DPReview semble avoir levé le lièvre du moment. Leur découverte concerne la qualité des optiques T récemment annoncées par Leica. D'après le site, Leica leur aurait assuré avoir développé des optiques T capables de corriger la plupart des défauts (aberrations et distorsions) de manière optique : en clair, en utilisant des verres de grande qualité, ce qui pourrait expliquer le prix particulièrement élevé des deux objectifs annoncés en même temps que le Type 701 (voir notre test).

optiques Leica T

Or d'après DPReview, il n'en est rien ! Leica utiliserait en effet le même système de correction que la plupart des autres fabricants d'hybrides : la correction logicielle appliquée directement dans le boîtier. Le site a découvert la chose en important un RAW du Leica Type 701 dans ACR. Un message indiquait qu'un profil avait été appliqué pour corriger distorsions et aberrations chromatiques. Pour vérifier la chose, l'image a été ouverte dans RawTherapee, qui n'applique pas automatiquement les profils intégrés. Résultat, le RAW dématricé par la seconde solution révèle distorsions et aberrations.

En soi, ce n'est pas un problème. Appliquer un profil de correction directement dans la boîtier est une méthode de correction courante, et tout à fait satisfaisante dans bien des cas. Le problème en l'occurrence est, selon DPReview, que Leica utilise ce stratagème tout en prétendant ne pas le faire. D'autant que les optiques Leica T sont chères... très chères même, si on compare leur prix à celui du boîtier. Comment, dès lors, justifier le prix élevé d'optiques hybrides "tout à fait communes" ? Voilà qui devrait occuper les services de communication de Leica pendant quelque temps.

Lire également :
> Découverte du Leica T
Source : DPReview


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation