Chipworks a désossé le Nikon D5200. Et dans ses entrailles, une petite surprise: le capteur APS-C 24 Mpix qu'il renferme n'est ni issu de chez Sony, ni même de chez Aptina, mais de chez Toshiba. Il s'agit d'un capteur 5105 (HEZ1). Pour Toshiba, intégrer un gros capteur dans un reflex grand public promis à de gros volumes de vente (nous l'espérons pour Nikon) est une première.



Le fabricant avait déjà communiqué sur son intention de percer dans le domaine de l'image, indiquant notamment vouloir détenir 30% du marché du capteur CMOS dès la clôture de l'exercice fiscal finissant en mars 2016. Mais le gros de sa communication, tout comme ses roadmaps, concernait principalement des capteurs BSI de petite taille, comme le 5115CL, un BSI de 1.2/3" pour 20 mpix, entrant en échantillonnage début 2013 (pour une production de masse en août).

Le D5200 utilise donc bien un CMOS 24 Mpix différent de celui du D3200, et l'univers du "gros capteur" compte une pointure de plus. 

> En savoir plus sur le Nikon D5200


Source : Chipworks
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Le Nikon D5200 utilise un capteur Toshiba

NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée