L'histoire de Mamiya dans le monde numérique est un brin complexe. Rachetée il y a quelques mois par Phase One, la marque nippone a récemment présenté une nouvelle gamme de boîtiers moyen format 645FD équipés de dos Leaf "rebadgés" pour l'occasion et proposant 22 (DM22), 33 (DM28) ou 33 Mpx (DM33).

La "branche" USA de Mamiya jouit d'une certaine autonomie et propose déjà un ensemble photographique comprenant RZ IID (6x7) ainsi qu'un dos DM33 sous le nom de RZ33. 
Avec la sortie du RZ22, Mamiya veut séduire ceux qui étaient enthousiasmés par le RZ33, mais qui n'avaient pas les 18 000 dollars de budget. Plus abordable, le RZ22 est annoncé à 11 500 dollars seulement... Il couple un dos numérique Mamiya DM22 incorporant un capteur CCD 48x36 mm de 22 millions de pixels et le boîtier RZ67 Pro-IID. Les images générées sont de 5356x4056 pixels avec une profondeur de 16 bits par canal. L'utilisateur pourra choisir une sensibilité ISO allant de 50 à 400 (contre 50 à 800 pour le RZ33).

Si le RZ67 Pro-IID ne dispose pas d'un autofocus contrairement au 645FD, il dispose d'un viseur interchangeable (avec visée par le dessus). Une option qui peut se révéler indispensable pour certains photographes.

RZ22 Mamiya

Il est probable que cette offre soit, une fois de plus, réservée au marché américain.

Plus d'informations sur le site de Mamiya

Lire également :
> Tous nos tests de boîtiers moyen format

Source : Mamiya USA


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation