Photokina 2008 : Pentax annonce un nouveau reflex d'entrée de gamme, le K-m (499 euros avec 18-55 mm). Une sorte de K200D édulcoré (il n'est plus tropicalisé). Alléchant


Toujours pas de visée directe sur écran LCD sur le Pentax K-m. Capteur CCD oblige.

Pentax lance le premier reflex équipé (entendre avec un zoom 18-55 mm) à moins de 500 euros. Un prix plancher pour un appareil au final très séduisant. La fiche technique est relativement classique : capteur CCD 10 Mpix, autofocus SAFOX 5 points (contre 11 sur les précédents modèles), rafale intéressante à 3,5 i/s, stabilisation optique par déplacement du capteur (avec système de nettoyage), écran LCD 2,7 pouces 230 000 points.
Pas mal. Mais le K-m propose en plus les technologies présentes sur les autres boîtiers comme le pilotage des flashes distants ou la "pseudo" extension de la dynamique (DRE). Au passage, on notera la disparition de certaines commandes (comme l'activation de la stabilisation ou l'écran LCD sur le dessus de l'appareil). La molette de sélection des modes d'exposition en profite pour migrer sur l'épaule droite de l'appareil. Une première chez Pentax. Le K-m est naturellement compatible avec les nouvelles optiques à motorisation interne SDM.

Le Pentax K-m sera également disponible en double-kit au prix très séduisant de 599 euros avec un 50-200 mm supplémentaire.

Pentax K-m dos
Source : Pentax France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation