Dernière entrevue pour clore notre tour d'horizon du PIE avec NISHIDA Jitsuho du groupe Panasonic avec qui nous évoquerons bien sûr le nouveau GH1.
 
PIE Panasonic
 
NISHIDA Jitsuho (DSC section - Planning section) : Panasonic.

Focus Numérique : Avez-vous des nouveautés pour le salon PIE 2009 ?
Le GH1 (cf.notre prise en main) que l’on classe dans la catégorie reflex.

Focus Numérique : Pouvez-vous nous en parler brièvement ?
NISHIDA Jitsuho : En octobre dernier nous avons sorti le G1 qui peut changer d’optique, le GH1 est la suite logique. Nous y avons intégré un mode vidéo HD AVCHD.
Pour ce salon, notre slogan est « Imaging », est non pas seulement « photo »… jusqu’à aujourd’hui l’appareil photo numérique n’était qu’une « copie » de son ancêtre à pellicule, mais nous cherchons à créer un univers d’interaction afin d’intégrer ce dernier dans l’ensemble AV (audio vidéo) dont sont équipé s les foyers. Panasonic est un fabricant d’appareils AV grand public. Dans le monde de la photo nous savons que nous n’avons pas le même niveau que Canon ou Nikon, d’où notre intérêt à nous démarquer autrement en prenant d’autres voies que la simple photo. Alors eux aussi proposent la vidéo, c’est pourquoi nous poussons l’interaction avec nos autres produits, grâce au VIERA Link.

 
PIE Panasonic interview   PIE Panasonic interview
Les Panasonic GH1 et FX40 qui viennent agrandir la famille des Lumix.
 


Focus Numérique : On voit que l’industrie du loisir se porte plutôt bien malgré la crise, pensez-vous que l’industrie de la photo suivra le même chemin en 2009 ?
NISHIDA Jitsuho : La crise… je parle d’un point de vue domestique… les temps sont difficiles. Les ventes ont chuté de 5 à 10%, on pense baisser les prix de 10%.
Au Japon, les foyers sont déjà bien équipés, donc on doit s’appuyer sur l’étranger, donc la crise mondiale nous influence beaucoup. Je pense que tout va se stabiliser, les prix seront revus, puis ça remontera.

Focus Numérique : Pensez-vous que la course aux Mpx va s’arrêter au profit de nouvelles voies comme la vidéo, amélioration de l’interface, écran tactile, connexion sans fil, GPS… ?

NISHIDA Jitsuho : Nous avons plein d’idées et nous faisons des recherches, mais malgré cela, même si on met nouvelles fonctions, il faudra monter les prix, ce qui est délicat en période de crise.
Baisser les prix alors que l’on met de nouvelles fonctions, on a de forte chance d’être perdant. Il faut trouver le bon équilibre.
Malheureusement, si les autres fabricants d’appareils photo augmentent le nombre de pixels, on se doit de les suivre. Pourtant aujourd’hui le pixel n’est pas très important, on mise plutôt sur la vidéo. On voit maintenant que les appareils photo compacts, sont à peu près pareils quelque soit le fabricant. Donc, il est nécessaire de faire des recherches au niveau des fonctionnalités pour faciliter la photo, la stabilisation et l’auto-focus… mais on n’a toujours pas trouvé la fonction qui va impressionner/surprendre les clients.
Notre avantage est que nous produisons plein de produits différents, et l’on peut les faire interagir, ce que tous les autres fabricants d’appareils photo ne peuvent pas faire.

PIE Panasonic interview
PIE Panasonic interview
Les reconnaissances des visages et des personnes sont les technologies phares de Panasonic.

Focus Numérique : Avec le Lumix G1 et GH1 et la technologie « micro four thirds » vous avez introduit une nouvelle gamme de « mini » optiques interchangeables, mais les annonces sont rare, pourquoi cela met-il si longtemps ?
NISHIDA Jitsuho : Nous ne sommes pas encore spécialistes de l’appareil photo comme Nikon et Canon, nous sommes  simplement une partie d’un groupe de fabricant AV. Donc, nous pensons que 3 à 4 objectifs par un an, c’est le mieux que l’on puisse faire. Mais dans un an ou deux ans, nous prévoyons plus de choix, je vous demande d’attendre et d’être patient.

Focus Numérique : Pensez-vous que d’autres feront aussi des appareils entre le bridge et le reflex de type G1, comme Samsung et son format NX ?
NISHIDA Jitsuho : Si le GH1 se vend bien, on pense qu'il y aura forcément plus de concurrence. Nous avons créé une nouvelle catégorie de compact/reflex, nous avons fait quelques choses que les spécialistes de reflex comme Canon et Nikon ne veulent pas. Est-ce que notre leadership peut s’écrouler… il nous faut mettre la valeur de marque en avant, et prouver la qualité de nos produits dans ce créneau. Nous ne rivalisons pas avec le reflex, nous voulons un appareil qui soit le chainon manquant entre reflex et compact, le plus : une interaction complète avec des appareils AV. Si l’on propose quelque chose qui ressemble aux autres concurrents, ce n’est pas intéressant, surtout qu’au regard du prix, il y a des réflex qui sont moins chers que GH1. Je pense que ceux qui n’ont pas encore de technologie « micro four third » proposeront un appareil juste de taille réduite. Comme Samsung qui a déjà un appareil de taille plus petit qu’un APS-C, si on réfléchit juste à la taille, je pense que les autres feront pareil.

Focus Numérique : Votre autofocus par détection de contraste est très rapide et efficace (G1 & GH1) arrivera-t-il un jour sur des compacts et quand ?
NISHIDA Jitsuho : Nous avons déjà la technique, donc si on veut, nous pouvons le mettre. Le problème c’est le prix et la taille.
Aujourd’hui, la pression se faisant sur le prix, cela influence beaucoup… même ci c’est une bonne fonction, on ne peut pas tout de suite l’intégrer. Pour la taille, nous visons un appareil « stylish compact » pour les compacts, alors si on met une fonction en plus, naturellement la taille grandit.
Mais bien sûr que nous souhaiterions le mettre, on fait toujours des recherches dessus, nous vous demandons d'attendre…

PIE Panasonic interview   PIE Panasonic interview
Les caissons étanches pour les nouveaux Lumix FX40 et TZ7

 



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation