Le Nikon D800 est sorti depuis un mois... et est en rupture de stock depuis le jour de sa sortie, ou à peu près. Rebelote pour le D800E, sorti hier, et déjà l'objet d'un communiqué larmoyant de Nikon Japon s'excusant pour la faible quantité de D800E disponibles, et pour les délais d'attente que cela occasionnera pour les clients. Il y a un mois déjà Nikon publiait quasiment le même communiqué pour la sortie du D800.

Nikon D800 Canon 5D Mark III

La production de ces deux boîtiers est assurée par l'usine de Sendai, dans le nord du Japon. La capacité mensuelle maximale est de 30 000 unités pour le D800, sans que l'on sache vraiment comment se répartissent les productions de D800 et de D800E. Lors de la présentation des nouveaux boîtiers, Nikon France nous indiquait que les prévisions de vente étaient de 90% pour le D800 et 10% pour le D800E. Les volumes des précommandes ont peut-être changé la donne. À titre de comparaison, la cadence maximale de sortie du D4 se situe autour des 5 000 pièces par mois... et ce boîtier ne semble pas particulièrement difficile à trouver.
Et sur les forums... les dents grincent très fort. 

En France, des enseignes comme la Fnac annoncent des livraisons de D800 pour le 17 avril... sans préciser si ce stock servira à honorer des précommandes, ou s'il finira bien en rayon.

Nous avons également contacté quelques revendeurs spécialistes sur la place de Paris (Objectifs Bastille, Images-Photo, Cirque, Photo Saint Charles, Canon Photo Prony...) et les réponses sont malheureusement identiques : il faut être patient ! Les premières livraisons ont à peine suffi à honorer les précommandes. Les prochains arrivages, prévus pour la fin du mois d'avril, devraient à peine permettre d'avoir du stock en magasin. Si vous voulez être sûr d'avoir un boîtier avant cet été, il est prudent de passer une précommande...

Côté Canon, la situation est à peine meilleure. Les premières livraisons ont été plus généreuses et les listes d'attente se raccourcissent plus rapidement. Mais la pénurie est bien là aussi. Pas la peine d'essayer de passer en magasin pour tenter de repartir avec le dernier boîtier Canon, vous en seriez pour vous frais. En outre, les versions en kit et notamment avec le 24-105 mm semblent être plus faciles à obtenir... On va sans doute trouver du zoom sur le marché de l'occasion dans les mois à venir !

La patience est une vertu, mais lorsque vous avez déjà revendu votre ancien boîtier pour éviter une trop forte décote, les jours et les semaines d'attente semblent interminables...

Nikon file d'attente au CP+ pour
Déjà au CP+ de Tokyo, il fallait attendre 90 minutes pour espérer toucher un Nikon D800.

Au Japon, la situation est critique. Les grosses enseignes sont en rupture depuis le jour du lancement des deux versions du D800, et avertissent que les précommandes seront honorées dans leur ordre d'arrivée, mais sans s'engager sur une durée d'attente précise. 

Dans les magasins spécialisés, on est plus direct: comptez un bon mois d'attente pour espérer avoir un D800, et au minimum trois mois pour un D800E. 
La pénurie est telle que sur les sites de vente, comme Amazon, le D800 a pris presque 1000€ depuis le jour de sa sortie. Lancé à 268 000 Yens par Amazon, il est aujourd'hui à 367 000 Yens (vendu sur la marketplace par d'autres vendeurs, Amazon étant en rupture totale). Soit plus cher que le D800E, et que le 5D Mark III. La spéculation va bon train.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation