Après une rapide prise en main, retour sur le nouveau boîtier Olympus E-620 (699 euros) qui se présente comme un condensé du savoir-faire de la marque plutôt qu'une réelle évolution de la gamme.

Le E-620 présente une belle finition à l'image des boîtiers E-520 et E-420, E-420 dont il reprend par ailleurs en bonne partie le boîtier (il est équipé de la même batterie) et en particulier la très courte poignée. Si la prise en main reste confortable avec de petits (et légers) objectifs (idéalement le pancake 25 mm), mais la manipulation avec un objectif plus classique ou un petit télézoom devient plus rapidement problématique avec de belles crampes aux doigts en perspective.

Le viseur optique reste confortable et vient concurrencer plus facilement ceux des modèles APS-C avec un grossissement plus confortable et une luminosité de bon aloi malgré la présence d'un pentamiroir (les E-3 et E-30 sont équipés d'un pentaprisme). L'arrivée d'un nouveau module autofocus est surement l'avancée technologique la plus intéressante. Le système autofocus comporte désormais 7 points dont 5 en double croix. Le modèle de prise en main est loin d'être un boîtier définitif, mais l'autofocus s'est révélé plutôt réactif. On ne peut pas en dire autant du module par détection de contraste pour la visée directe.
La recherche du point par tâtonnement est encore très (trop) lente pour être réellement efficace. Attention, Olympus nous promet des améliorations sur ce point (non constatées) et il faudra juger sur pièce avec un boîtier 1.0.

Au final, le E-620 se différencie du E-30 par son système de stabilisation un peu moins performant, son viseur pentamiroir, son module autofocus sur 7 points, sa rafale à 4 i/s et la prise en main. Le rétroéclairage des touches est finalement loin d'être une fonctionnalité anecdotique et se révèle très pratique pour une utilisation du boîtier dans la pénombre.

Interview de Christophe Valentin, directeur marketing Olympus France.

Nous avons également pu avoir les différents tarifs sur la nouvelle gamme d'accessoires :


Olympus E-620 caisson étanche PT-E06
Le caisson étanche PT-E06 : 1099 euros

Olympus E-620 FL-BK04
Support FL-BK04 (support mono pour flash) : 200 euros


 Olympus E-620 FL-BKM03 : Support pour 2 flashes FL-BKM03 : 200 euros

Grip d'alimentation HLD-5 : 200 euros
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation