Le noir et blanc n'est pas réservé aux monographies de photographes disparus, même si à la rédaction on aime toujours autant recevoir une nouvelle édition d'un grand maître du genre. Non vraiment, le noir et blanc, ça ne se démode pas. C'est même toujours pour beaucoup d'auteurs un format d'expression privilégié. Pour clore ce mois de mai consacré au noir et blanc, nous vous proposons une sélection des livres de photographie en noir et blanc sortis dernièrement qui nous ont le plus marqués. Certainement vous en manque-t-il quelques-uns dans votre collection...

Sebastiao Salgado Autres AmeriquesAutres Amériques

Comment parler de noir et blanc sans parler de Sebastião Salgado ! L'ouvrage sorti récemment aux éditions Contrejour n'est pas une nouveauté, mais la réédition d'Autres Amériques, paru en 1985.

49 photographies le composent, toutes réalisées en Amérique latine entre 1977 et 1984. Marquées du grain et d'une netteté moyenne imposés par le matériel de l'époque, elles permettent de redécouvrir les débuts du photographe, sa démarche authentique et humaniste.

Autres Amériques,
Sebastião Salgado,
Éditions Contrejour
128 pages
24 x 30 cm
35 €


Garry Winogrand Garry Winogrand

Son exposition au Jeu de Paume qui s'est achevée en février a été un véritable succès. Que vous l'ayez vue ou non, nul doute que vous prendrez un grand plaisir à parcourir ce pavé de 464 pages entièrement consacré à Garry Winogrand.

Mort à seulement 56 ans en laissant derrière lui des milliers de bobines non développées, ce photographe frénétique et spontané bénéficie enfin d'une vaste étude de son travail. L'ouvrage regroupe des centaines de photographies, de New York, de Chicago, mais également de ses nombreux voyages en Amérique, le tout accompagné d'analyses et de récits de Tod Papageorge, Leo Rubinsfien, Erin O'Toole, etc.

Garry Winogrand
Éditions Flammarion
464 pages
24 x 28,8 cm
45 €

MapplethorpeRobert Mapplethorpe

La perfection est-elle de ce monde ? Elle est en tout cas au cœur des recherches de Robert Mapplethorpe qui a bénéficié d'une vaste exposition au Grand Palais jusqu'à l'été dernier.

Ce catalogue en reproduit les quelque 260 clichés, aussi bien ses portraits, que ses natures mortes, ses nus ou ses images plus érotiques. C'est l'un des ouvrages qui nous a le plus séduits et nous ne saurions que trop vous le conseiller, tant textes et images permettent de pénétrer l'univers de cet esthète du noir et blanc.

Robert Mapplethorpe,
Éditions de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais
272 pages
20,5 x 24 cm
35 €



Marville Marville

À son époque, la couleur n'existait pas. Le triacétate de cellulose et le polyester des supports films argentiques modernes non plus. De Charles Marville, ce sont surtout des calotypes de Paris qui sont conservés dans les Archives nationales. Ils représentent Paris et témoignent des transformations opérées par le baron Haussmann.

À la découverte de son testament, il a été possible de retracer sa vie, racontée dans cet ouvrage par Marie de Thézy et illustrée par quelque 700 photographies. Un document historique précieux qui se compose tout de même de 732 pages !

Marville
Marie de Thézy
Éditions Hazan
732 pages, 19,5 x 22,5 cm
35 €



Brassaï Brassaï pour l'amour de Paris

Restons encore un peu à Paris, avec une vision plus récente puisqu'il s'agit de celle de Brassaï qui a photographié la capitale et ses multiples facettes avec un talent inégalé.

Si de nombreux ouvrages lui ont déjà été consacrés, nous avons retenu celui-ci, édité à l'occasion de l'exposition qui s'est tenue à l'Hôtel de Ville, pour sa richesse de contenu. Photos de rues, de monuments, défilés de mode ou portraits de prostitués, il présente en 250 photos un Paris riche de sa diversité.

Brassaï pour l'amour de Paris
Agnès de Gouvion Saint-Cyr
Éditions Flammarion
256 pages
24 x 28 cm
35 €



Coigny Christian Coigny

Du noir et blanc, des nus, des paysages et des natures mortes : voici l'univers de Christian Coigny qui signe un ouvrage plein de grâce et de douceur. Sans thématique ni classement précis, ce livre est une invitation à l'errance, à la contemplation du charme de la photographie argentique et des lumières tamisées. Cinquième ouvrage du photographe, il nous livre une bouffée apaisante, un moment suspendu.

Christian Coigny
Éditions Ides et Calendes
252 pages
29 x 30 cm
59 €



FloreUne femme française en Orient

Faut-il nécessairement que le ciel soit bleu, le sable doré et les étals de fruits bigarrés pour que transparaisse l'exotisme d'une destination ? À voir les photographies noir et blanc au grain marqué, et aux fortes densités des photographies de Flore, nous pouvons assurément vous affirmer le contraire.

Cette Franco-Espagnole propose une vision authentique de l'Orient qu'elle parcourt appareil en bandoulière depuis des années. Outre la qualité des images, soulignons celle de l'impression sur papier texturé qui participe au charme de cet ouvrage. 

Une femme française en Orient
Flore
Éditions Postcart
96 pages
22 x 28,5 cm
39 €



Akiko Where we belong

C'est en employant un procédé d'impression noir et blanc très ancien, la phototypie, qu'Akiko Takizawa, Prix HSBC pour la photographie 2014, a pu réaliser ces images si denses qui conservent néanmoins beaucoup de finesse.

Cette photographe japonaise propose un documentaire sensible et touchant sur l'histoire de sa famille et de sa région. Dans cet ouvrage, le noir et blanc dévoile toute sa puissance émotionnelle associée à un caractère intemporel.

Where we belong
Akiko Takizawa
Éditions Actes Sud / Prix HSBC pour la photographie
104 pages
28 x 22 cm
20 €


Blue NoteThe blue note photographs of Francis Wolff

Quel style musical se prête plus au noir et blanc que le jazz ? On vous répond tout de suite : il n'y en a pas ! Alors quand nous avons appris que YellowCorner et Flammarion sortaient un album photo pour l'anniversaire du plus grand label de jazz, nous étions certains d'y trouver une grande quantité de photographies noir et blanc d'époque, celles des ténors du genre comme Miles Davis, John Coltrane ou Herbie Hancock.

Et nous n'avons pas été déçus : 150 photographies noir et blanc dont l'énergie et le dynamisme nous feraient presque entendre vibrer le papier. Toutes sont signées Francis Wolff, créateur avec Alfred Lion du label Blue Note Records, et suffisamment proche des artistes pour les avoir suivis au quotidien.

The blue note photographs of Francis Wolff
Michael Cuscuna
Éditions YellowKorner et Flammarion
288 pages
23x28 cm
39 €



Madoz Angle de réflexion

C'est l'un de nos ouvrages préférés tant nous nous sommes délectés à le feuilleter, après nous être régalés de son exposition en 2014 à Arles, à la recherche de l'expression ou de l'association d'idées mise en évidence dans chaque photographie de Chema Madoz.

Ce photographe espagnol impressionne tant par sa rigueur que par son esprit, son imagination et son humour. Outre les photographies qui le composent, cet ouvrage nous a également séduits par sa qualité d'impression et de fabrication.

Angle de réflexion
Chema Madoz
Éditions Actes Sud
458 pages
24 x 34 cm
65 €



Turnauer Presence

Elle ne profite pas d'une grande renommée, pourtant cette ancienne élève de Frank Horvat a publié l'année passée un superbe ouvrage de portraits en noir et blanc.

Christine Turnauer photographie en lumière naturelle avec un rituel établi qui lui permet, à chaque image, de se concentrer sur la force d'un regard, d'un détail de visage, d'une ligne de nuque, point de vue qu'elle affectionne particulièrement.  

Presence
Christine Turnauer
Éditions Hatje Cantz
188 pages, 30 x 37 cm
58 €



Turine Le Mur et la Peur

Le noir et blanc, ce peut être la douceur ou bien l'austérité qui vient souligner la gravité d'un sujet, comme celui que traite Gaël Turine dans ce Photo Poche dont nous vous avions déjà parlé en septembre dernier.

Sur près de 3 200 km, le mur qui sépare l'Inde du Bangladesh est devenu une des frontières les plus meurtrières au monde. Des travailleurs pauvres la franchissent pourtant chaque jour au péril de leur vie, sans que l'opinion publique semble s'y intéresser.

Malgré son petit format, l'ouvrage offre une belle mise en valeur du talent de ce photographe qui retranscrit à merveille la douleur, l'angoisse et le danger

Le Mur et la Peur, Inde-Bangladesh
Gaël Turine
Éditions Photo Poche / Actes Sud
144 pages
12,5 x 19 cm
13 €


PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Notre sélection de livres noir et blanc



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation