Attendu depuis longtemps par les photographes qui recherchent la discrétion, le nouveau Micro 4/3 Panasonic G5 peut désormais utiliser un obturateur électronique pour un déclenchement totalement silencieux. Les autres nouveautés sont d'ordre cosmétique et ergonomique.

Panasonic Lumix G5 prise en mains
Écran monté sur rotule, possibilité tactile, viseur électronique, autofocus rapide : le G5 est un appareil polyvalent aussi bien en photo qu'en vidéo.

Côté photo

L'électronique du Panasonic G5 évolue par petites touches. Le compact à objectifs interchangeables conserve un capteur Mos (équivalent aux Cmos des concurrents) à 16 Mpx, mais de nouvelle génération par rapport  au précédent G3. Celui-ci est également associé à une nouvelle puce de traitement des données baptisée Venus Engine VII FHD. Un nouveau couple qui permet au G5 de prétendre à une plage de sensibilité plus large qui s'étend désormais de 160 à 12800 ISO. Pour apprécier les bénéfices de ces nouveautés, il faudra naturellement attendre les premiers tests. 

Panasonic G5 de face

L'autofocus, par détection de contraste, est toujours aussi rapide et performant et rivalise sans peine avec les systèmes de mise au point automatique des reflex actuels amateurs, notamment en basse lumière. Sur notre exemplaire de démo, le suivi AF s'est montré également rapide et précis. Le mode rafale est capable de monter à 6 vps (sur 9 vues en Raw, illimité en JPeg) en pleine définition avec la mise au point bloquée sur la première image. Il est également possible de monter jusqu'à 20 vps en définition 4 Mpx.

Le viseur électronique est assez précis (800x600 pixels), mais la technologie d'affichage séquentiel donne parfois des effets arc-en-ciel désagréables. Nous attendons la prochaine génération avec impatience. Notez toutefois le retour du détecteur de présence qui permet de basculer de la visée sur écran au viseur à l'approche de l'œil. 

Écoutez... le silence

Oure une plage de sensibilité étendue, le nouveau capteur 16 Mpx apporte une petite révolution : un obturateur électronique pour un fonctionnement totalement silencieux ! En effet, le G5 fonctionne soit avec un obturateur mécanique classique et donc bruyant (fermeture, temps de pose, ouverture) soit avec un obturateur électronique et donc totalement silencieux. Le G5 pourra donc devenir un précieux compagnon pour le photographe de spectacle ou à la recherche de discrétion.

Pansonic G5 dos

Côté vidéo

La vidéo évolue également avec un mode HDTV 1080 à 50p, 50i et 25p. Il ne manque qu'un mode 24p et une prise micro pour parfaire la fiche technique. Pour la captation audio, il faudra se rabattre sur le micro stéréo placé au-dessus de l'appareil. Il sera par contre possibilité d'utiliser les différents modes d'exposition P,A et M et de régler la sensibilité ISO pendant l'enregistrement.

Prise en mains

Vous noterez quelques changements ergonomiques plus ou moins heureux sur le G5. Ainsi, la molette de réglage (toujours cliquable) se déplace sur la doite et devient moins facile à manipuler. Derrière le déclencheur, un levier fait son apparition pour commander le zoom électrique des optiques compatibles. Il est également possible de lui associer quelques fonctionnalités comme la correction d'exposition. Trois commandes sont désormais personnalisables et vous disposez toujours d'un bouton vidéo séparé, d'une touche panique (mode iA tout automatique) et de l'enregistrement de réglages personnalisés C1, C2. Le retour d'une vraie poignée facilitant la préhension de l'appareil est une bonne nouvelle.

L'écran LCD monté sur rotule (920 000 points) s'avère toujours aussi pratique et vous pouvez facilement sélectionner la zone de mise au point au doigt (même en visant avec le viseur) et déclencher en tapotant sur l'écran. L'interface graphique évolue peu, mais reste personnalisable et relativement digeste. 

Le Panasonic G5 sera disponible au mois de septembre pour 650 euros nu et 750 euros équipé du 14-42 mm classique, 899 euros avec le 14-42 mm PowerZoom (motorisé). Le double kit 45-150mm + 14-42mm standard sera proposé à 949 euros. Le 45-150 mm seul sera disponible pour 299 euros. Deux coloris seront commercialisés : noir, argent et blanc.

> Découvrir la fiche technique complète du Panasonic G5 sur le site de Panasonic

Panasonic G5 dessus

Notre premier avis :

Le Panasonic G5 est une évolution tout en douceur de la gamme G qui se fixe comme objectif de concurrencer les reflex d'entrée de gamme. Pour cela, le G5 dispose d'atouts intéressants comme un autofocus rapide et précis en photo et vidéo, un écran monté sur rotule, un viseur électronique relativement précis et fluide ainsi qu'une foultitude de réglages. Le G5 se montre également plus polyvalent avec un vrai mode vidéo facile à utiliser et fonctionnel. 
Nous regrettons toutefois le manque d'évolutions plus franches. Nous aurions aimé voir apparaître une nouvelle génération de viseur électronique (celui-ci date de 2009), une prise pour brancher un micro (cette fonctionnalité est réservée au modèle GH2...) et pourquoi une puce Wi-Fi, GPS et une connexion USB 3.

Lire également :
> Tous les compacts à objectifs interchangeables testés

NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS