Depuis l'annonce du E-30 début novembre, Olympus a été régulièrement taxé d'excès d'optimisme sur le plan tarifaire. En clair : son nouveau bébé, destiné à attaquer D90, EOS 40D ou K20D sur le segment expert, paraissait trop cher.



Ce n'est donc pas vraiment une surprise : le prix officiel du E-30 serait revu à la baisse, de cent euros. Soit 1199 euros boîtier nu, 1299 euros avec le Zuiko 14-42 mm ou 1699 euros avec le Zuiko 14-54 mm.

Ce tarif resterait donc plutôt élevé : aujourd'hui, un Pentax K20D (l'appareil le moins rapide du segment, également considéré comme légèrement plus bruité que la concurrence) coûte 750 euros nu et 800 euros en kit de base.
Le D90, référence du moment en haute sensibilité, se tient sous les 850 euros nu et 1050 euros avec son très agréable 18-105 mm. Enfin, l'EOS 40D, vieillissant mais toujours le plus rapide en rafale, est à environ 750 euros nu mais manque d'un objectif de kit vraiment convaincant.

Même si l'on peut attendre un tarif réel inférieur à celui annoncé, en particulier chez les marchands en ligne, le E-30 risque donc d'arriver nu au prix de ses concurrents en kit. L'attrait de l'écran orientable, du système extrêmement complet de pilotage de flashes à distance ou des filtres artistiques fera-t-il la différence ?
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Olympus allège la facture du E-30



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation