Paris-Photo 2013

Jusqu'à ce soir, la 17e édition de Paris Photo fait salon sous la nef du Grand Palais pour le plus grand plaisir des collectionneurs, amateurs et galeristes ! Cependant doit-on y aller, y a-t-il des changements notables, ou bien cette édition ressemble-t-elle aux éditions précédentes ?

Même si la file d'attente à l'extérieure est toujours aussi impressionnante, si le tarif d'entrée est quant à lui égal à lui-même à savoir exorbitant (il faut débourser tout de même la modique somme de 28€), ce cru 2013 apparaît moins pompeux, moins ostentatoire. Les plus prestigieuses galeries internationales sont toujours bien présentes à des emplacements de premier choix.

Des impressions numériques en très grand format, aux tirages vintages, la confrontation est permanente dans les traverses de Paris Photo. La seule absente (ou en tout cas, peu vue) est la photographie du XIXe. Le réalisme semble être le sujet souvent abordé par les artistes, faisant de la photographie documentaire l'incontournable des cimaises. Des visions « chocs » comme les portraits de femme mature de Jürgen Teller, apocalyptique du monde du chinois Du Zhenju et ses tours de Babel. Bref un panel où tout est possible, de l'expérimentation, au mélange des genres.
 
Josef Hoflehner
© Josef Hoflehner, gallery Ruzicska

Arrêt sur images :

Stephan Crasneanski et ses forêts majestueuses plongées dans la brume à la galerie Ilan Engel. Chez Ruzicska, la surprise de pouvoir admirer quelques tirages de la série surréaliste "Jet Airliner" de Josef Hoflehner. Louis Heilbronn nous convie à un voyage avec son ensemble "Paris-Texas". Les vues fragmentées d'intérieur de musées de l'artiste Friederike Von Rauch à la galerie berlinoise Feldbusch Wiesner. Une des visions mystiques de cette déambulation fut sans doute le tirage unique aux dimensions d'un tableau de grand format, "Every one #3" de Sophie Riestelhueber.

Les clichés sensoriels aux couleurs surannées de l'Amérique de Simone Kappeler chez Esther Woerdehoff offrent toujours cette force au regard, sans oublier les photographies extraordinairement graphiques de l'américain Ray K. Metzker chez Laurence Miller Gallery.

Richeille Formento
© BJ @ Richeille Formento

Louis Heilbronn
© Louis Heilbronn

Joao Penalva
© Joao Penalva

Stephan Crasneanski
© Stephan Crasneanski

Guido Guidi
© Guido Guidi

Joakim Eneroth
© Joakim Eneroth


Question Livre, toujours autant d'éditeurs, 27 au total cette année, pour relayer que la photographie est un médium indissociable actuellement de l'édition.
Paris Photo s'associe à la Fondation Aperture à New York pour la 3e édition du "Prix du Livre" 2013 Paris Photo-Aperture Foundation Photobook Awards pour lequel deux catégories sont ouvertes pour cette compétition annuelle : Le Prix du Premier Livre et le Prix du Livre de l'année décernés Oscar Monzon et Rosängela Rennô.

L'exposition "Protest Book" conçue par Martin Parr explore un domaine du livre de photographie rarement évoqué, celui du livre protestataire. Dès les années 60, la contestation vivait son âge d'or, des livres de photographies étaient édités pour servir petites et grandes causes, de la guerre du Vietnam, à Mai 68, à l'actualité internationale actuelle avec par exemple, le Printemps Arabe.

Katia Cordova


Paris Photo 2013

Nef du Grand-Palais
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Du 14 au 17 novembre de 12h30 à 20h, 19h pour le dimanche.
Source : Paris Photo
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Paris Photo #2013



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation