spécial touriste", et au tarif généralement dissuasif à l'extrême), le même RX1 se dégote, neuf et avec un menu multilingue, autour des 2 400€. Soit là encore, une sacré belle économie par rapport au tarif en vigueur en Europe.

Prenons notre RX1 de chez MAP Camera, ajoutons-lui le reste de TVA pour arriver à 19,5%, et la facture grimpe à 2120 € (sans tenir compte du différentiel de marges) soit approximativement 1000 euros de moins que le même appareil acheté en France... Pour la petite histoire sachez que le RX1 vendu sur le sol nippon ne dispose que d'une seule langue... le japonais et qu'il n'est pas possible de modifier ce paramètre même avec une mise à jour firmware. Donc le RX1 au prix japonais ne reste intéressant que pour le Japonais... et pour le touriste aux abois prêt à décrypter son menu dictionnaire en main, ou à se contenter des pictogrammes (un langage universel après tout). 

Comment expliquer cette différence de prix ? Pas simple... et encore, nous n'avons parlé que des prix neufs. Car pour se faire encore plus de mal, sachez que le RX1 se trouve également en occasion (les boîtiers sont quasiment neufs...) et là le compact se négocie autour de 207 800 yens soit... 1650 euros TTC. 

D'où notre question... pourquoi le RX1 est-il vendu aussi cher en France ???

Lire également :
> Le test complet du Sony RX1
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation