Après son retour sur Mac il y a un an avec Premiere pour le montage vidéo professionnel, Adobe dresse un premier bilan.


Le montage sur Mac est une véritable saga. À la fin des années 90, beaucoup de monteurs travaillaient avec Premiere 4 sur leur Power G3/G4, les autres lui préférant Avid.

Mais en1999, Apple bouleverse la donne en lançant iMovie sur les iMac destinés au grand public, puis Final Cut Pro en 2001 qui deviendra la référence parmi les logiciels de montage semi-professionnels. Grâce à un marketing soigné, Final Cut détourne ainsi toute une classe d'utilisateurs y compris professionnels d'autres solutions parfois très performantes sur Windows comme Sony Vegas Pro ou Edius.

Mais après 10 années de règne, Final Cut Pro connait un revers en 2011 avec Final Cut Pro X qui simplifie (trop) son interface au point d'être affublé du sobriquet de "iMovie 9".

Premiere revient timidement sur Mac en juillet 2007 avec le pack CreativeSuite 3 puis en version Elements (grand public) en septembre 2010.

Adobe Premiere CS5 Apple Final Cut Pro X
La "convivialité" de la nouvelle interface de Final Cut Pro X (à droite) n'a pas fait que des heureux et a sans doute encouragé certains monteurs à migrer sur Premiere CS5.5 (à gauche).

Chiffres à l'appui, alors que la croissance du secteur a été d'environ 7% en 2010, les revenus d'Adobe a sur la plate-forme Mac ont augmenté de plus de 44% et ses ventes unitaires de 45% soit plus de 6 fois la moyenne du secteur.

Adobe a ainsi franchi la barre des 2 millions de licences de Premiere Pro installées dans le monde.
Source : Adobe
PARTAGER
Contact Charte de la vie privée