Comment redonner de l'intérêt à la série FX, sérieusement malmenée par des ZX aussi compacts mais zoomant plus ? Voilà le chantier auquel s'attelle Panasonic en lançant le FX70, qui est sans doute l'évolution la plus radicale depuis le lancement de la famille...

Panasonic FX70 face

Par rapport au précédent FX66, seul le capteur 14 Mpx est repris. Le boîtier est évidemment nouveau, adoptant un style plus arrondi qui casse une lignée de petites briques qui n'avaient pas changé depuis l'été 2007 (FX33).

L'électronique évolue avec l'adoption de la puce Venus Engine HD II, qui remplace donc la Venus Engine VI. Logiquement, celle-ci offre de meilleures capacités vidéo, et le FX70 filme toujours en HD 720p mais enregistre désormais en AVCHD à 50 images pleines par seconde (étonnamment, le capteur n'envoie lui que 25 i/s).

À noter, une fonction de découpage des vidéos intégrée au boîtier, qui permet de préparer les "rushes" en éliminant les parties inintéressantes. À noter également, un micro monophonique, un peu dommage alors que la stéréo s'étend peu à peu sur bien des gammes...

L'objectif change assez profondément, gagnant un peu en grand-angle (24-120 mm) et, surtout, ouvrant désormais à f/2,2 à sa focale minimale : l'argument de la luminosité semble désormais avoir fait son chemin jusqu'à l'esprit des ingénieurs, et l'on ne s'en plaindra pas. Hélas, il reste à leur faire comprendre que la luminosité au téléobjectif est aussi importante : à 120 mm, le FX70 n'ouvre plus qu'à f/5,9, soit 3 EV d'écart — huit fois moins de lumière parvient au capteur... Les plus techniciens noteront qu'avec une ouverture minimale de f/6,3, on peut considérer que l'objectif est à ouverture fixe à fond de zoom.

Panasonic FX70 dos

Tactile

Côté interface, le FX70 évolue aussi radicalement. D'une part, il a enfin un déclencheur vidéo (sur le dessus, à côté du déclencheur photo, ce qui semble devenir le standard chez Panasonic) ; d'autre part, il adopte un écran de 7,6 cm... tactile.

Contrairement aux FX500/FX550, précédents essais de pilotage à l'écran de la marque, le FX70 est un "vrai" tactile, l'écran remplaçant les boutons dorsaux : il n'y reste plus que l'interrupteur lecture/enregistrement, un bouton de réglage du mode de prise de vues et l'entrée dans les menus.

On peut regretter que l'écran soit limité à 230 000 points (sur un 7,6 cm, cela signifie des pixels bien visibles), mais voilà qui donne au FX70 un vrai plus et peut justifier de le positionner en alternative au ZX3.

L'appareil devrait être disponible en août pour 299 €, soit un tarif aligné sur celui du ZX3.

> Comparatif : les APN compacts sur LesNumériques

PARTAGER
Contact Charte de la vie privée