Alors que le mystère plane toujours au-dessus du prochain boîtier à objectif interchangeable micro 4/3 d'Olympus (encore quelques semaines à tenir...), la marque nippone fête dignement les 50 années de création du Pen (il faudra revenir régulièrement pour suivre l'évolution du site), un appareil qui utilisait déjà une portion (1/2 pour être exact) d'une vue plein format 24x36 pour réduire le coût et la taille du boîtier. Le Pen allait surtout définir les bases de l'un des plus petits reflex à objectif interchangeable au monde : l'Olympus Pen F (1963). L'histoire serait-elle en train de bégayer ?

Olympus Pen
L'Olympus Pen en 1959.

Le 19 mai 1959, Olympus présentait donc le Pen. Un appareil pour le moins exotique, puisqu'il utilisait la moitié d'une vue classique 24x36 mm (soit 24x18 mm) et était équipé d'une lentille D-Zuiko très performante. De nombreux photographes professionnels utilisaient l'Olympus Pen pour sa légèreté, sa compacité, sa qualité et son prix attractif. Le Pen fut très bien reçu par un très large public. Quelques années plus tard, en 1969, Olympus proposait le Pen F, le premier (et unique) appareil reflex en demi-format à objectif interchangeable. L'appareil apportait quelques innovations intéressantes comme un obturateur rotatif en titanium ou une visée optique constituée d'un système de miroirs (le système poro que l'on retrouvera bien plus tard sur le reflex numérique E-330) qui permettait de réduire considérablement la taille du reflex. Malheureusement, la firme n'avait pas jugé utile de licencier les brevets du Pen F et aucun autre constructeur n'a eu le droit de produire des appareils compatibles. Avec le refus de Kodak de supporter le demi-format (ce qui à l'époque signifiait aucune vente aux États-Unis), le Pen F fut malheureusement un échec commercial.

Olympus Pen F 1963
L'Olympus Pen F : le premier et unique reflex demi-format.

Aujourd'hui, 50 années plus tard, difficile de ne pas faire le rapprochement entre le Pen et le format micro 4/3 conjointement développé par Olympus et Panasonic. Les postulats de départ ne sont, en effet, guère différents : compacité, légèreté et qualité optique.
Si les premiers résultats du côté de Panasonic sont plutôt réussis (magnifique G1 et futur GH1), on attend avec impatience le nouveau boîtier Olympus dont les premiers Moke-Up ont été présenté à la Photokina 2008.
De nombreux photographes seraient intéressés par un boîtier à objectif interchangeable à la fois petit, léger, discret, performant et doté de modes débrayables.

Le moke up du prochain micro 4/3 présenté à la photokina 2008
Un moke-up du prochain boîtier micro 4/3 d'Olympus présenté à la Photokina 2008.

Alors, le prochain micro 4/3 d'Olympus serait-il l'héritier des Pen et Pen F version numérique ? Avouez que cela serait diablement tentant !!
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Olympus : vers un Pen F numérique ?



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation