Hier, suite à l'annonce officielle du nouvel Olympus OM-D E-M1 et de son prix, nous avons décidé de lancer un petit sondage afin de savoir ce que vous pensiez de ce nouvel appareil et si pour vous il entrait bien dans la catégorie des appareils professionnels. Vous avez été plus de 370 à répondre et nous vous en remercions.

olympus

Premier constat indéniable, vous pensez majoritairement (à 77%) que ce nouvel E-M1 est trop cher. Positionné à 1500 euros boîtier nu, il est vrai qu'il est l'un des hybrides les plus onéreux du marché. Ce qui revient dans vos remarques est que vous trouvez l'écart de prix avec le E-M5 trop important compte tenu des caractéristiques du E-M1. Les actuels propriétaires d'un E-M5 ne semblent pas prêts à franchir le pas pour changer d'appareil.



Le nouvel E-M1 inaugure un nouveau capteur, mais n'évolue pas en définition et affiche toujours un 16 millions de pixels sur un format micro 4/3. La question se pose donc, est ce que 16 millions de pixels ne sont pas trop juste pour un photographe professionnel ?  Est-ce que la profondeur de champ obtenue avec un micro 4/3 est satisfaisante pour un photographe professionnel ? Oui, à 48%, vous pensez que 16 millions de pixels sont largement suffisants, mais qu'ils sont difficiles à justifier devant un client. Difficile d'expliquer à un client novice en photo que votre appareil de pro dispose de 16 millions de pixels alors que son smartphone en possède 41 millions (et oui, votre client a peut-être un Nokia Lumia 1020 !). En tout cas seulement 13% d'entre vous pense que cette définition d'image est totalement dépassée : Olympus semble donc avoir fait le bon choix sur son capteur.

olympus
Ce qui fait la différence entre des images "PRO" et des images "AMATEUR" c'est aussi la profondeur de champ. Même si un amateur peut réaliser de beaux bokehs, de faibles profondeurs de champ et de jolies transitions flou/net font souvent leur effet auprès des clients. Il est clair que l'on ne peut pas attendre le même type de bokeh avec un capteur micro 4/3 qu'avec un APS-C ou 24 x 36 mm. Pour presque 30% d'entre vous, le format micro 4/3 ne permet pas assez de jouer avec la profondeur de champ. C'est un pourcentage conséquent qui ne peut donc pas envisager l' E-M1 comme un boîtier pro. Par contre, 53% d'entre vous pense que l'utilisation d'un objectif très lumineux compense cet écart avec le format 24x36 mm.

Point fort de l'E-M1, il dispose d'un système autofocus capable de fonctionner avec les optiques micro 4/3 par détection de contraste et avec des optiques 4/3 (du temps où Olympus faisait des reflex) par détection de phase. Grâce à une bague d'adaptation, c'est donc toutes les optiques 4/3 d'Olympus qui viennent enrichir la gamme compatible de l'E-M1. Cet argument ne semble pas faire mouche puisque vous êtes près de 60% à vouloir utiliser des optiques compactes avec votre appareil. Il est vrai qu'un 300 mm f/2,8 monté sur un E-M1 risque de faire étrange !

sondage olympus

Une bonne majorité d'entre vous pense que la gamme d'objectifs Olympus couvre sans soucis les besoins des photographes professionnels. Cependant, dans les commentaires vous êtes en attente de longues focales fixes lumineuses, des objectifs à bascules et décentrements et  des zooms (télé et ultra grand-angle) à f/2,8 constant.

Selon vous, ce nouvel appareil se destine principalement à du reportage évènementiel, du "grand" reportage et de la photo sociale. Par contre vous êtes dubitatif sur son intérêt en studio pour du portrait ou du pack shot, de la photo animalière, de l'architecture et de la photo sportive. Si on comprend totalement les dernières rubriques sans réel télé et sans optiques à bascules et décentrement, l'exclusion du studio est plus étonnante : problème de PDC ? Légitimité d'un "petit" boîtier micro 4/3 en studio ? 

sondage olympus
Au final vous êtes 17% à envisager cet appareil comme un second boîtier, 43% à préférer pour le même prix un Canon EOS 6D ou un Nikon D600, 16% à trouver que le Panasonic Lumix GX7 est plus intéressant. 16% des sondés sont convaincus et veulent acquérir ce nouvel E-M1, quitte, pour certains d'entre eux, à se débarrasser de leur reflex. On note que seulement 8% des sondés ne peuvent pas envisager un hybride comme un appareil pro.

sondage olympus
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Olympus OM-D E-M1 : résultats du sondage



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation