Présenté en novembre dernier, le Panasonic GF2 se voit "déjà" remplacé par un GF3. À peine plus de huit mois de vie pour un compact objectif interchangeable, le temps de redéfinir plus clairement la gamme Lumix G de Panasonic.

Panasonic GF3 3_4 face en rouge avec le 14 mm f/2,5
Le Panasonic GF3 en version rouge équipé du 14 mm f/2,5.

En effet, les 3 gammes d'appareils G qui s'esquissaient il y a encore quelques mois, se définissent désormais plus nettement. La gamme GH est clairement celle dédiée au monde de la vidéo, tandis que les G viennent, un peu schématiquement, remplacer les reflex amateurs. Quant aux GF, ils sont avant tout destinés aux débutants et à ceux qui recherchent un petit boîtier simple d'utilisation. Une sorte de compact de luxe.

Prise en mains

Question miniaturisation, les ingénieurs de Panasonic ont vraiment fait fort : 222 grammes seulement pour le GF3 seul. Pour mémoire le GF2 était à 270 g nu sur la balance. Comptez 429 g pour le GF3, la carte mémoire, la batterie et le 14-42 mm f/3,5-5,6 livré en kit. Le boîtier lui-même mesure un peu moins de 108 mm de large pour 67 de haut et 32,5 de profondeur. C'est vraiment peu pour un boîtier intégrant un capteur 4/3 et une monture micro 4/3. Et l'on se rapproche des dimensions d'un véritable compact à objectif intégré. Impressionnant. ça l'est encore plus avec l'optique "crêpe" 14 mm f/2,5.

Panasonic GF3 dos Dos tactile du Panasonic GF3 et sa molette de réglage.

L'interface, déjà nettement simplifiée avec l'arrivée du GF2 subit encore quelques transformations. La molette de réglage située au niveau du pouce se mue en roue codeuse autour du trèfle de sélection. Le dos conserve le bouton de lecteur et la commande Q.Menu / Fn qui permet d'accéder rapidement aux principaux réglages de prise de vue. Naturellement, l'écran tactile de 7,6 cm est toujours de mise pour choisir, au doigt, le mode d'exposition (P,S,A,M) ou localiser rapidement sur toute la surface de l'écran la zone de mise au point (et déclencher).

Panasonic GF3 vue du dessus
Panasonic GF3 vue du dessus : notez la touche iA, la commande pour l'enregistrement vidéo et l'unique micro.

Sur le dessus, vous trouverez le commutateur pour la mise sous tension, le déclencheur, une commande pour lancer l'enregistrement vidéo et une touche iA. Notez que le mode iA+ est toujours là et permet de prendre le contrôle de certains paramètres (ouverture, correction d'exposition) sur le mode tout automatique via une interface simplifiée, dans laquelle le GF3 vous propose de rendre le sujet plus clair et non pas de corriger l'exposition.

Fiche technique en demi-teinte

La logique aurait effectivement voulu que Panasonic poursuive l'intégration du capteur Live MOS 4/3 très prometteur lancé dans le Panasonic G3. La logique l'aurait voulu... mais la réalité est tout autre et le GF3 se retrouve chaussé de l'ancien LiveMOS 12 Mpix déjà vu dans les précédents modèles de la marque, dont le GF2 auquel il succède. Déception ? Oui un peu. Si le 12 Mpix est correct, il a déjà du mal à tenir la concurrence face aux APSC choisis par Sony pour ses NEX 3 et 5... sans parler de celui du C3. Et il est bien inférieur de surcroît au LiveMOS 16 Mpix du G3. Dommage.
Il faudra toutefois attendre les premiers essais, le GF3 étant équipé d'un nouveau processeur Venus Engine pour le traitement des images, des progrès pourraient être notables.

Panasonic GF3 avec flash ouvert Malgré ses dimensions réduites, le Panasonic GF3 intègre toujours un flash. Notez que la potence le positionne assez haut, mais il reste peu puissant : NG à 6 pour 160 ISO en m. Malheureusement, ce flash prend la place de la griffe porte accessoire et vous ne pourrez plus fixer un micro stéréo ou un viseur électronique.

Le nouveau Venus Engine s'annonce déjà comme plus rapide, le GF3 prétendant atteindre une rafale à 3,8 i/s contre 3,2 sur le modèle précédent. En outre, il permet également de traiter plus rapidement les informations pour accélérer l'autofocus. Désormais, toute la gamme Lumix G dispose du système de mise au point à détection de contraste qui passe de 60 à 120 images analysées par secondes lors de la pression du déclencheur à mi-course. Ce système s'avère très performant (le plus rapide actuellement sur les compacts à objectifs interchangeables) sur le GH2 et le G3. Il devrait facilement convaincre sur le GF3.

Le reste de la fiche technique est par ailleurs très proche de celle du GF2. L'écran est identique: un 3 pouces tactile de 460 000 pixels. Idem pour la mesure d'exposition qui se fera toujours sur 144 zones.
La sensibilité ISO est un peu modifiée... par le bas puisque le GF3 voit sa plage démarrer à 160 ISO et non plus 100, pour finir à 6400 ISO, comme sur le GF2. Côté vidéo, le nouveau venu film en 1920x1080 (AVCHD 17 Mbps) pixels à la cadence de 50 images par seconde en entrelacé (50i, mais le capteur enregistre en 25p), mais également en 1280x720 (30p) en Motion JPeg. Le son n'est plus capté en stéréo, mais en mono et il est toujours impossible de connecter un casque ou un micro.

Panasonic GF3 dans une main
Un Panasonic GF3 équipé d'un 14 mm f/2,5 dans une main.

Le Panasonic GF3 sera disponible en juillet en noir, chocolat, rouge et peut-être en blanc (selon les opérations commerciales) en plusieurs options :

DMC-GF3 avec 14-42mm : 550 euros
DMC-GF3 avec pancake 14 mm : 600 euros
DMC-GF3 avec les deux objectifs : 700 euros

Notre premier avis

Le nouveau GF3 ne bouleverse pas complètement la gamme Lumix G, mais renforce le positionnement grand public du segment GF. Panasonic n'hésite donc pas à limiter voire supprimer des éléments qu'il ne juge pas indispensables comme le son stéréo pour l'enregistrement vidéo, la griffe pour accessoire ou un capteur plus pixelisé, pour mettre en avant d'autres atouts comme la simplicité d'utilisation grâce à l'écran tactile, la compacité et la légèreté, la rapidité accrue de l'autofocus et le mode vidéo HDTV 1080.
Certains pourront reprocher cette radicalité et surtout l'absence du nouveau capteur 16 Mpx plus performant ou l'obstination à ne pas vouloir intégrer un écran rotatif sur cette gamme GF. Toutefois, le nouveau GF3 n'est pas bridé au niveau de l'essentiel : la photo. Si toutes les fonctionnalités ne sont pas facilement accessibles (P,S,A,M), elles sont néanmoins présentes et le parc d'optiques Micro 4/3 est actuellement le plus complet.


NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS