© Micky Clément/ Courtesy Republic Gallery

Si j'étais parisienne en ce mois de décembre, je me précipiterais voir la dernière exposition de la Republic Gallery, dans laquelle j'avais été « victime » d'un coup de foudre photographique en mai, avec le travail de Rémi Noël.

Jusqu'au 21 décembre, c'est la série « Les promesses de l'aube » de Micky Clément qui est accrochée sur les cimaises de la galerie. Ce photographe parisien de 36 ans, autodidacte et amoureux de la photographie depuis toujours, nous invite à le suivre à l'aube, sur ses impressions de cette première heure du jour où la profondeur de la nuit laisse la place à la lumière. Quitter le rêve pour pénétrer dans la réalité, l'aube/ l'aurore est cet instant rempli de promesses, où l'on traverse la limite entre ce qui était et ce qui sera.
 
Des paysages désertés où la présence humaine est palpable malgré son absence, Micky Clément traque le moment où la lumière dévoile la dualité intime des éléments. Avec des cieux chargés, l'eau souvent présente, des lieux silencieux associés à un cadrage très graphique, les photographies de Micky Clément sont comme des chambres avec vue où l' imagination du spectateur est sollicitée.
Le titre de la série est une évocation au roman « La promesse de l'aube » de Romain Gary"(...) La vie vous fait, à l'aube, une promesse qu'elle ne tient jamais. »



© Micky Clément/ Courtesy Republic Gallery



Vues de l'exposition "Les promesses de l'aube" Micky Clément © Benjamin Derouillon, Republic Gallery


Republic Gallery

38 rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 14h à 19h

> www.mickyclement.com
Source : www.republicgallery.fr
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Micky Clément à la Republic Gallery



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation