Photokina 2016 – Petit et résistant. Tel est le crédo de l'hybride Panasonic G80, petit frère très inspiré du G7, mais également du GX8

Panasonic G80


La gamme G, initiatique des hybrides chez Panasonic, s'enrichit donc du G80 qui reprend les lignes de la série, avec un aspect très proche de celui d'un petit reflex. Si le G80 hérite de l'interface du G7, la finition du boîtier a subi de nombreux changements et est désormais résistante aux intempéries. En l'équipant d'une optique tropicalisée, vous n'hésiterez donc plus à sortir votre appareil sous la pluie, sur des pistes neigeuses ou dans des vents poussiéreux. 

Panasonic G80 vue de dos
Le G80 dispose d'un écran LCD tactile et monté sur charnière de 1 040 000 points. Parfait !

Pour le reste, le G80 est copié-collé presque parfait du G7, avec quelques ajustements cosmétiques. Ainsi, la touche pour activer le flash, auparavant positionnée au dos de l'appareil, disparaît et le levier pour choisir le mode autofocus est légèrement décalé. Sur le capot, la disposition des commandes est identique à celle de son aîné et l'on retrouve une ergonomie experte avec deux molettes de réglages, un barillet pour le choix du mode d'exposition et un autre pour la motorisation. Une motorisation capable de grimper à 6 ips avec le suivi autofocus, et 9 ips avec la mise au point bloquée sur la première image. 


Panasonic G80 vue de dessus

Une ergonomie experte pour le G80.

Le G80 reconduit le capteur 4/3" de 16 Mpx déjà présent dans le G7, sans filtre passe-bas pour un micro-contraste maximum. Bon point, le nouveau boîtier dispose de la double stabilisation optique et mécanique (par déplacement du capteur) présentée sur le GX7 et très efficace sur les longues focales. Le capteur est épaulé par un processeur de traitement des données qui autorise l'enregistrement vidéo en UHD, mais également les modes Photo 4K et Post Focus, des fonctionnalités que nous avons déjà détaillées lors de notre test du compact expert TZ100 de Panasonic.

Le G80 filme en UHD (3840 x 2160 px) à 30,25 et 24 en 4:2:2 / 8 bits sur carte à 100 Mb/s. L'enregistrement HDTV 1080 à 60/50/30/25 et 24 est naturellement disponible. Si le boîtier dispose bien d'une entrée micro stéréo, la sortie casque, elle, est aux abonnés absents. Dommage, car le G80 n'est plus limité à une durée maximale d'enregistrement de 30 minutes.

Côté autofocus, pas de changement : nous retrouvons le système à détection de contraste épaulé pour le système DFD (Deph From Defocus) qui limite les effets de pompage lors de la recherche du point.

Panasonic double stabilisation mécanique et optique
La double stabilisation ne fonctionne qu'avec un large panel d'optiques Panasonic

La visée est confiée à une dalle Oled de 2 360 000 points. Ce viseur devrait être très confortable avec notamment un grossissement de 0,74x, ce qui correspond peu ou prou aux viseurs des reflex professionnels Canon 1D X Mark II ou Nikon D5.

L'hybride dispose des connecteurs classiques USB 2, HDMI type D, mais également une puce Wi-Fi pour un pilotage distant sans fil et le transfert vers un smartphone.

Enfin de l'autonomie !

La nouveauté la plus intéressante reste sans doute l'autonomie largement améliorée du boîtier. Et "améliorée" est une douce litote, puisque les ingénieurs ont tout simplement réussi à tripler (3x donc...) l'autonomie de la batterie, qui passe de 300 vues à environ 900 ! Le secret ? Un mode éco qui coupe les principaux circuits électroniques énergivores, comme l'écran ou le viseur électronique. Et là, miracle ! Bon point, l'électronique autour du capteur a également été revue, mais nous attendons une généralisation de cette fonctionnalité sur les prochains boîtiers de la marque. Aujourd'hui, l'un des principaux problèmes liés à l'utilisation des hybrides est en train d'être levé. 

Pour décupler l'autonomie du G80, il est également possible de lui adjoindre une poignée d'alimentation DMW-BGG1E (ouf — toujours simple, la dénomination des accessoires...).

Prix et disponibilité

Le Panasonic G80 sera disponible à partir du mois d'octobre à 900 € (boîtier nu), 1 000 € en kit avec le 12-60 mm f/3,5-5,6 tropicalisé et 1 300 € avec le 14-140 mm.

Notre premier avis 

Le G80 semble être dans la lignée des dernières "productions" de Panasonic : un boîtier complet, doté des meilleures technologies de la marque (4K photo, viseur électronique spacieux, vidéo UHD, autofocus DFD, tropicalisation, écran orientable et tactile...). Il vient sérieusement concurrencer son grand frère, le G7, qui aura pour lui un prix très attractif.

> Test complet du Panasonic G80

> Toute l'actualité de la photokina 2016
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation