CES : Olympus profite du salon de l'électronique grand public américain pour dévoiler son compact à objectifs interchangeables E-PL2. Au menu : un relookage léger la coque, un écran plus précis, une nouvelle optique étudiée pour la vidéo et de nouveaux accessoires. Le tout pour 599 euros.

Olympus E-PL2 face avec nouveau 14-42 mm f/3,5-5,6

À peine une année s'est écoulée entre l'annonce du E-PL1, premier compact Micro 4/3 Olympus spécifiquement destiné au grand public, et la présentation de son successeur : l'E-PL2.
Cette courte période aura-t-elle permis aux ingénieurs d'Olympus de corriger les faiblesses du premier modèle ?

Nouvelle coque, nouvelle interface, nouvel écran

Après les lignes un peu "rustiques" de la première version, l'E-PL2 est beaucoup plus harmonieux et présente un galbe plus raffiné et plus proche de la série Pen E-P1/P2. La poignée se trouve ainsi mieux intégrée au boîtier (et dotée d'un bon revêtement), même si elle reste bien saillante pour assurer une bonne préhension. Si l'E-PL1 avait une prise en mains un peu trop "plastique", cette seconde édition semble avoir une finition de meilleure qualité. Il faudra toutefois juger sur pièce avant de se prononcer définitivement.

Olympus Pen E-PL2 dos interface

L'un des principaux reproches faits au E-PL1 (testé), l'absence de molette de réglage, est corrigé sur le second modèle.  A l'arrière, l'interface du E-PL2 s'inspire fortement de la série E-P1/P2 avec une disposition des touches presque identique et surtout la présence d'une roue codeuse bien appréciable pour effectuer des réglages comme le changement de l'ouverture ou de la vitesse. On pourra juste regretter le changement d'affectation des touches entre la série expert et grand public qui oblige à un temps d'adaptation entre les modèles (inversion des touches Info, Fn par exemple). Par contre, la commande d'enregistrement vidéo est toujours présente.
L'interface graphique reste identique et vous retrouverez le guide qui permet de guider le débutant via de simples menus. Pour les différents paramètres (ouverture, vitesse, balance des blancs, profondeur de champ et désormais la vidéo), une barre de réglages et un aperçu en temps réel permettent de modifier les paramètres en déplaçant un simple curseur.

Point important, l'écran évolue notablement. L'E-PL2 est désormais équipé d'un LCD de 7,6 cm de diagonal et d'une définition accrue de 460 000 points. Voilà qui devrait améliorer le confort d'utilisation de l'appareil à la fois lors de la visée et lors du visionnage des clichés. 

Du mieux dans la fiche technique

Les évolutions de la fiche technique du E-PL2 sont réelles, mais modérées. Ainsi, le nouveau boîtier est équipé, comme tous les Pen actuels, d'un capteur 4/3 de 12 Mpx (Live MOS 17,3 mm x 13,0 mm). Une définition en retrait par rapport à d'autres Micro 4/3 (notamment le Panasonic GH2), mais amplement suffisante pour la plupart des travaux. Sur de nombreux points, le Pen E-PL2 se rapproche des modèles experts. Ainsi, la sensibilité ISO grimpe à 6400 ISO et l'obturateur mécanique permet d'atteindre 1/4000 de seconde. Dommage que l'obturateur soit toujours mécanique. Le Pen E-PL2 devrait donc être toujours aussi bruyant que son aîné. Le mode rafale enregistre 3 i/s, même en mode Raw. Raw qui reste propriétaire (.ORF). Le boîtier Olympus conserve les avantages de la marque comme la stabilisation mécanique intégrée (qui fonctionne avec toutes les optiques), les différents formats d'image (16/9, 4/3, 3/2, 1/1...) ou les nombreux modes créatifs en photo et vidéo. Les filtres (pop art, noir & blanc, miniature...) peuvent désormais fusionner et il existe de nouveaux effets de bordure pour créer des images avec des bords irréguliers comme à l'époque du tirage noir et blanc argentique.
Comme le E-PL1 et contrairement aux Pen E-P1/P2, le nouveau compact dispose d'un flash intégré. Côté vidéo, pas de changement, le compact délivre toujours de la vidéo 720p dans un format AVI et encodé en M-JPeg.

Nouvelle optique 14-42 mm f/3,5-5,6 II

Le Pen E-PL2 est accompagné d'une nouvelle optique transstandard 14-42 mm f/3,5-5,6 (équivalent à un 28-84 mm en 35 mm) plus rapide et plus silencieuse (motorisation SMC : Still Motion Compatible) et donc plus efficace notamment en vidéo. Dommage que le diamètre du filtre ne soit le même par rapport à l'ancienne version. Il faudra donc renouveler ses filtres. Bonne nouvelle, cette optique est beaucoup plus petite et plus légère que la précédente version tout en conservant la même formule optique.

Des accessoires à foison

Cette nouvelle optique est compatible avec trois compléments optiques : WCON-PO1 (90 euros) pour le grand angle, FCON-PO1 (150 euros) pour créer des effets fish-eye, ainsi que MCON-PO1 (50 euros) pour la prise de vue en mode macro. Ces compléments optiques sont compatibles uniquement avec le nouveau 14-42 mm et seul le complément macro fonctionnera avec le 40-150 mm et le 14-150 mm.

Olympus Pen E-PL2 14-42 mm complément macroOlympus Pen E-PL2 complément grand angleOlympus Pen E-PL2 avec complément Macro (gauche) et grand-angle (droite).

Le boîtier est toujours pourvu d'un port de communication propriétaire (sous la griffe flash) qui permet de raccorder des accessoires comme le viseur électronique (remarquable) VF-2 ou le micro stéréo SEMA-1. L'Olympus E-PL2 est équipé d'une nouvelle version de se port, AP2, qui sait désormais gérer la communication Bluetooth. Deux nouveaux accessoires font leur apparition : une interface de stockage et communication Bluetooth PP1 (80 euros)  qui permet de transférer les images vers un périphérique compatible (smartphone, ordinateur...) et une lampe torche LED pour la prise de vue macro (MAL-1 : 50 euros).

Olympus E-PL2 avec lampe led macroOlympus Pen E-PL2 communication penpal bluetooth
Olympus E-PL2 avec les Led macro (gauche) et le module Bluetooth PenPAL (droite).

En outre, le Pen E-PL2 dispose toujours d'un véritable caisson étanche qui permet au boîtier de descendre jusqu'à 40 m. Un accessoire unique pour les compacts à objectifs interchangeables.
Olympus E-PL2 caisson étanche

L'Olympus E-PL2 sera disponible à partir du mois de janvier en rouge, argent, noir et blanc à partir de 599 euros avec le 14-42 mm. Un autre kit avce le 14-150 mm est également disponible.
- kit E-PL2 avec objectif M.ZUIKO DIGITAL 14-42mm 1:3.5-5.6 II : 599 euros.
- kit E-PL2 - Zoom x10.7 avec l'objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 14- 150mm 1:4.0-5.6 : 899 euros.

Olympus Pen E-PL2 rougeOlympus Pen E-PL2 blanc

Pour l'heure, nous filons à la conférence de presse pour prendre en mains le dernier né d'Olympus (et le très intéressant XZ-1) et vous livrer rapidement nos impressions.

Notre premier avis :

Le Pen E-PL2 est une belle évolution et vient corriger les deux principaux défauts du premier modèle : l'absence de molette de réglage et la faible définition de l'écran LCD. Tout en gardant les avantages des compacts à objectifs interchangeables Olympus comme la stabilisation mécanique ou les modes créatifs, le E-PL2 voit ses spécificités techniques évoluer (6400 ISO, obturation 1/4000 s...) et la nouvelle optique devrait apporter une souplesse à l'utilisation avec une mise au point plus rapide. En outre, le E-PL2 est compatible avec de nombreux accessoires (compléments optiques, caisson étanche, micro stéréo), mais l'on regrette encore l'absence de sortie casque ou d'entrée micro au format mini jack pourtant simple à intégrer. Le nouveau port de communication (PenPAL) est sans doute une bonne nouvelle, mais celui-ci reste malheureusement propriétaire. Le support avec le format SDXC est également un bon point. On pourra toujours regretter l'absence d'un mode vidéo HDTV 1080, mais nous avouons que le 720p est largement suffisant et beaucoup plus facile à manipuler dans la plupart des situations. Un codec plus performant que le Motion JPeg aurait été un plus. Nous sommes également impatients de voir les progrès réalisés par Olympus concernant le bruit électronique sur un capteur que les ingénieurs connaissent désormais bien.

Face à la concurrence

Panasonic GF2

Panasonic GF2

Le nouveau E-PL2 sera immédiatement confronté au Panasonic GF2 qui sera disponible pratiquement au même moment. Positionné sur le même créneau (la facilité d'utilisation), le GF2 devrait séduire les débutants avec un bel écran tactile et une interface simplifiée. Le modèle Panasonic prend l'avantage concernant le mode vidéo. Le compact est capable de clips en HDTV 1080i (AVCHD, 17 Mbit/s à 50 i/s) alors que l'E-PL2 se contente d'un 720p en AVI (Motion JPeg). Le compact d'Olympus a toutefois l'avantage d'intégrer une stabilisation mécanique qui fonctionne avec toutes les optiques et de posséder des accessoires intéressants et notamment un caisson étanche.

Samsung NX100

Samsung NX100

Face au E-PL2, le compact NX100 de Samsung a bien du mal à se positionner. Certes l'écran Amoled est splendide et probablement supérieur à celui du compact Olympus et le système i-Function très intéressant, mais globalement, le NX100 est en retrait par rapport à son concurrent : pas de flash intégré, pas de stabilisation intégrée (et optique de kit non stabilisé), un nombre d'accessoires limité, un parc optique plus petit et un autofocus légèrement moins performant. 

Sony NEX-5
Sony NEX-5

Le Sony NEX-5 est le compact à objectifs interchangeable de l'année 2010. Petit, rapide, disposant d'un grand capteur APS-C de 16 Mpx, d'un écran LCD orientable 920 000 points, un mode panoramique intéressant,  une rafale à 7 i/s et d'un mode vidéo 1080i. Le compact Sony semble donc distancer encore ses concurrents. On pourra toujours regretter que le parc optique soit toujours aussi limité par rapport au format Micro 4/3 et que le petit compact n'intègre pas de stabilisation.

Source : Olympus France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation