Si Paris Photo 2012 est un cru sans surprise, le livre de photographies quant à lui, a bien été représenté une fois encore.
Des éditeurs présents comme Hatje Cantz, Steidl, Filgranes, Mack, Akaaka pour ne citer qu'eux, aux côtés de librairies spécialisés dans le livre rare comme Oliver J. Wood, Photobooks ou bien Irving Zucker Art Books font la part belle aux livres de photographies.
Aborder la photographie d'une manière singulière, pour certains artistes, le livre est une forme complémentaire et indissociable de leur travail.
Le livre de photo est considéré comme le moyen le plus accessible pour rendre visible leur regard, auprès du plus grand nombre. Si la photographie est par essence reproductible, multiple, la page imprimée devient donc naturellement son support privilégié.



Espace visuel où tous les possibles sont permis, par une mise en page radicale, le livre de photographies devient une œuvre à part entière.
Au Japon, par exemple, le livre de photo est un mode d'expression en soi.
Pour Ivan Vartanian de chez Aperture, « le livre est la forme parfaite de la photographie japonaise, par opposition au tirage unique. Pour comprendre le travail des photographes japonais, il est donc nécessaire de se plonger dans leurs livres, car les tirages ne sont qu'une fraction de leur travail. »




Ed Ruscha
réalisa une quinzaine de livres de photographies, entre 1963 et 1978, s'occupant lui-même de la conception à la publication, dont certains présents sur le stand d'Irving Zucker.

La forme « livre », devient le terrain de jeu de pratiques et d'expérimentations photographiques où l'interaction du texte et l'image en est l'élément majeur.
Il constitue un aspect crucial et incontournable pour qui veut considérer l'histoire culturelle de la photographie. De plus, il existe un réel marché du livre de photographie. Les amoureux de ces derniers, tout comme ceux des bonnes bouteilles de vin, sont prêts à dépenser sans compter. Vu à Paris Photo, un livre de Daido Moriyama pour la coquette somme de 7,500 €.

Deux ouvrages à lire pour en comprendre les enjeux.
« Le livre de photographies » en 2 volumes chez Phaidon de Martin Parr et Gerry Bedger.
« Les livres de photographies japonais des années 1960 et 1970 » chez Aperture d'Ivan Vartanian et Ryuichi Kaneko.

Photos : Katia Cordova

Lire également :
> Le Mois de la Photo 2012 : notre sélection d'expositions

PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Paris Photo & le livre de photographie



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation