Panasonic et Fujifilm ont annoncé de concert travailler sur un nouveau capteur CMOS. Ce dernier ayant pour particularité d'inclure une couche de conversion photoélectrique organique développée par Fujifilm, et des semi-conducteurs signés Panasonic.


La couche organique utilisée à la place des photodiodes en silicone est très fine (0,5µ) et pourvue d'un très fort coefficient d'absorption de la lumière.
La partie semi-conducteurs confiée à Panasonic n'est pas en reste: le capteur affiche une saturation du signal supérieure de 12 dB à celle des capteurs conventionnels. 

Les deux protagonistes annoncent le nouveau capteur comme étant doté d'une excellente dynamique. Ils avancent le chiffre de 88 dB, ce qui équivaut à peu près à 14,6 EV. C'est énorme. À titre de comparaison la dynamique maximale mesurée sur un capteur de D800 est de 13,23 EV. Plus d'un diaph d'écart en faveur du nouveau capteur, c'est prometteur, surtout pour un premier modèle. Voilà qui laisse présager d'améliorations ultérieures particulièrement intéressantes. Le nouveau capteur sera présenté sur deux salons en juin, un premier à Kyoto le 11 juin et dans l'Utah le 15 juin. On devrait le retrouver à terme dans toute une gamme d'applications, allant de la vidéo surveillance à l'appareil photo numérique... reste à savoir quand.
Source : Panasonic et Fujufilm


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation