DOWNTOWN. Richard Koci Hernandes

Dans les nouvelles maisons d'édition, on trouve parfois de petits bijoux. L'iphoneographie semble avoir trouvé son éditeur. Out of the Phone, maison d'édition qui légitime cette pratique photographique qu'est la photographie mobile a vu le jour cette année. Son créateur, Pierre le Govic, imprimeur de livres photo dans une autre vie, sait donc de quoi il parle.! Out of the Phone est la suite logique, après la création d'une plateforme dédiée à ce style photographique, que ce dénicheur de talents « Iphoneographiques » a mis en place en 2012.
« Nous sommes saturés d'images. Le papier, les tirages photo et les livres nous permettent de préserver le meilleur d'entre elles. C'est notre mémoire. Selon moi, l'émotion et la sensation sont essentielles et le papier aide à construire un lien entre ce que nous voyons et ce que nous ressentons. Je pense que toucher est un besoin primaire. »
 
Richard Koci Hernandes

La première collection #Onthestreets met à l'honneur la Street Photography, afin de faire découvrir une ville à travers le regard d'un photographe. Pour commencer cette collection, c'est Richard Koci Hernandes qui ouvre le bal. Downtown est une approche visuelle singulière de la Ville, en noir & blanc à l'ambiance très contrastée, avec comme écrin, un ouvrage où tout est réfléchi. Le papier, la reliure, le format, c'est un réel plaisir que de l'avoir entre les mains.

Les livres sont numérotés (à 600 ex.) et imprimés en offset. Vous pouvez même vous procurer une édition limitée, sous coffret, vendue avec un tirage réalisé en héliogravure.
 
DOWNTOWN. Richard Koci Hernandes.
Out of the Phone, 2013
Relié, 84 photographies, 45€
Édition limitée à 15 ex. avec tirage numéroté et signé par l'artiste 139€

À commander sur le site
www.outofthephone.com
www.emotiondaily.com blog de Pierre Le Govic

Richard Koci Hernandes



JET AIRLINER. Josef Hoflhener

Aux détours des allées de Paris-Photo, une vision surréaliste. Celle des photographies d'avions survolant une ville et ses plages ! Ces clichés impressionnants, très lumineux en noir & blanc sont de l'Autrichien Josef Hoflehner. Cet amoureux des grands espaces nous confronte ici au gigantisme de ces monstres aériens et de la surprise des vacanciers de Maho Beach à Saint-Martin dans les Caraïbes. Cette plage aux allures de paradis se situe en bout de piste de l'aéroport Princess Juliana. Plusieurs fois par jour, atterrissages décollages se succèdent sous l'œil ahuri de nageurs et naïades, parfois à moins de 4 mètres de leur tête. ! Durant sept mois, Josef Hoflehner a capté de ces scènes, des clichés à couper le souffle où se mêle l'humour des situations.

 

Jet Airliner. The complete Works. Josef Hoflehner
Most Press, 2012
9783902600110, 55€

Jet Airliner. The complete Works. Josef Hoflehner



PRETTY MUCH EVERYTHING. Inez & Vinoodh

L'ouvrage sur duo de photographes néerlandais Inez & Vinoodh paru en 2011 aux Editions Taschen, est publié cette fin d'année dans une version grand public.
Le couple à la ville comme dans les studios a fait de son univers énigmatique, sa signature. Un savant mélange de photographies de mode et d'arts multimédias. Depuis plus de 20 ans, ils défient les genres et les lois de la représentation : baroque, surréalisme, comédie, manipulation numérique, cinéma, combinant l'étrange et le beau, l'extrême et le classique. Avec plus de 600 clichés, cet ouvrage souple, rouge sous coffret accompagné d'une planche d'autocollants de détails photographiques, revient sur la quasi totalité de leur travail à 4 mains.
Pour certains de leurs clichés, Inez Van Lamsweerde et Vidoodh Matadin ont travaillé en collaboration avec les directeurs artistiques de l'agence M/M (Paris). Björk, Kate Moss, Tilda Swinton, Ed Ruscha, des bombasses en veux-tu en voila et bien d'autres se prêtent au jeu de ces prestidigitateurs qui aiment à déstabiliser visuellement le réel.



PRETTY MUCH EVERYTHING. Inez & Vidoodh
Editions Taschen, 2013
9783836527934
49,99€




PHOTOGRAPHY OF NATURE & NATURE OF PHOTOGRAPHY. Joan Fontcuberta

Le célébrissime Prix Hasselblad 2013 a été décerné au photographe catalan, Joan Fontcuberta pour son approche conceptuelle, diverse et variée ainsi que son interrogation du médium photographique. Dans cet ouvrage « palindrome » tout de feutre vert vêtu, ce sont les six séries emblématiques de ce photographe qui sont regroupées. Herbes (1984), Faune (1987), Constellations (1993), Spoutnik (1997), Sirènes (2000) et Orogenèse (2002).

À travers la manipulation photographique et les effets du réel depuis plus de 30 ans, Joan Fontcuberta est une sorte d'analyste de l'information (Il est d'ailleurs diplômé en sciences de l'Information). Il questionne toutes les formes de la réalité, de la vérité photographique à la Nature aux limites de la représentation, en utilisant tous les artifices possibles. Textes, photographies, photomontage, découpage, cartes, vitrines sont associés pour créer des œuvres réalistes, mais non moins fictives afin d'ébranler la connaissance du spectateur par ses « canulars » photographiques.

 

Également disponible en Ebook publiée par MAPP
PHOTOGRAPHY OF NATURE & NATURE OF PHOTOGRAPHY. Joan Fontcuberta
Coédition MACK & Hasselblad Award 2013
9781907946516, 65€

PHOTOGRAPHY OF NATURE & NATURE OF PHOTOGRAPHY. Joan Fontcuberta


PREMISSES. Dominique Mérigard

Lou, bébé, Lou, petite fille, Lou, adolescente, 6 mois, 10 ans, 14 ans. Chaque étape de l'enfance reliée entre elles. Durant 14 ans, Dominique Mérigard a enregistré faits et gestes, décors et fragments de corps de sa fille, Lou. Ces instants de vie, comme des éclats ont été captés à l'aide d'un Polaroïd SX-70, appareil de prédilection de l'instantanée comme pour mieux saisir la fugacité de l'instant. Ici, la photographie raconte le lien filial d'un père et sa fille, une histoire somme toute banale, mais que le spectateur peut voir comme un reflet de ses propres souvenirs et impressions. Complicité, échange, jeu et transformation se font l'écho de cette enfance qui défile sous nos yeux.

 

PREMISSES. Dominique Mérigard
Filigranes Editions, octobre 2013
9782350462578, 25€
Édition limitée à 30 ex. accompagné d'un tirage photographique signé, 120€

PREMISSES. Dominique Mérigard



L'ABSTRACTION INVISIBLE. Bernard Plossu

Auteur d'une écriture photographique inventive, Bernard Plossu est parti glaner des images dans les franges du réel où les photographes n'allaient pas, ou peu : des photographies imparfaites du point de vue d'une certaine orthodoxie, tremblées, bougées, sombres ou surexposées, mais traductions fidèles d'une expérience.
Plossu exhausse des détails, promeut les instants « non décisifs », réhabilite des lumières dont les autres se défient. Si les grandes lignes de l'aventure plossienne sont en partie connues (l'errance mexicaine, le premier reportage dans la jungle, la découverte des beatniks puis des hippies...), ce livre d'entretiens aborde surtout une autre trajectoire, spirituelle, esthétique et donne la mesure de la place atypique qu'occupe Plossu dans le paysage photographique actuel.
 
  L'Abstraction invisible. Bernard Plossu

L'Abstraction invisible. Bernard Plossu
Entretien avec Christophe Berthoud
Editions Textuel, septembre 2013
9782845974678, 29 €

 L'Abstraction invisible. Bernard Plossu



DIE ANTWOORD. Roger Ballen

Photographe de la condition humaine où la vie est synonyme de survie, Roger Ballen porte un regard sur la population blanche en marge de la société sud-africaine depuis les années 80, avec l'Apartheid en toile de fond.
Le style de ce photographe sud-africain d'origine américaine dépasse le point de vue documentaire tout en étant une saisie frontale du réel, reconnaissable à son goût pour l'étrangeté et une esthétique distinctive. Il éclaire de son regard le fonctionnement du monde à travers l'exploration d'une condition.
Dans ce dernier opus paru chez Prestel, il nous emmène dans l'univers troublant et énigmatique des rappeurs « trash » sud-africains Die Antwoord (porte-parole de la Zef, contre-culture sud-africaine) sur le tournage de leur clip I Fink U Freeky, dont Roger Ballen dirigeait la photographie. Cette série est une collaboration rare entre la musique et la photographie, « une savante réunion d'esprits excentriques ».
 
Die Antwoord. I Fink U Freeky. Roger Ballen 

Die Antwoord. I Fink U Freeky. Roger Ballen
Prestel, 2013
9783791348605, 39€

Die Antwoord. I Fink U Freeky. Roger Ballen



GREGORY CREWDSON

Sur plus de 400 pages, se déroulent les histoires créées de toute pièce par le photographe new-yorkais, Gregory Crewdson. Son vocabulaire photographique allie le style documentaire à une vision onirique. Ses photographiques purement cinématographiques, où le crépuscule joue un des rôles principaux par la charge poétique qu'il transmet sont comme l'envers du rêve américain. Il revisite la banlieue américaine, en la transformant en quelque chose de magique et surnaturel. Chaque spectateur peut interpréter ces histoires où le temps semble être comme suspendu et que quelque chose vient de se passer, de basculer. Toujours aux frontières du réel, l'univers de Gregory Crewdson foisonne de références telles que David Lynch, Edward Hopper, Jeff Wall, Stephen King avec un goût certain pour les lumières de l'aurore et du crépuscule.

Comme le dit l'artiste : «Je regarde les lignes floues entre réalité et fiction, nature et artifice, entre la beauté et la décadence.»
GREGORY CREDSON 

GREGORY CREDSON
Editions de La Martinière
9782732460192, 130€

GREGORY CREDSON



GRAYS THE MOUNTAIN SENDS. Bryan Schutmaat

Inspiré par la poésie de Richard Hugo, et des photographes tels que Dorothea Lange, Bryan Schutmaat combine des portraits, des paysages et des natures mortes dans une série de photos qui explore la vie des gens qui travaillent, habitent dans les villes de montagne et les communautés minières dans l'Ouest Américain. Avec cette série, Bryan Schutmaat cherche à faire allusion à des récits en partageant des expériences de vie. Sorte de méditation sur ce qu'est la vie de la classe ouvrière dans les petites villes américaines, bien loin du rêve américain. Rugosité, réalisme, mythologies, c'est avec une puissance émotionnelle qu'il dresse le portrait d'une réalité contemporaine.
La première édition est déjà épuisée, mais inscrivez-vous sur le site de l'éditeur pour être avertis de la parution de la seconde !

Grays the Mountain sends
. Bryan Schutmaat
Silas Finch, 2013
www.silasfinch.org

Grays the Mountain sends. Bryan Schutmaat



DEEP BLACK. Benoit Courti

Nous avions rencontré le photographe Benoit Courti en mai 2013 et étions tombés sous le charme de ses photographies d'un noir & blanc à la profondeur incontestée.

Une idée cadeau sympathique, si vous souhaitez offrir des tirages pour les fêtes de fin d'année, elle est toute trouvée ! Benoit Courti propose sur son site internet un coffret de 12 photographies en édition limitée au prix de 45€.

http://benoitcourti.4ormat.com/box

Benoit Courti Deep Black

PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Nos livres «coups de cœur» pour Noël



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation