Nikon D700 : un boîtier de D300, un capteur plein format identique à celui qui équipe le D3, autofocus 51 points, rafale 5 i/s : 2800 euros (disponibilité juillet 2008).

Nikon D700
Nikon D700 équipé ici avec le 24-120 mm stabilisé. Notez le petit logo FX pour indiquer la présence d'un capteur plein format 24x36.

Le Nikon D700 est officiellement annoncé et le boîtier est à la hauteur des rumeurs qui ont circulées sur Internet depuis près de 15 jours. En attendant toujours le très attendu successeur de l'EOS 5D, c'est Nikon qui s'offre le tube de l'été avec le D700.

En effet, le D700 est un boîtier polyvalent, relativement léger (un peu plus d'un kilo équipé), doté d'une excellente ergonomie et surtout équipé d'un capteur plein format 24x36 qui promet une qualité d'image identique à celle du D3. Le Nikon D700 intègre la même puce Expeed et le photographe peut utiliser le nouveau reflex à des sensibilités très élevées (12800 ISO, voir 25600 ISO !).
Le D700 est donc un parfait second boîtier pour les photographes déjà équipés d'un Nikon D3 ou pour l'amateur (fortuné) qui souhaite le meilleur de la technologie Nikon.

Les points clés du Nikon D700 (vous pouvez télécharger la fiche technique complète du Nikon D700 au format PDF).

• Reflex numérique compact au format FX (plein format 24x36)
• Capteur de 12 Mpx
• Rafale à 5 i/s ou 8 i/s avec la poignée d'alimentation (MB-D10 + EN-EL4a)
• Système autofocus avec 51 Collimateurs dont 15 en croix (identique à celui qui équipe les D300 et D3) CAM 3500 FX
• Moniteur LCD 3 pouces de 920 000 pixels
• Processeur de traitement des images EXPEED
• Mode LiveView
• Système anti-poussière (identique à celui qui équipe le D300)
• Sensibilité ISO de 100 (Lo-1) à 25 600 ISO (Hi+2)

Pour l'exposition et la balance des blancs, le D700 utilise le capteur RVB sur 1005 points pour analyser et comparer les scènes avec une base de données.

Pour de plus amples détails techniques sur le système autofocus à 51 points,  le système de mesure sur 1005 photosites, système antipoussière, liveview, D-Lighting actif ou Picture Control, je vous invite à consulter la page de présentation du Nikon D300.

Bien sûr, le D700 présente quelques différences avec le D3 ne serait-ce que le boîtier qui est équivalent à celui du D300. On notera également la présence d'un seul slot CF qui n'est compatible qu'avec les cartes de type I (adieu donc les microdrives...), mais qui accepte les cartes UDMA. Le viseur est également différent puisque celui-ci n'affiche que 95% du champ (contre 100% sur un D3). La raison invoquée est la présence du système antipoussière qui vient mordre sur la visée. La batterie est également différente, puisqu'il s'agit de la EN-EL3 alors que le D3, qui a besoin de beaucoup plus de puissance, utilise l'EN-EL4.
Au passage, il est intéressant de noter que le D700 atteint une rafale de 8 i/s avec la poignée d'alimentaiton MB-D10. Ce n'est pas tant la poignée qui procure cette augmentation, mais bel et bien la batterie EN-EL4.
Autre différence importante, la présence d'un flash intégré qui permet de réaliser des fill-in, mais qui autorise également le pilotage de différents groupes de flashes distants sans fil. Bon point, le bouton de validation est désormais, à l'instar du D3, positionné au cente du joypad.

Les menus ont également légèrement évolués et on appréciera l'accès direct à certaines fonctionnalités via la touche Info. Ainsi, vous pourrez facilement et rapidement modifier la réduction du bruit, le D-Lighting actif ou l'optimisation d'image (Picture Control). Dommage qu'il ne soit pas possible de personnaliser ces nouveaux menus. Il est également possible d'activer des bulles d'aide pour aider le photographe à paramétrer son appareil. 

Parmi les petites différences avec le D3 on retiendra :
- qu'il n'est pas possible de passer dans un format 5 x 4
- qu'il est possible d'afficher un quadrillage en surimpression (il faut changer le verre de visée sur un D3)
- la présence d'un illuminateur d'assistance AF
- la fonction contrôle du vignetage
- le mode LiveView avec fonction Niveau

Reste le prix. 2800 euros, boîtier nu. Un prix qui peut paraître un brin excessif, mais Nikon profite probablement de sa petite avance sur ses concurrents (Canon et Sony) pour conserver un prix élevé. L'arrivée prochaine de boîtiers concurrents devrait probablement occasionner une harmonisation des prix.

Autre point intéressant, le Nikon D700 serait disponible dès la fin du mois de juillet, de quoi prendre la concurrence de court...

Vous pouvez également consulter une vidéo de présentation du Nikon D700 avec Thomas Maquaire (Chef produit reflex chez Nikon France)


La vidéo est également visible sur DailyMotion.

Pour l'anecdote, le nom de D700 a été utilisé pour de potentielles évolutions du D300 dans les années à venir.

 

Nikon D700 de dos

Nikon D700 face sans objectif


Nikon D700 joints d'étanchéiité face
Les joints d'étanchéité du D700 de face...

Nikon D700 joints dos
et de dos.

 

Source : Nikon France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation