Pentax K200D : entrée de gamme musclée (le test complet du Pentax K200D est désormais disponible)

Présenté au début de l'été 2007, le reflex d'entrée de gamme, le Pentax K100D Super se voit remplacé par un nouveau boîtier, le Pentax K200D,  beaucoup plus ambitieux. En effet, au vue des caractéristiques affichées par le K200D, il est difficile de distinguer celui-ci du K10D, précédent modèle haut de gamme chez Pentax : boîtier antipoussière, capteur à 10 millions de pixels, modes à priorité sensibilité, large viseur (pentamiroir)...Tout semble y être (sauf le viseur) avec un écran de 2,7 pouces en prime. Revue en détail d'un boîtier très alléchant.

Les prix :
- 699 euros, boîtier nu
- 749 euros K200D + 18-55 mm
- 949 euros K200D + 18-55 mm + 50-200 mm


Pentax K20D vue 3_4
Le Pentax K200D avec son grip d'alimentation.

Une fiche technique ambitieuse
À la lecture de la fiche technique du K200D, on croirait presque (re)découvrir le Pentax K10D tant les similarités sont nombreuses. Pourtant, on note quelques différences...et parfois en faveur du nouveau venu. En effet, le K200D dispose du nouvel écran de 2,7 pouces (qui équipe également le K20D) et l'on retrouve des fonctionnalités issues du modèle haut de gamme (K20D) comme le DRE (Dynamic Range Enlargment pour restituer plus de détails dans les zones sombres tout en conservant des données dans les tons clairs), le pixels mapping (détection et correction des pixels morts) ou la détection automatique des poussières, système autofocus Safox VIII avec 11 collimateurs (9 en croix). Parmi les autres caractéristiques issues du K20D on notera l'ajustement de l'AF, 6 styles d'images, un mode HDR (3 niveaux), un intervalomètre, un enregistrement Raw + JPEG, le développement des fichiers Raw en interne, gestion sans-fil des flashes Pentax compatibles...

Un boîtier simplifié
Bien sûr, le K200D s'adresse davantage à un public amateur et Pentax propose un boîtier simplifié par rapport au K10D/K20D. Moins d'accès directs à certaines fonctions, dos plus épurés, une seule molette de réglage. Le boîtier est une sorte de synthèse entre certains principes mis au point avec le K10D (touche Raw sur le boîtier avec les formats PEF et DNG, mode à priorité sensibilité disponibles sur le barillet (Sv uniquement), traitement antiruissellement avec présence de joints de protection) et le K100D Super dont il reprend la simplicité : touche Fn pour accéder aux principaux réglages, croix de sélection...) avec toutefois un écran LCD de 2,7 pouces plus confortable. Le système d'alimentation reprend également le système par piles/accus au format AA (4). Pas de surprise concernant le viseur sur cette gamme de prix et l'on reste sur un pentamiroir 96% avec un grossissement de 0,85x (ce qui reste relativement confortable).

Pentax K200D antiruissellement
Les différents joints de protection sur le Pentax K200D et le grip d'alimentation D-BG3.

Pentax K200D vue de dos
Le dos du Pentax K200D ressemble furieusement au K100D Super.

Pentax K200D vue de dessus
Le mode Sv (priorité sensibilité) est présent sur le barillet de sélection des modes d'exposition.Pourquoi pas le mode Tav ? Mystère.


Au final
Le Pentax K200D est une véritable bonne surprise pour le segment entrée de gamme et offre un rapport fiche technique / prix très intéressant avec de nombreuses caractéristiques héritées du K20D et une simplification bienvenue pour le débutant. Le K20D conserve quelques avantages bien sûr avec surtout un boîtier plus aboutit et truffé de raccourcis qu'apprécient particulièrement les photographes avertis et un véritable viseur pentaprisme (mais toujours pas 100%). Pas de visée LiveView sur le K200D (capteur CCD oblige) ? Mais finalement sans véritable AF par contraste performant et sans écran rotatif, ce mode de visée est finalement vite limité. Pour 749 euros avec un 18-55 mm, le Pentax K200D est pour l'instant le meilleur choix sur le segment des reflex d'entrée de gamme. Bien vu Pentax.

Fiche technique (téléchargez la fiche technique)

 

Pentax K200D en quelques points clés
Capteur : CCD 10 Mpix
Viseur : pentamiroir 96%, 0,85x
Stabilisation : par déplacement du capteur
Sensibilité : 100-1600 ISO
Écran : 2,7 pouces
Système AF : Safox 11 collimateurs
Construction : boîtier tout temps
Raw : DNG et PEF
Système antipoussière : par déplacement du capteur
 
- 699 euros, boîtier nu
- 749 euros K200D + 18-55 mm
- 949 euros K200D + 18-55 mm + 50-200 mm

Quelques images réalisées avec un Pentax K200D

Pentax K200D exemple d'image
Pentax K200D, f/5,6, 1/8 s, ISO 1600, 55 mm


Pentax K200D exemple d'image
Pentax K200D, f/5,6, 1/45 s, ISO 1600, 55 mm

 

Source : Pentax France
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Pentax K200D dévoilé (699 euros nu)



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation