Pendants grand public des logiciels de retouche photo et de montage vidéo de l’éditeur Adobe, Photoshop Elements et Premiere Elements sont désormais accessibles en version 15. Sans véritable révolution, les deux logiciels continuent d’étendre leurs possibilités avec notamment de nouvelles fonctions automatiques sophistiquées.

adobe photoshop et premiere elements

S’ils héritent des technologies développées pour les versions professionnelles, Photoshop Elements et Premiere Elements rendent généralement ces fonctions plus simples à appréhender, voire parfois applicables de manière automatique. Si bien qu’on pourrait se demander pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple...

Dans bien des cas, les deux compagnons des photographes et vidéastes amateurs se trouvent donc largement suffisants en termes de fonctionnalités pour répondre à l’ensemble des besoins des utilisateurs, même experts. A-t-on aujourd’hui atteint la limite ? En tout cas, on constate que depuis deux générations, le souhait n’est pas tant d’étendre les possibilités — comme lorsque Photoshop Elements a introduit la reconnaissance des visages ou le Photomerge, avant même que ces fonctions soient disponibles sur Lightroom ou Photoshop —, mais plutôt de rendre les fonctions automatiques plus efficaces.

Photoshop Elements 15

Ainsi, Photoshop Elements 15 introduit la notion de "Modifications guidées" pour simplifier des tâches complexes et l’"Effet de vitesse" pour suggérer le mouvement. Le logiciel semble également vouloir affirmer plus fort son positionnement grand public avec le mode "Pictural" qui "transforme la photo en œuvre d’art", le collage d’effets ou le créateur de cadres. La galerie de filtres s’enrichit et le texte dans la photo crée des récits visuels en animant des photos. Que dire enfin de l’outil "Régler les traits du visage" qui propose de déplacer les yeux pour corriger un strabisme ou d’inverser le sens des lèvres pour forcer le sourire d’un sujet…? Si performants que soient ces nouveaux outils, doit-on se réjouir qu’ils permettent de créer des images stéréotypées avec des effets sans doute grossiers ? C’est sans doute à cela qu’on reconnaît leur positionnement grand public.

photoshop elements 15

Du côté de Premiere Elements 15, c’est le "Montage guidé Réglages des calques" qui fait son apparition et permet d’appliquer simultanément des effets à plusieurs éléments. La "Suppression de la brume" va équilibrer arrière- et avant-plan pour compenser le voile atmosphérique, alors que l’outil de remixage va adapter la durée de la musique à la séquence vidéo avec, semble-t-il, une "sonorité naturelle". La détection des visages va être employée par les outils "Raccord dynamique", "Moments favoris" et "Panoramique et zoom" afin de donner priorité à un personnage lors du montage en automatique. Enfin, un mode "Collage vidéo" propose de réaliser des montages dynamiques à partir de photos et de vidéos pour un partage rapide sur les réseaux sociaux.

premiere elements 15

Comme toujours, Photoshop Elements et Premier Elements 15 sont disponibles sous forme de licences perpétuelles, seuls pour 81,60 € ou en offre groupée à 123,60 €.

> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
Source : Adobe
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation