L'hybride repose sur un concept assez clair : offrir les performances d'un reflex dans un corps de compact. En gros. Ici Pentax prend le problème à l'envers et propose un bridge super-zoom dans un châssis imitant celui reflex.  Il s'agit du X-5, un "clone en plus petit du reflex du K-5" (mais non tropicalisé comme le reflex) doté d'un capteur stabilisé 16 Mpix BSI CMOS de 1/2,3" (6,08 x 4,56 mm) associé à un zoom 26x équivalent 22 - 580 mm f/3,1 - 5,9. On pourra pousser la sensibilité jusqu'à 6400 ISO. De manière assez étonnante, le X-5 ne propose qu'un seul format de fichier : le JPeg. Pas de format brut pour retravailler plus facilement une balance des blancs sur ordinateur. Dommage.

Pentax X-5

La rafale, plutôt musclée, permet une cadence de 10 vps pour un maximum de 30 images d'un coup. Sur l'arrière on trouvera un écran LCD inclinable (double charnière) de 3 pouces et d'une définition de 460 000 points. La vidéo n'est pas oubliée et on pourra enregistrer en full HD, mais à 30 vps et en MJPeg, avec son mono. Enfin la visée se fera via un EVF dote lui de 230 000 points seulement... Dernier point, l'alimentation du boîtier repose sur des piles AA et non sur une batterie. Un descriptif complet du bridge est disponible sur le site de Pentax.

Lire également :
> Le Pentax X-5 sur leur site internet
Source : Pentax


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation