Les problèmes de capteur taché du D600 sont censés appartenir au passé en Europe (où le D610 a avantageusement remplacé feu le D600). Mais en Chine, il semble que Nikon en propose (ou proposait) toujours à la vente.


Une disponibilité mise à mal par une émission à charge de la télévision chinoise CCTV, qui décrit le boîtier comme défectueux et s'arrête sur le cas de clients dont le D600 souffre de taches, même après un retour chez Nikon. L'un d'eux se plaint même de 5 retours au SAV, pour un problème non réglé. Une caméra cachée enfonce enfin le clou, filmant des employés de Nikon en Chine expliquant aux clients victimes des D600 défectueux que le problème venait de la poussière ou de la pollution, pas du boîtier. Or d'après la loi chinoise, le propriétaire d'un matériel défectueux a le droit de se faire rembourser si son produit est revenu deux fois chez le constructeur pour y être réparé sans succès. Une demande formulée par plusieurs clients, à laquelle Nikon aurait refusé de se soumettre, d'après la CCTV.

Résultat, les autorités de Shanghai, où a débuté l'affaire, se sont emparées du cas et interdisent tout simplement la vente du D600 depuis le 15 mars dernier. Le boîtier a été remplacé dans la plupart des vitrines par un D610, mais cette actualité laisserait à penser que des stocks importants de D600 sont encore à écouler.
La virulence de la charge de l'émission de la CCTV a été telle que l'affaire a résonné dans tous les médias Chinois, et a largement débordé des frontières. A tel point qu'hier, le 17 mars, Nikon se voyait signifié une interdiction de vente du D600 sur le territoire chinois. Nikon, qui avait déjà (semble-t-il) arrêté la commercialisation directe des D600 s'est engagé à rappeler les stocks de D600 restants dans le commerce. 

Tout ceci fait suite à l'annonce d'une class action montée aux USA pour les mêmes raisons... et débouche sur une première sanction en bourse, Nikon perdant encore 1,7 %  à Tokyo, portant la baisse annuelle à 14%. 

Lire également :
> Test Nikon D600
> Tous les reflex testés


Source : China Daily
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Le Nikon D600 interdit à la vente en Chine



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation