Pep's. Définition : avoir du dynamisme, de l'entrain, de la fougue. Du dynamisme, Agnès Colombo et Amélie Soubrié n'en manquent pas et la centaine de photographes qui ont répondu présents à la première journée de Partage Expérience Photographie non plus.

PEPS 2015 welcome

9h30. La grande salle plénière du Karé à Boulogne-Billancourt se remplit doucement, mais sûrement. Les auditeurs sont généralement jeunes et la proportion de femmes (75 % environ) est plutôt étonnante pour un "regroupement" de photographes. Le futur de la photo sociale serait-il féminin ?

peps 2015 illustration salle plénière
Une salle plénière attentive.

L'histoire des Pep's débute... en 2015 justement. En février, les deux amies font un voyage quasi initiatique à Las Vegas pour le grand salon de la photo de mariage, le WPPI. Là, c'est la claque. Dans ce salon, véritable lieu d'échange entre professionnels, des figures emblématiques viennent distiller leurs conseils et leur amour du travail. Un tel événement n'existe pas en France et manque cruellement. C'est le constat que font les deux photographes, qui auraient aimé avoir tous ces conseils à leurs débuts.

Après deux mois de réflexion, c'est décidé : elles se lancent ! Elles n'ont que quelques mois pour tout mettre en place : trouver les intervenants et quelques partenaires (MMF-Pro pour le studio, Nikon pour le matériel de prise de vue, AsukaBook et Forest pour les livres photo, Laminamarc pour l'encadrement...).

pep's2015 illustration catalogue
Pep's 2015 : le programme.

Ici, on parle matos un peu, business beaucoup. Comme le précise Amélie Soubrié, la cible principale des Pep's 2015, ce sont les nouveaux photographes, ceux qui débutent une activité, sans pour autant être sectaire.

Au-delà de la prise de vue, il s'agit ici de donner quelques clés aux photographes pour développer leur activité et mieux vendre leurs prestations, et de répondre à toutes les questions que se posent inévitablement les photographes débutants. Tel Matthieu, par exemple, rencontré au détour d'une conférence, qui souhaite passer de la photo passion à la photo métier. "J'ai encore beaucoup d'interrogations sur ce que je veux faire. J'hésite entre photo et vidéo et je voulais avoir des conseils sur comment définir un tarif, comment communiquer autour de mon métier et j'ai trouvé beaucoup de réponses dans la conférence de Greg Finck".

PEPS2015 illustration partenaire
Au 4e étage, des partenaires sont là pour vous aider dans votre métier. Au font : Laminamarc.

Agnès et Amélie veulent faire également de Pep's un lieu de rencontre unique. Les intervenants ne font pas que donner une simple conférence : ils sont présents durant ces deux jours et accessibles en permanence. L'échange est très important. Si la compétition est stimulante, c'est ensemble que les photographes sont meilleurs.

Des conseils, c'est ce qu'Amandine, toute jeune photographe depuis 2 ans, est également venue chercher. Son domaine : le portrait, le book de modèles, les mariages. Elle n'a pas hésité à faire le voyage de Lyon pour suivre les formations. "J'ai encore besoin de conseils en marketing pour mieux comprendre le métier et savoir comme le faire évoluer. Je suis très intéressé par la manière d'optimiser mon temps de travail, améliorer mon flux de production."

Pep's 2015, c'est une vraie bouffée d'optimisme : des moments qui (re)gonflent le moral et font du bien. Alors on ne peut souhaiter qu'une chose : encore plus de Pep's 2016 !

> Les Journées Pep's : Partage Expérience Photographie 2015

À lire également :
> Dossier : le portrait en extérieur
> Tous nos tutoriels photo


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation