Nikon profite du Salon de la Photo pour lancer un nouveau reflex, le successeur du D5500. Bienvenue donc au D5600. Au programme, assez peu de changements, si ce n'est l'ajout de la fameuse fonction SnapBridge qui se généralise de plus en plus sur les produits Nikon.

Nikon D5600

Le nouveau Nikon D5600 est une sorte de clone de son prédécesseur, le D5500 (sorti il y a presque deux ans à l'occasion du CES en janvier 2015). On retrouve le même capteur au format DX (APS-C) de 24 millions de pixels, la possibilité de prendre des photos jusqu'à 25600 ISO, un autofocus à 39 points, une cadence en rafale à 5,5 images par secondes et une fonction vidéo HDTV 1080 de 60 à 24p. Le boîtier en lui même est identique et jouit aussi d'un écran tactile orientable.

Nikon D5500

Finalement, nous retiendrons que le Nikon D5500 est un excellent appareil photo, totalement dans la lignée des productions de la marque, avec une bonne qualité de construction et d'image, mais il ne déchaîne pas les passions.

Voir le test complet



Duel : Canon 760D vs Nikon D5500

La nouveauté est donc l'ajout de la fonction SnapBridge en Bluetooth (présentée au dernier CES) qui permet de communiquer sans fil et sans WiFi entre le boîtier et un smartphone pour du transfert d'images. Bon point, la fonction évolue un peu puisqu'il est désormais possible de transférer des fichiers en haute définition.

Ce boîtier est le haut de gamme des appareils conçus pour les débutants et se positionne face au Canon EOS 760D.  Il sera disponible à la fin du mois au prix conseillé de 899 euros en kit avec un traditionnel Nikkor AF-P 18-55 mm VR.

> Tous les tests de reflex
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Nikon D5600 : désormais avec SnapBridge



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation