Nikon présente le D60, un reflex d'entrée de gamme 10 mégapixels. (entre 629 - 679 euros avec AF-S 18-55 mm et entre 679 et 729 euros avec un 18-55 mm VR) -  téléchargez le fiche technique

Le Nikon D60 en quelques points clés :
- Capteur DTC 10,2 Millions de pixels
- Système anti-poussière associant vibration du capteur et système de contrôle du flux d’air
- Cadence de 3 vues / seconde
- Temps d’allumage de 0,19s
- Sensibilité de 100 à 1600 ISO pouvant être poussée à 3200 ISO
- Moniteur ACL de 2,5 pouces de 230 000 pixels

Nikon D60

Avec le D60, Nikon met un terme au D40x dont la durée de vie aura finalement été de courte durée. Il s'agissait d'un boîtier de transition (reflex entrée de gamme à 10 Mpix) et vient s'intercaler entre le petit D40 et le gaillard D80.
Trois facteurs clés sont mis en avant :
- la créativité
- la simplicité
- et les performances...

Créativité
Dans ce domaine, le Nikon D60 dispose de quelques modes particulièrement ludiques ou intéressants comme l'option film d'animation, les filtres créatifs et d'accentuation des couleurs (Skylight, , les retouches rapides (amélioration automatique de l'image en jouant sur le contraste et la saturation) et le développement Raw embarqué. Ce dernier, déjà présent sur le Pentax K20D semble être la nouveauté sur les appareils 2008. Cela permet de modifier ses images (notamment la balance des blancs) directement sur l'appareil sans passer par un ordinateur. Les paramètres ajustables sont la qualité d'image, la taille d'image, la balance des blancs et l'accentuation. Les plus "pinailleurs" préféreront sans doute utiliser un ordinateur (le fichier Raw reste par nature intact).

Nikon D60 developpement des fichiers Raw
Paramètres gérés par le développement Raw embarqué.

Simplicité
Le Nikon D60 est l'un des appareils reflex les plus compacts et les plus légers de sa catégorie. Seul Olympus avec le E-510 fait mieux pour l'instant.


Nikon D60 dimensions

Nikon confirme également son engagement dans l'affichage graphique des informations de prise de vue avec toujours 3 modes de visualisation :
- graphique avec symbolisation du diaphragme
- avec l'affichage classique des informations
- avec l'affichage des données sur un fond d'écran personnalisable
Petite nouveauté sur le Nikon D60, l'affichage des informations s'adapte désormais automatiquement à l'orientation du boîtier comme sur les appareils Sony ou Canon.

Nikon D60 écrans LCD rotation


Vous trouverez ci-dessous une vidéo présentant les différents menus du Nikon D60.


Pour la mise au point manuelle, vous disposez d'un assistant qui indique dans le viseur dans quel sens il faut tourner la bague de mise au point afin de rendre le sujet net.

 

Nikon D60 mise au point manuelle

 

Autre nouveauté, déjà présente sur certains boîtiers concurrents, le Nikon D60 est désormais équipé d'un système de détection sous le viseur. Cela permet d'éteindre automatiquement l'affichage de l'écran LCD lorsque le photographe approche le visage du viseur.

Nikon D60 eye sensor


Les performances
Bien sûr, Nikon est très attendu sur le terrain des performances. Sur ce plan, le Nikon D60 ne présente pas beaucoup de changements par rapport au D40x qu'il remplace. On reste sur un capteur CCD de 10 millions de pixels (pas de visée directe donc) et seuls les composants pour le traitement des images évoluent vers Expeed. Pourtant, la sensibilité de l'appareil reste figée de 100 à 1600 ISO avec la possibilité de passer en Hi qui correspond à 3200 ISO. Le système de mesure de la lumière reste identique (matricielle couleur 3D II) tout comme le module AF (Multicam530) à trois collimateurs. Le viseur reste également identique avec un pentamiroir 95% de couverture et un grossissement 0,8x. Quant à la motorisation, elle plafonne, comme le D40x, à 3 i/s

On reste un peu sur notre faim concernant les performances même si Nikon cherche clairement à trouver le meilleur prix pour son reflex, il aurait été intéressant de faire évoluer quelques fonctionnalités comme l'autofocus par exemple.

Systèmes antipoussières
La principale curiosité du Nikon D60 reste son nouveau système antipoussière qui complète les deux autres solutions prônées par Nikon, à savoir le système mécanique par vibration du filtre passe-bas sur 4 fréquences de résonnance.

Nikon D60 antipoussière par vibrations

et l'élimination des poussières par logiciel.
Le 3° procédé reprend un procédé de dynamique des fluides avec un nouveau contrôle du flux d'air. C'est l'effet Venturi qui est mis en action :

nikon D60 antipoussière

Ainsi, une partie de la chambre (proche de la baïonnette) est constituée de canaux qui créent une zone de dépression qui attire les particules en suspension dans la chambre lorsque le miroir se relève.

Nikon D60 flux d'air
Nikon D60 canaux poussière

Attention, les particules ne sont pas piégées dans les canaux et elles ressortent une fois le fond des canaux atteint. Il s'agit de localiser temporairement les particules le temps des mouvements du miroir.

Prise en main
Nous avons pu avoir le Nikon D60 quelques heures à la rédaction pour une rapide prise en main du boîtier.
De prime abord, le D60 ressemble assez à son prédécesseur, le D40x. Le boîtier est légèrement redessiné, mais globalement la prise en main reste quasiment identique. Le reflex reste donc très compact et très léger avec toutefois une poignée relativement volumineuse pour assurer une bonne préhension. Lorsqu'on approche le visage pour viser, les détecteurs fonctionnent parfaitement et éteignent l'écran LCD pour faciliter la prise de vue et économiser de la batterie. Bon point. L'affichage des menus suit également l'inclinaison de l'appareil. Dommage qu'en mode lecture, le système ne soit pas repris pour que les images occupent un maximum d'espace à l'écran. L'écran est de bonne qualité, mais on reste sur une taille de 2,5 pouces. Dommage. On pourra regretter l'absence de visée directe (impossible avec un capteur CCD) sur un reflex grand public. Nikon a remplacé la touche info sur le dessus de la poignée par la touche D-Lighting. Un choix discutable (mais compréhensible), car il faudra, pour modifier à l'écran les paramètres de prise de vue, appuyer sur le bouton info à gauche de l'écran. Le viseur reste identique, à savoir un peu étroit pour offrir un véritable confort de visée.
Sur la qualité des images, il est encore trop tôt pour se prononcer. Il est impossible de publier ici des images issues du Nikon D60 (boîtier de présérie), mais aux vues des premiers résultats, les images semblent de bonne qualité avec une gestion du bruit électronique similaire à celle du D40x.

Enfin, rappelons que le D60 ne dispose pas de tringlerie pour utiliser les objectifs non AF-S (avec motorisation interne) en mode autofocus.

Nikon D60 horizontal
Le Nikon D60 et son interface graphique. Notez la présence des détecteurs sous le viseur.

Nikon D60 vertical
L'affichage du menu s'adapte désormais à l'orientation de l'appareil. Pratique.


Nikon D60 avec objectif stabilisé
Le Nikon D60 ne dispose toujours pas de système de stabilisation intégré, mais sera livré avec un 18-55 mm VR (stabilisation optique).
Nikon D60 D-Lighting
Peu de changement sur le boîtier, on note toutefois l'apparition de la touche D-Lighting sur la poignée.
Nikon D60 batterie
Le Nikon D60 conserve la batterie du D40x, à savoir la EN-EL9.
Nikon D60 flash
Le D60 offre une synchro flash au 1/200 s.


Face à la concurrence
Si sur le papier le Nikon D60  (679 euros avec un 18-55 mm VR) semble un appareil séduisant, il convient de le comparer à la concurrence qui est de plus en plus rude sur le segment des appareils reflex d'entrée de gamme. Ainsi, le Nikon D60 se frotte directement aux Sony Alpha 200 (700 euros environ avec un 18-70 mm), Pentax K200D (749 euros avec un 18-55 mm) et Canon 450D (949 euros avec 18-55 mm IS). Face aux concurrents et notamment le Sony Alpha 200 et surtout le Pentax K200D, les caractéristiques du Nikon D60 semblent en retrait. En effet, le Pentax K200D offre une construction plus robuste, un système AF sur 11 collimateurs, un écran LCD plus large, un viseur plus confortable et un système de stabilisation intégré.
Reste à juger de la qualité des images sur un modèle définitif pour avoir un avis final.

Vidéo de présentation
Vous trouverez ci-dessous une vidéo de présentation du Nikon D60 par Delphine Mayeux, chef produits reflex grand public chez Nikon France.

Source : Nikon France
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Nikon D60 dévoilé (prise en main et vidéo)



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation