Masaya Maeda responsable de la division photo chez Canon
Masaya Maeda, responsable division photo chez Canon
L'an dernier Canon, par la voix de son responsable de la division photo, Masaya Maedaallumait la mèche : "il ne s'agit pas d'un débat pour ou contre la présence d'un miroir. Il y a une demande des consommateurs pour des appareils de bonne qualité, plus petits. Nous répondrons à cette attente". 

Et tout le monde d'en déduire que Canon allait débouler sur le marché du "petit". Le problème étant de savoir de quel "petit" on parle. Et à ce sujet Canon est resté on ne peut plus mystérieux pendant une bonne année, allant même jusqu'à dire qu'ils ne rentreraient pas dans le marché du compact à objectif interchangeable. On souffle un peu de chaud, un peu de froid... déduisez-en ce que vous voulez. Pas simple.

Dans une interview publiée chez Reuters le 5 juillet,le même Masaya Maeda, lâche la bombe: Canon compte sortir un produit intéressant l'an prochain. La promesse faite en juillet 2010 semble donc en passe d'être tenue. Ce sera en 2012. Mais avec quel modèle ? Mystère et boule de gomme. Lorsqu'on lui pose directement la question du "mirrorless" (nous gardons volontairement le terme anglais car contrairement au COI, le Mirrorless n'implique pas forcément une optique interchangeable), Maeda botte en touche et répond simplement "nous étudions les aspects techniques". Ce qui en soi ne veut rien dire. 

Mais immédiatement après il indique que Canon lancera l'an prochain un nouveau modèle, et que celui-ci sera petit. Et on se souviendra que Canon a déjà travaillé à la miniaturisation de systèmes à miroir. Le compact Canon pourrait donc ne pas être un "mirrorless".

Difficile de lire entre les lignes. Cela signifie-t-il que Canon entrera sur le marché du compact à grand capteur ? À objectifs interchangeables ? Avec ou sans miroir ? Les questions sont encore légion. Mais les petites phrases de Maeda entretiennent l'espoir. On se prend facilement à rêver d'un G13 en APS-C qui viendrait titiller le X100, ou d'un concurrent direct au NEX 5. Voire pourquoi pas d'un reflex EOS miniaturisé à l'extrême. Espoir, espoir.

Mais après tout il est assez logique de voir Canon s'aventurer sur ce créneau, car si en Europe le segment du COI n'est pas un raz de marrée, en Asie c'est tout le contraire. À Taiwan par exemple Sony avec ses seuls NEX 3 et 5 a réussi à devenir numéro 2 des ventes d'appareils photo, passant devant Nikon et menaçant Canon. 


Sony NEX-5 test review Panasonic G3 test review
En attendant Canon et Nikon, d'autres constructeurs (Sony, Panasonic, Olympus...) grappillent des parts de marché avec l segment des compacts à objectifs interchangeables.

Source : Reuters


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation