Les Alpha 77 et NEX 7 auront certainement tous les honneurs. Ce qui se comprend vu leur imposante fiche technique. 
Mais il ne faut pas pour autant négliger les gammes "inférieures" représentées par les NEX 5N et les Alpha 65. Deux très beaux jouets eux aussi, bien qu'un peu moins exubérants techniquement. 

NEX 5N: 16 Mpix, à partir de 600€ nu.

Le NEX 5N est la suite logique du renouvellement des gammes NEX qui avait commencé par le NEX C3. On retrouvera fort logiquement dans le 5N le capteur APS-C Exmor HD de 16 Mpix déjà croisé sur le NEX C3, et très similaire à celui des Pentax K5, Nikon D7000 et Sony Alpha 55, trois boîtiers prisés pour leur qualité d'image. Les résultats du 5N devraient donc en toute logique être du même acabit. C'est à dire très bons. L'AF est confié au système de détection de contrastes à 25 points classique sur les NEX 5, avec une mesure d'exposition sur 1200 points.

Sony NEX-5N COI

Comme de coutume le 5N reprend le gros du C3, mais avec un potentiel débridé. La rafale offerte par le 5N est annoncée à 10 images par seconde (en fonction de la performance des cartes mémoire), le 5N est capable de filmer en 1080p à 50 images par seconde en PAL et à 60 en NTSC et la plage de sensibilité monte à présent à 25600 ISO, avec une plage en "Auto ISO" limitée de 100 à 3200. 
Fidèle à sa philosophie "madame michu" introduite sur les premiers NEX Sony continue de soigner l'utilisateur néophyte. Inutile de savoir manier un reflex pour utiliser le NEX 5N qui dispose de toutes les aides nécessaires: "interface tactile créative" permettant de flouter l'arrière plan, de modifier l'exposition ou d'appliquer des effets divers avec une prévisualisation avant la photographie, ou encore la fonction Picture Effects (introduit sur le NEX C3) avec ses 11 modes et ses 15 effets allant de la miniature au HDR. 

Sony NEX-5N vue de dos

L'écran orientable de 3 pouces affiche 921 000 points et dispose d'une dalle tactile électrostatique. 
La fiche technique est donc solide, parfaitement à mi chemin entre le NEX C3 et le NEX 7, ce qui fera du Nex 5N un bon compromis offrant une solide qualité d'image (déjà connue via d'autres boîtiers utilisant le même capteur) et une fonction vidéo de premier ordre. La batterie, habituelle critique récurrente des NEX est donnée ici pour 430 images, soit 100 de plus que le NEX 5 d'ancienne génération. Il semble que Sony ait pros le problème à bras le corps. Vivement la prise en mains !
Plusieurs déclinaisons du NEX 5N seront proposées, allant du boîtier nu à un kit intégrant deux optiques. Tous seront disponibles dès le début du mois de septembre, sauf un. En voici le détail:

NEX-5N (boîtier seul): 600€
NEX-5NK (avec objectif 18-55mm): 700€
NEX-5ND (avec objectifs 18-55mm + 16mm): 800€
NEX-5NY (avec objectifs 18-55mm + 55-210mm): 950€ (disponibilité mi-novembre)

Sony NEX-5N et gamme d'objectifs


Alpha 65: Un Alpha 77 "light" à partir de 900€

L'alpha 65 quant à lui risque de faire de la peine à ceux qui viennent d'investir dans un Alpha 55. Le 65 reprend en effet le gros des fonctionnalités du 77, avec quelques allègements toutefois. Mais le gros est là, à savoir le nouveau capteur APS-C 24 Mpix, la visée électronique intégrale (faisant de l'Alpha 65 un faux reflex) via écran OLED XGA de 1,3 cm. L'écran est du même type, à savoir un 3 pouces de 921 000 points, tout comme la mesure d'exposition sur 1200 points. La sensibilité enfin, comme sur l'Alpha 77, est donnée pour un 16 000 ISO extensible à 25 600.

Sony Alpha 65 face miroir translucide

Les différences se situent au niveau de la vitesse, de l'AF, du bracketing. Ce dernier sur l'Alpha 65 se fait sur 15 points, par détection de phase, avec 3 capteurs en croix (contre 19 points et 11 en croix pour l'Alpha 77).
La vitesse est plus restreinte sur l'Alpha 65. La vitesse, ou plutôt les vitesses. La rafale est "limitée" à 10 images par seconde (ce qui est toujours plus rapide que la plupart des reflex semi pro et pro du marché). L'obturation elle aussi est plus lente: 1/4000ème de secondes sur l'Alpha 65, deux fois moins rapide que sur le 77. 
Le bracketing de l'Alpha 65 est également un peu moins étoffé, n'offrant que 3 images par incréments de 1/3 ou de 2/3 d'IL. 

sony Alpha 65 de dos

Par contre on notera une meilleure autonomie sur l'Alpha 65, donnée à 510 images contre 470 sur l'Alpha 77. La bête est visiblement moins extrême dans ses spécifications, et donc moins énergivore. 
On devrait donc en toute logique avoir des images comparables sur les Alpha 77 et Alpha 65. Notre premier test de l'Alpha 77 devrait donc être un indicateur assez fiable de ce que donnera l'Alpha 65 dans les mêmes conditions. 

Sony Alpha 65 dessus

Et tout comme pour l'Alpha 65 deux questions capitales viendront déterminer l'ampleur du succès de l'engin. Le premier concerne le choix de la visée 100 électronique qui risque de rebuter pas mal de puristes, et ce malgré l'excellente qualité du viseur Sony. Le second concerne le choix du miroir translucide auquel Sony semble vraiment attaché. C'est un bon compromis pour la vitesse et la vidéo, mais la solution ampute d'1/3 d'IL à peu près la lumière arrivant au capteur. Là encore les puristes risquent de tiquer. Et il y a fort à parier que la concurrence utilisant le même capteur (on pense potentiellement à Nikon et à Pentax) fasse un choix inverse, privilégiant la sensibilité à la vitesse. Lequel des deux aura les faveurs du consommateurs... ? L'avenir nous le dira. Ce qui ne doit rien enlever aux charmes et à l'innovation des nouveaux Alpha qui confirment la vigueur et l'excellence de Sony sur le marché de la photo. 
L'Alpha 65 sera disponible mi-octobre dans plusieurs versions dont voici le détail: 

A65V (boîtier seul): 900€
A65VK (avec objectif18-55mm): 1000€
A65VY (avec objectifs 18-55mm + 55-200mm): 1200€
Source : Sony France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation