on aurait pu croire le segment des compacts experts mis à mal par les compacts à objectifs interchangeables, qu'ils aient un capteur 4/3 ou APC-C. Mais les récentes sorties  des G12 de Canon, P7000 chez Nikon, EX1 chez Samsung dépeignent encore un créneau dynamique, auquel vient s'ajouter le XZ-1 qu'Olympus vient d'annoncer.
Olympus XZ-1 face

Le capteur

Derrière ce compact, ou plutôt dedans, se cache un capteur 10 mégapixels doté d'une stabilisation mécanique et Olympus annonce un gain de 2 IL. Il est épaulé par le processeur d'image TruePic V et est capable de monter jusqu'à 6400 ISO et permet d'enregistrer les images dans un format Raw (.ORF propriétaire malheureusement). Côté bonnes surprises on notera la taille du capteur, un peu plus élevée que chez les compacts experts concurrents affichant aussi une définition de 10 millions de pixels. Le XZ-1 intègre un capteur 1/1,63 de pouces alors que la concurrence travaille habituellement en 1/1,7 de pouces. Le gain de taille devrait permettre une meilleure performance en basse luminosité. D'ici à en faire "un nouveau roi de la nuit" comme stipulé par Olympus, nous attendrons les premières prises en mains ! Par contre en pleine lumière, la vitesse d'obturation peut atteindre le 2000e de seconde... L'appareil est doté de fonctions de bracketing sur -/+2 IL

Pour en finir avec la prise de vue, précisons que le XZ-1 peut enregistrer des vidéos HD en 720p (AVI, Motion-JPeg à 30 i/s).  C'est conforme à ce que fait la concurrence, même si aujourd'hui le HDTV 1080 aurait pu faire meilleure figure. 

Olympus XZ-1 face noir

Optique ZUIKO

La partie optique a été confiée à Zuiko Digital qui fabrique déjà plusieurs optiques pour les boîtiers Olympus. Le XZ-1 propose un zoom 4x équivalent 28-112 mm très lumineux puisque son ouverture maximale oscille de f/1,8 à f/2,5 en fonction de la focale. Avec cette optique, le XZ-1 est l'un des compacts les plus lumineux du marché. En outre, sa mise au point à 1 cm en mode macro est appréciable.

Compatibilité avec les accessoires PEN

le XZ-1 dispose d'une prise électronique externe capable d'accueillir quelques accessoires des gammes PEN; comme le viseur électronique VF-2 ou un micro externe stéréo. Le compact dispose d'une griffe accessoire qui devrait permettre d'utiliser les flashes de reportage de la marque. Le mode de pilotage distant sans fil devrait être également de la partie.

Écran et contrôles

Enfin l'arrière de l'appareil est équipé d'un écran 7,6 cmOLED de 610 000 pixels donné pour offrir d'excellents contrastes et une excellente qualité d'image. L'objectif est doté d'une bague de réglage permettant de parcourir les menus ou d'accéder plus facilement à des réglages directement lors de la prise de vue. La prise en main devrait s'en trouver grandement améliorée. Vivement les premiers essais. Le boîtier dispose en outre d'une molette sur l'arrière ainsi que d'un sélecteur PASM.

Le XZ-1 est prévu pour janvier à un prix de 449 euros.

Olympus XZ-1 dos écran interface

Notre premier avis :

Le XZ-1 a indéniablement toutes les chances de bien concurrencer les derniers experts sortis. Comme sur le G12 on regrettera un mode vidéo se cantonnant "seulement" au 720p. Mais le capteur choisi par Olympus peut, sur le papier du moins, offrir une meilleure alternative aux traditionnels 1/1,7" choisis par la concurrence. 
Un bon compact ? Potentiellement oui, surtout que équiper du port de communication présent sur la gamme Pen, le petit compact s'approprie directement les accessoires déjà existants : viseur électronique, lampe macro, micro stéréo. Reste maintenant à juger de la réactivité du XZ-1 (mise sous tension, mise au point, latence au déclenchement...), l'autre critère déterminant pour l'achat d'un compact expert avec la qualité des images.

Mais comme nous le mentionnions au début de ce papier, ce segment "expert" nous semble plus que concurrencé par les modèles à grands capteurs comme les NEX de Sony, les Pen d'Olympus, les GF de Panasonic ou les NX chez Samsung. Certes ces modèles sont un peu plus gros et disposent d'optiques interchangeables. Mais il suffit de se tourner vers les Sigma DP1 ou DP2, et vers le très attendu Fuji FX100 pour retomber pile sur le même gabarit.
Source : Olympus France
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Olympus XZ-1: compact expert aux airs de Pen



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation