Pentax avait déjà investi le marché des hybrides avec le Q (testé), un hybride miniature à petit capteur. Voici à présent le très attendu K-01, plus gros, et bâti autour d'un capteur APS-C CMOS de 16 Mpx. Il s'agit probablement du même capteur que celui des Pentax K-5 et Sony NEX-5N. Une excellente nouvelle, puisque ce capteur est tout simplement l'un des meilleurs APS-C actuellement en service.

Mise à jour à 17 h : le prix définitif du K-01 n'est pas de 699, mais bien 799 euros nu.

Pentax K-01 face sans objectif
Notez la fourchette de motorisation dans la boîtier. Le K-01 proposera l'autofocus sur toutes les optiques compatibles.

Et la surprise du chef, c'est que le Pentax  K-01 utilise tout bonnement une monture reflex. Il est donc compatible avec les optiques Pentax en monture K, ainsi qu'avec tous les accessoires prévus pour les DSLR de la marque. Ce qui fait dire à certain que le K-01 est un K-5 miniaturisé, dépourvu de viseur et de miroir.

C'est en grande partie vrai puisque le K-01 en reprend, outre le capteur et sa stabilisation mécanique, l'écran VGA. Mais ici la mise au point se fera par détection de contraste, et non par corrélation de phase (nous sommes vraiment impatients de voir la réactivité de l'ensemble...).  En tout cas l'approche est originale et intéressante, et certainement capable de faire la différence auprès du public déjà équipé en Pentax.

Pentax K-01 et son immense parc optique
Le K-01 dispose immédiatement d'un parc optique conséquent.

Mais si l'avantage est de disposer immédiatement d'une vaste gamme d'optiques, l'inconvénient est une épaisseur assez marquée. Les objectifs en monture K s'utilisent avec un tirage optique de 45 mm. Pour mémoire il est de 20mm sur un système µ4/3. Le K-01 est donc sensiblement plus épais: presque 6 cm nu, c'est plus que tous les hybrides "concurrents" avec leurs optiques pancake ! Et le fait d'ôter le viseur ne fait gagner que 2 cm en hauteur par rapport au K-5. 

Le Pentax K-01 : un boîtier vraiment compact ?

En parallèle, Pentax développe également une gamme d'optiques XS moins longues (XS pour eXtra Small ?), dessinées par Marc Newson seront aussi proposées. La première du lot sera un pancake 40mm f/2,8 et il faut bien avouer que l'objet est pour le moins très fin !
Pentax DA 40mm f/2,8 XS
La bonne nouvelle, les optiques XS devraient également fonctionner sur les reflex de la marque.

Marc Newson ? C'est designer australien réputé que Pentax est allé chercher pour l'esthétique du K-01 (il est plus connu pour ses sièges). Une intention louable, qui débouche sur un résultat surprenant... car si les caractéristiques techniques sont intéressantes, le design du produit nous laisse un peu dubitatif. À l'heure où la concurrence ressuscite le vintage et le look télémétrique à l'ancienne, à grand renfort d'aluminium, Newson opte pour une esthétique très plastic, massive et ronde, très en phase par rapport à son travail. Un look très "Playmobil"... que certains risquent fort de ne pas aimer du tout !

La dernière surprise est le prix. Le Pentax K-01, proposé à 800 euros nu, est finalement plutôt cher. Le boitier sera disponible en plusieurs coloris (blanc, noir), dont une version jaune plutôt voyante vers la mi-mars. Le K-01 sera proposé à 849 € avec le 18-55mm f/3,5-5,6 et 899 € avec 40mm f/2,8 XS

Pentax K-01 en version jaune...

Fiche technique :

Monture Bayonette KAF2
Optiques compatibles KAF3, KAF2 (sauf super zooms), KAF, KA
Capteur 16,28 Mpix / 23.7 x 15.7mm CMOS / stabilisé
Sensibilité 100 à 12800 ISO extensible à  25600 ISO
Formats d'image RAW (12 bit-DNG), JPEG (Exif 2.3)
Carte mémoire SD-SDHC-SDXC
Ecran LCD 3 pouces - 921 000 points
AF Détection de contraste
Méthode AF détection de visages / Suivi / Sélection / Spot
Mesure d'exposition TTL (multi segments / pondéré central / spot)
Compensation +/- 3EV par pas de 1/2 ou 1/3 d'EV
Obturation 1/4000s à 30s
Flash pop-up intégré / P-TTL / NG 12
Dimensions 121x79x59mm
Poids 560g (avec batterie et SD) / 480g vide

Notre premier avis :

Le Q nous avait laissé dubitatif. Le choix d'un petit capteur n'était guère dans l'ère du temps. Avec le K-01, Pentax propose une solution diamétralement opposée et très intéressante techniquement. Si le capteur est un excellent choix, la monture K retenue est également un véritable atout séduction pour les Pentaxistes de longue date. Le problème récurrent aux hybrides (pas ou peu d'optiques à mettre devant....) est gommé d'un coup de baguette magique : au moins avec le K-01 on aura pas à se contenter d'une poignée d'optiques pas toujours réussies. 

Le revers de la médaille, on l'aura compris, ce sont les dimensions du boîtier. Avec son tirage de reflex le K-01 est gros et profond... bien plus qu'un hybride standard. Et visser des optiques de reflex dessus n'arrangera pas l'équation. Ce qui pourra faire dire que le K-01 est un reflex de poche dépourvu de miroir et de viseur (il n'y a pas de viseur électronique externe de prévu semble-t-il). Et en limiter l'attrait pour qui cherche un boîtier à grand capteur plus discret. D'autant qu'avec son design si particulier, la discrétion n'est vraiment pas son point fort. Pour être franc, à la rédaction le design fait l'unanimité... contre lui.

Reste enfin un point noir, la visée par écran uniquement, et sans rotule. Une approche très "compact" et un peu cheap. Bref, difficile d'avoir une position très tranchée sur un tel produit. Quelques idées originales, une fiche technique solide sont contrebalancées par des dimensions et un design spectaculaires. Certains adoreront, d'autres détesteront. Neutralité interdite. De notre côté, on attend avec impatience le salon photo CP+ pour poser les doigts sur ce boîtier.
Source : Pentax France
Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée