Presque 12 mois après le lancement du D3, premier reflex plein professionnel format de la marque Nikon annonce une version dopée à 24,5 millions de pixels baptisée sobrement et logiquement D3x. Son prix : 7499 €. Disponibilité : 19 décembre 2008.

Nikon D3x

Le Nikon D3x, un reflex de reportage et de studio pour 7 499 € (nu).

Capteur : CMOS 24,5 millions de pixels 35,96 x 23,93 mm, taille des photosites 5,94μm
Viseur : viseur optique 100%, grossissement 0,7x, dégagement oculaire 18 mm, visée LiveView
Antipoussière : logiciel
Monture : Nikon F
Formats : JPeg, Raw (NEF sur 12 ou 14 bits) et Tiff
Tailles images : 6048 x 4032 (FX), 3968 x 2640 (DX) et 5056 x 4032 (5:4)
Mise au point : AF Multi-CAM3500FX, 51 collimateurs (détection de contraste en mode LiveView)
Modes vidéo : non
Mesure d'exposition : Matricielle couleur 3D II
Sensibilité : 100-1600 ISO, extension possible de 50 jusqu'à 6400 ISO
Obturation : 30 à 1/8000 s (300 000 cycles, fabrication en Kevlar et carbon), synchro flash 1/250°
Rafale : 5 i/s en plein format et 7 i/s en mode DX
Écan LCD : TFT 3'' VGA (640 x 480 pixels : 920 000 points), angle de vision 170°
Mémoire : Stockage : 2 slots CF qui fonctionnent soit par débordement, soit par sauvegarde, soit par enregistrement séparé du Raw et du JPEG
Connexions : sortie vidéo NTSC, PAL ou HDMI 1.3a, USB 2
Alimentation : EN-EL4a identique Nikon D3
Dimensions / poids : 160 x 157 x 88 mm . 1220 g

Vous pouvez télécharger la fiche complète du Nikon D3x sur le site Internet de Nikon France.

Nouveau capteur, ancien boîtier

Capteur CMOS du Nikon D3x
Le capteur 24x36 et ses 24,5 millions de pixels.

Le principal attrait du Nikon D3x reste bien sûr le capteur plein format 24,5 Mpix (probablement le même qui équipe déjà le reflex Sony Alpha 900, il sera certainement difficile d'avoir la confirmation de cette information).
La plage de sensibilité est de 100-1600 ISO. Nikon propose d'étendre celle-ci de 50 à 6400 ISO. On reste toutefois assez loin des performances du Canon 5D Mark II qui propose une plage de sensibilité de 100 à 6400 ISO étendue à 12800 ISO. Reste bien sûr à voir le traitement du bruit numérique à toutes les sensibilités.
Comme sur les D3 et D700, il est possible d'utiliser tout ou partie du capteur lors de la capture.

Et le système antipoussière ?

Alors que le Nikon D700 dispose d'un système de nettoyage par vibration du filtre passe-bas, le D3x (comme le D3) ne dispose pas d'un tel attirail. Une bien mauvaise nouvelle (lors de la sortie du D3, Nikon avait annoncé que le prochain boîtier en serait équipé). Il faudra donc jouer avec l'image de référence dans Capture NX2 et surtout jouer avec les pinceaux pour nettoyer manuellement le capteur. Des précisions seront peut être disponibles lors de la conférence de presse.

- FX plein format 24x36 mm, 24,5 millions de pixels, 5 i/s

nikon D3 format FX

- DX (APS-C 16x24 mm, 10 millions de pixels, 7 i/s)

Nikon D3 format DX

- 5/4

Nikon D3 format 5:4

Nikon promet une qualité d'image encore jamais atteinte sur un reflex "classique". Le nouveau capteur associé au nouveau processeur Expeed (qui travaille sur 16 bits) délivre des fichiers à la mesure des ambitions de Nikon. La taille moyenne d'un fichier Raw serait de 50 Mo (14 bits) et les fichiers Tiff 16 bits de 140 Mo... De quoi donner le vertige. Attention, si le processeur Expeed travaille bien sur 16 bits pour conserver un maximum d'information pendant les calculs et les corrections, la conversion du signal analogique en numérique est quant à lui toujours réalisé au choix sur 12 ou 14 bits. Ainsi, certains dos numériques conservent une petite avance avec une conversion A/N sur 16 bits. Des précisions seront probablement dévoilées à la présentation presse ce matin. Une affaire à suivre donc...

Nouvelle carte mère

Nikon D3x carte mère
La carte mère du Nikon D3x et le "cerveau" Expeed.

L'électronique du D3x a évolué pour traiter rapidement la masse colossale d'information sur 16 bits (attention la conversion A/N est toujours réalisé sur 12 ou 14 bits comme sur les D3 et D700) tout en gardant une bonne réactivité et un mode rafale plus que confortable (ce qui n'est pas le cas des appareils moyen format). Il y a fort à parier que le traitement du bruit électronique est également en progrès. Le processeur Expeed du D3x permettrait également de mieux traiter les aberrations chromatiques des anciennes optiques de la marque, ainsi que le vignettage.

Le Nikon D3x : le boîtier du D3

Entre les deux reflex professionnels plein format, il existe un élément commun : le boîtier. En effet, le D3x est "simplement" un D3 dont le coeur à été remplacé. On retrouvera donc le châssis en magnésium du précédent modèle, gage d'une grande robustesse, et les innovations technologiques présentées lors de la sortie du D3 comme la reconnaissance des scènes, le module autofocus sur 51 points...

nikon D3x chassis
Le châssis et la chambre du Nikon D3 sont en alliage de magnésium.

Le D3x conserve donc une solide construction antiruissellement.

Nikon D3x étanchéité
Les différents renforts d'étanchéité sur le Nikon D3x.

Reconnaissance de scène

Nikon D3x capteur 1005 points couleur
Le capteur 1005 points couleur du Nikon D3x.

Le D3x intègre un capteur RVB 1005 zones aux multiples fonctions (en plus de la traditionnelle mesure d'exposition matricielle 3D couleur II). Celui apportera une assistance nouvelle avec la reconnaissance de scène pour :
  • - la mesure de l'exposition et le contrôle du flash,
  • - l'autofocus,
  • - la balance des blancs auto.

En effet, ce capteur de 1005 photodiodes est associé à de nouveaux algorithmes et à un réseau de diffraction pour "mieux voir" la scène photographiée et mieux l'analyser.

capteur RVB 1005 photodiodes
Le réseau de diffraction sépare les différentes couleurs de la lumière pour frapper les photosites correspondants.

L'image analysée (en couleur) est plus précise. Les algorithmes seraient alors capables d'identifier le sujet principal du fond (en déterminant la présence d'un visage par exemple). Des paramètres pris en compte ensuite pour le calcul de la mesure d'exposition matricielle 3DII.

reconnaissance de scène

Autofocus 51 collimateurs

Nikon D3x module AF Multicam 3500 FX
Le module AF Multi-CAM3500FX du Nikon D3x.

Les bénéfices du capteur 1005 photosites ne s'arrêtent pas là. En effet, il épaule également le système autofocus sur le suivi de sujets mobiles. En effet, lors du passage d'un collimateur à l'autre pour le suivi d'un sujet, le système AF peut perdre la position de la mise au point. Les 1005 points du capteur permettent de dresser un maillage plus dense qui permet d'affiner le suivi AF 3D.

Suivi AF avec capteur 1005 photosites
 

Le module autofocus est l'AF Multi-CAM3500FX. Celui-ci dispose de 51 collimateurs (c'est le système le plus riche actuellement) dont 15 en croix au centre. Ceux-ci sont sensibles jusqu'à f/5,6. Plusieurs schémas de répartition sont possibles :

- 51 collimateurs

 
Nikon D3 51 collimateurs
 

- 21 collimateurs

 
Nikon D3 21 collimateurs
 

- 9 collimateurs

Nikon D3 9 collimateurs


Le nouveau module permet également de calibrer les objectifs avec soit une correction globale (pour tous les objectifs), soit une correction individuelle (20 mémorisations).

Support mémoire

Le boîtier professionnel dispose de 2 slots CF. Les deux cartes mémoire peuvent être utilisées en débordement (l'une prend le relai de l'autre lorsqu'elle est pleine), en sauvegarde (l'image est automatiquement dupliquée sur la seconde carte) ou en stockage RAW + JPEG séparé.Il faudra prévoir des cartes rapides pour absorber la quantité faramineuse d'information (35 Mo/s) et sans doute prévoir l'achat d'actions chez les fabricants de disques durs...Sans parler des ordinateurs 8 coeurs qu'il faudra bientôt prévoir (heureusement Bibble 5 sait gérer tout ça...).

Nikon D3 2 slots CF

D-lighting Actif

Nikon a amélioré le D-Lighting Actif (à la prise de vue) sur le nouveau boîtier. Un nouveau réglage Très élevé (en plus des  modes Auto, Élevé, Normal, Faible ou Désactivé) pour les scènes très contrastées fait son apparition.

sans d-lightingsans D-lighting Avec D-lightingavec D-lighting

Viseur

Le viseur du D3x est identique à celui du D3. Il couvre donc un champ de 100% et dispose d'un grossissement de 0,7x. Pour l'instant aucune précision sur la possibilité d'afficher des informations en surimpression (quadrillage de visée par exemple). Une possibilité qu'offre le D700, mais pas le D3.

Nikon D3x viseur

Le mode visée directe (LiveView)

Comme les précédents boîtiers Nikon, le D3x est équipé d'un écran LCD de 920 000 points (640x480 pixels) précis et confortable.
Il existe deux modes :

- main levée : la mise au point utilise la fonction autofocus par contraste.
- trépied : la mise au point s'effectue pas à pas avec le miroir

Le mode LiveView "main levée" dispose donc d'un AF par détection de contraste (comme sur les compacts). Ainsi, c'est toute la surface du capteur qui est utilisé pour effectuer la mise au point. Le miroir n'a pas besoin d'être abaissé pour effectuer la mise au point. La visée sur l'écran LCD est donc réellement continue avec un vrai système de mise au point.

Les différents affichages du Nikon D3x

Nikon D3x LCD arrièreNikon D3x affichage LCD basNikon D3x affichage LCD haut

Et la vidéo ?

Elle est simplement absente du Nikon D3x. Le boîtier était sans doute déjà finalisé lors de l'annonce du Canon 5D Mark II. Trop tard pour réagir ou peut-être existe-t-il d'autre sproblèmes techniques.
Quoi qu'il en soit, il faudra attendre la prochaine génération de boîtiers professionnels pour l'enregistrement vidéo en haute définition.

Le prix...

Le prix est bien sûr un élément essentiel pour la réussite du Nikon D3x. De prime abord, le nouveau boîtier Nikon semble cher, surtout si l'on compare le D3x au Sony Alpha 900 proposé à 2800 euros...Le D3x est "juste" 2,5x plus cher pour une définition équivalente. Cela donne à réfléchir et il faudra attendre les premiers tests pour vérifier de la supériorité de la qualité des images. Nikon justifie sans doute le prix de son nouveau boîtier, en comparant son offre à celle de Canon (le 1Ds Mark III est proposé à un peu plus de 7000 euros nu) ou aux appareils moyen format certes un peu plus chers. Toutefois, le marché du moyen format est en pleine mutation (pressé par les reflex justement) et les prix s'effondrent à une vitesse vertigineuse. Ainsi, un Hasselblad H3D II avec un dos 31 millions de pixels et une optique 80 mm est aujourd'hui proposé à 12 000 euros (HT). Au passage Nikon semble oublier un peu vite le Canon EOS 5D Mark II, qui dispose d'un capteur plein format à 21 millions de pixels (et d'intéressantes fonctions vidéos) pour un peu moins de 2800 euros. De quoi réfléchir.

Vues du boîtier


Nikon D3x dos

Nikon D3x dessus
Nikon D3x face

> Prise en main du Nikon D3x
Source : Nikon France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation