La gamme Nikon L est celle des appareils à prix cassés. Les L21 et L22 sont donc sans surprise des appareils très plastiques, mais proposés sous la barre des 100 euros.

Le L22 est globalement assez standard pour ce segment, avec un capteur 12 Mpx et un zoom 3,6x. Pas de grand-angle à ce prix : il commence à 37 mm ; pas non plus de stabilisation, situation d'autant plus déplaisante que la luminosité de l'objectif ne dépasse pas f/3,1 en grand-angle et... f/6,7 en téléobjectif !

Nikon Coolpix L21

Principal argument pour se sortir du lot des compacts à 99 € : le L22 dispose d'un écran 7,6 cm, là où la plupart des concurrents vont probablement se contenter d'un 6,9 cm. Bien entendu, il reste à 230 000 points, et c'est une dalle TN — comprendre : angles de vision déplorables sur l'axe vertical.

Le L21 en est une version "light", ce qui ressemble à un petit exploit. Mais Nikon n'y a pas été par quatre chemins : dans un boîtier légèrement plus compact, le constructeur a installé le même objectif, un écran 6,4 cm et... un capteur 8 Mpx, comme quoi il en reste. Résultat : le tarif du L21 ne devrait pas dépasser 79 € !

Nikon Coolpix L22

Petite subtilité : ce capteur est plus petit que le capteur 12 Mpx du L22 (1/2,5" contre 1/2,3"). Du coup, le "grand-angle" ne descend pas sous les 41 mm, un score remarquable que nous n'avions pas vu depuis longtemps !

Les deux modèles arriveront en février. Cependant, le L21 ne devrait pas être distribué dans les canaux traditionnels, mais plutôt proposé en hypermarchés.
Source : Nikon France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation