Montrer ses photos à ses amis est parfois un casse-tête : sauf à conserver sur soi les câbles vidéo et USB, on est souvent contraint de se reposer sur l'écran intégré à l'APN. Le Nikon CoolPix S1000pj propose une réponse : il intègre un petit vidéoprojecteur.


Avec son projecteur au milieu du nez, le S1000pj adopte un look cubiste pour le moins original.

Pour la partie photo, le S1000pj est pour le moins ordinaire : capteur 12 mégapixels et zoom périscopique 28-140 mm à la luminosité médiocre (f/3,9 en grand angle, f/5,8 en téléobjectif). La face arrière est tout aussi banale avec un LCD de 230 000 points et 2,7 pouces.

Le projecteur, plus ou moins bien intégré au centre de l'appareil (certains aiment, d'autres non), permet d'afficher ses images sur un mur ou une feuille, le S1000pj étant livré avec une télécommande pour naviguer à distance dans les diaporamas.

Le projecteur profite d'une définition VGA, ce qui est un peu juste pour une taille d'affichage pouvant atteindre un mètre de diagonale (la distance de projection étant alors de deux mètres). Néanmoins, ses principales limitations sont sa puissance (10 lumens, soit un centième des plus modestes vidéoprojecteurs de salon) et son contraste : 30:1. Il rappelle en fait logiquement les projecteurs de poche de technologie LCoS comme l'Aiptek Pocket Cinema, dont nos confrères des Numériques avaient noté l'incapacité à fournir une image visible si la pièce n'est pas plongée dans le noir complet.


Gadget sans importance visant à écouler un produit techniquement limité ou vraie avancée dans le partage de ses images ? L'avenir le dira. Le S1000pj a en tout cas le mérite d'apporter une certaine innovation qui pourrait séduire dans les soirées ; il sera disponible en septembre pour 399 euros.
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Nikon S1000pj : APN, vidéoprojecteur, 399 euros



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation