Microsoft propose un nouvel utilitaire fort sympathique pour géolocaliser ses images et modifier les métadonnées : Pro Photo Tools.

Microsoft Pro Photo Tools
L'interface de Pro Photo Tools de Microsoft et une photo réalisée à Bièvres pendant la célèbre foire.

Certes, l'annonce de Microsoft n'est pas de toute dernière fraîcheur (Pro Photo Tools date déjà de quelques semaines maintenant), mais j'attendais de pouvoir tester le logiciel avec un GPS pour en parler plus concrètement. J'ai donc utilisé un GPS Photo, le Sony GPS-CS1,  ce week-end pendant la foire de Bièvres. Après avoir tagué mes images avec Breeze Downloader Pro (qui gère parfaitement le Sony CS1), j'ai importé les clichés dans Pro Photo Tools de Microsoft, un outil gratuit pour éditer les métadonnées et notamment les coordonnées GPS. À l'importation, le logiciel est capable de détecter les coordonnées GPS intégrées aux images et propose de localiser les images à l'aide de Microsoft Virtual Earth. En quelques clics, vous pouvez survoler la zone géographique dans laquelle vous avez réalisé la photo. Un simple clic permet également de compléter les informations GPS. Les noms des villes, rues, régions et pays seront automatiquement enregistrés dans le fichier. Pro Photo Tools permet également de modifier les données IPTC pour renseigner complètement une image. Également intéressant et moins courant, vous pouvez également définir les coordonnées GPS d'une image en cliquant directement l'endroit dans Microsoft Virtual Earth, le logiciel s'occupant alors d'intégrer les données à partir du point que vous avez défini sur la carte.

Adobe Lightroom et données GPS
Les informations sauvegardées sont parfaitement lisibles avec Adobe Lightroom.

Bien sûr, les données sont parfaitement lisibles dans les logiciels les plus courants et peuvent être exploitées sans problème. Ainsi, vous pouvez retrouver toutes les photos réalisées à Bièvres dans votre photothèque d'un simple clic de souris. Pratique et performant. Pourtant, on peut regretter qu'aucun constructeur n'est encore véritablement intégré une puce GPS dans les compacts (seul Ricoh avec son Caplio 500SE avait déjà proposé un tel procédé sans toutefois renouveler l'expérience). Car le flux de gestion des images avec un GPS externe, sans être véritablement compliqué, allonge sérieusement le temps de traitement des images. Gageons que les puces GPS devraient débarquer très prochainement (pour la Photokina 2008 ???) dans nos chers petits compacts numériques.

Source : Microsoft
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation